Linkedin Connection Timeline : visualisez vos connexions Linkedin sur une frise chronologique

Il n’y a pas que Google qui invente le futur dans ses fameux « labs ». De nombreux autres acteurs du web ont leur propre lab où ils expérimentent diverses fonctionnalités qui, selon leur utilité ou le plébiscite des utilisateurs, viendront s’intégrer dans leurs services. Voir : Les labs, une autre tendance du web.

Il n’y a pas que Google qui invente le futur dans ses fameux « labs ». De nombreux autres acteurs du web ont leur propre lab où ils expérimentent diverses fonctionnalités qui, selon leur utilité ou le plébiscite des utilisateurs, viendront s’intégrer dans leurs services. Voir : Les labs, une autre tendance du web.

C’est le cas de Linkedin, le réseau social professionnel, qui présente régulièrement sur Linkedin Labs des innovations et version de test. Si vous aimez ce genre d’expérimentation et que vous êtes curieux de voir des approches visuelles différentes de votre réseau sur Linkedin, je vous conseille d’y faire un tour.

La dernière trouvaille des Linkedin Labs est donc la Connection Timeline, une frise chronologique qui présente de façon visuelle les personnes avec qui on a été connecté au fil de sa carrière professionnelle.

Selon son développeur Gordon Koo, Linkedin possède la caractéristique unique d’être en « trois dimensions » : la connexion actuelle, les connexions implicites qui forment le graphe social, et le temps. En utilisant deux simples API JavaScript, et avec l’aide d’un designer, il a développé la Connection Timeline, qui permet donc de voir ses relations professionnelles à travers les années.

Pour y accéder, rendez-vous sur http://timeline.linkedinlabs.com, connectez-vous avec vos identifiants Linkedin et offrez-vous un petit tour de machine à remonter le temps.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Bien sympa effectivement.
    En revanche, pour moi, seules 3 connections s’affichent… bon, c’est du labs alors peut être que ça va s’étoffer avec le temps. En tout cas, j’aime beaucoup !

Répondre