Suivez-nous

Smartphones

L’Inde pourrait produire plus d’iPhone pour compenser l’arrêt des usines en Chine

Depuis l’année dernière, certains iPhone sont assemblés en Inde. Et pour limiter l’effet du coronavirus sur la chaîne d’approvisionnement d’Apple, les usines indiennes (et celles de Taiwan) pourraient augmenter leurs productions.

Il y a

  

le

 

Par

Protection iPhone 11
© Presse-citron

Sur le dos des iPhone, on lit généralement « conçu par Apple en Californie, assemblé en Chine ». Cependant, depuis l’année dernière, des unités portent également la mention « assemblé en Inde ».

Et aujourd’hui, il est possible que la décision d’Apple et de ses partenaires de ne pas compter que sur l’Empire du Milieu pour la production des iPhone puisse aider ceux-ci à limiter les effets de l’épidémie de coronavirus qui affecte la Chine.

Pour le moment, on ignore comment cette épidémie, qui met des usines à l’arrêt (complet ou partiel) va affecter la chaîne d’approvisionnement d’Apple.

Ces derniers jours, de nombreux articles évoquant des fermetures d’usines Foxconn (l’un des principaux fournisseurs d’Apple) ont été publiés sur la toile.

Ce lundi, un article publié par Reuters indique par exemple que ce partenaire d’Apple aurait obtenu le feu vert de Pékin pour rouvrir l’une des usines clés en Chine (celle-ci était à l’arrêt à cause des risques de transmission du coronavirus), mais que seulement 10 % de la main d’œuvre serait revenue.

Pour compenser, Apple produirait plus en Inde et à Taiwan

Aujourd’hui, le site Appleinsider publie un article qui relaie une note qui aurait été rédigée par l’analyste Ming-Chi Kuo. Dans cette note, l’analyste évoque les pertes de capacité de production causées par l’épidémie de coronavirus en Chine, mais également la possibilité que pour essayer de compenser, Apple et ses prestataires puissent déplacer une partie de la production en Inde et à Taiwan.

Cependant, Kuo préciserait aussi que les capacités de production y seraient « limitées ».

En tout cas, Apple ne devrait pas être la seule société du secteur high-tech qui sera affectée par l’épidémie de coronavirus.

Nintendo, par exemple, a déjà admis que l’épidémie affecte la production de sa console Switch et des accessoires de celle-ci.

Dans un tweet publié le 6 février, adressée aux clients japonais, l’entreprise a annoncé qu’elle repousse la date de lancement d’une variante de la console (avec un thème « Animal Crossing ») à cause de l’épidémie.

Celle-ci devait arriver samedi. Mais finalement, le lancement est repoussé pour une durée indéterminée.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    10 février 2020 at 20 h 26 min

    Attendons de voir dans 1 mois ce qu’il en est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests