Suivez-nous

Internet

Linus Torvalds recommande la fin de l’anonymat sur internet et compare les réseaux sociaux à une maladie

Après avoir fait de nombreuses déclarations sur l’univers de Linux, au cours d’une interview auprès du Linux Journal, le magazine technologique mensuel publié par la société Linux Journal LLC, Linus Torvalds a fait quelques déclarations plutôt offensives à l’encontre des réseaux sociaux.

Il y a

le

Linus Torvalds
© https://commons.wikimedia.org/wiki/File:LinuxCon_Europe_Linus_Torvalds_05.jpg

Linus Torvalds, le célèbre créateur du noyau Linux connu pour faire tourner les systèmes GNU/Linux a fait quelques déclarations, fidèle à son tempérament, il n’a pas mâché ses mots.

Pour Linus Torvalds, les réseaux sociaux sont la poubelle du web

Concernant Facebook, Twitter, Instagram et consort, il a confié au Linux Journal : « Je déteste les réseaux sociaux modernes, Twitter, Facebook, Instagram. C’est une maladie. Cela semble encourager les mauvais comportements », ajoutant : « Tout le modèle des J’aime et des partager n’est que de la foutaise. Il n’y a aucun effort et aucun contrôle de la qualité. En fait, tout est axé sur l’inverse du contrôle de la qualité, avec des cibles du plus petit dénominateur commun, des appâts et des choses conçues pour générer une réaction émotionnelle, souvent l’indignation morale. »

Le créateur du noyau Linux a poursuivi en affirmant : « Ajoutez à cela l’anonymat, et c’est dégueulasse. Lorsque vous ne mettez même pas votre vrai nom sur vos ordures (ou celles que vous partagez ou que vous aimez), cela n’aide pas vraiment ». Les réseaux sociaux seraient donc selon lui une poubelle, où les internautes déverseraient quotidiennement leurs ordures, en profitant d’une forme d’anonymat. D’après lui, il est plus que nécessaire de lever l’anonymat sur internet, afin que chacun assume ses faits et gestes sur la toile et pour en finir avec le Far West 2.0.

Il a d’ailleurs précisé : « certaines personnes confondent confidentialité et anonymat et pensent qu’ils vont de pair. La protection de la vie privée implique donc de protéger l’anonymat. Je pense que c’est faux. L’anonymat est important si vous êtes un dénonciateur. Mais si vous ne pouvez pas prouver votre identité, votre discours insensé sur une plateforme de médias sociaux ne devrait pas être visible, et vous ne devriez pas pouvoir le partager ou l’aimer ». Ce n’est pas Emmanuel Macron qui contredira ce discours puisqu’il y a peu notre président se positionnait sur la question, en souhaitant la fin de l’anonymat sur le web.

Dans l’idée, cette levée de l’anonymat serait destinée à lutter efficacement contre le harcèlement, les fakes news, le trolling, les discriminations, le racisme, certaines infractions liées aux escroqueries en ligne et évidemment, le terrorisme.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Michaël Bégin

    6 avril 2019 at 15 h 12 min

    Je suis d’accord avec lui à 100%. J’aimerais souligner que c’est avec le système linux qu’on retrouve le plus de matière à s’anonymiser. Il y a anguille sous roche. La purge s’en vient… On peut imaginer le reste. VPN-TOR-I2P-FREENET et cie au recyclage. N’oubliez pas de purger github, framagit, sourceforge, bitbucket de tous rebus liant à l’anonymat pour l’envoyer à la récupération. (Sarcasmes) Il ne faut pas oublier les torrents, streaming illégal, jeux en ligne (roms)… Ça va prendre un sacré recyclage.

    Après ça,

    On sort le Pop-corn!(Sans sarcasme) Ça fait du sens à mon avis ce qu’il a dit. Le budget pour protéger les états va devenir rockbolesque si il ne mette pas fin aux piratage. C’est rendu que ransomnage-crypté. Ça n’a pas trop de sens de payer autant pour de la défense contre le piratage si l’anonymat vient tout faire perdre la pluie de milliard pour ne jamais connaître nos ennemis.

  2. Thomas Paris

    7 avril 2019 at 0 h 00 min

    C’est pas aussi simple que ça : « ya qu’a supprimer l’anonymat et puis voilà ! »
    L’anonymat est nécessaire dans certains cas de figure, parce que que les choses ne sont pas « fair-play », on ne vis pas dans un monde de Bisounours que des méchants anonymes derrière leurs claviers empêchent de tourner rond…
    Maintenant concernant les réseaux sociaux je suis assez d’accord, ils me font penser pour internet aux émissions de téléréalité à la télévision : c’est de la poubelle mais ça rapporte, alors pas touche (anonymat ou pas n’est ce pas)

    • XstoF

      7 avril 2019 at 9 h 23 min

      Thomas, il ne s’agit pas de supprimer l’anonymat mais de distinguer vie privée, confidentialité et anonymat !

  3. Michaël Bégin

    7 avril 2019 at 2 h 02 min

    Qu’on le veuille ou pas, il y a toujours un porte dérobé. Ça c’est les hébergeurs ou fournisseur qui l’ont cette porte. Même s’il n’y a pas toujours un processeur avec des portes dérobées, le produit est toujours en train de reconstruire ses patchs. Ensuite avec la porte dérobée, l’anonymat enlevé, les abris du vice ne vont pas trop loin.

    Il y a que la source qui est le problème. Les routes et le storage.

    • soldiersadick

      7 avril 2019 at 12 h 59 min

      Si vous n’êtes pas content des réseaux sociaux….n’allez pas dessus!il y aura toujours des idiots sur le web!

  4. Michaël Bégin

    7 avril 2019 at 4 h 30 min

    De toute façon, internet est la représentation d’une maison avec les fondateurs [University Oxford,Standford,aloutette] et la fondation[Serveur racine avec les protocoles de routages]. Internet est aussi la réprésentation d’un jardin avec des plants qui grimpent[Oignons(Criminalité – Surveillance) – Tomate(réseaux sociaux)].

    C’est une représentation plutôt abstraite sauf que les fondateurs ne se pressent pas trop de vérifier le jardin parce qu’ils sont trop occupé à manger des tomates. Si on parle d’IRC où les BOTs font la pluie et le beau temps.

    Sans parler de cloudflare qui semble protèger le crime en falsifiant le IP du fournisseur IP pour mettre ça encore plus beau. Je n’ose même pas parler de Github qui veut a à tout prix implémenter que le code ne soit détruit à jamais. Qui va à l’encontre de qui dans tout ça.

    J’oublie probablement les réseaux sociaux parce que ça, ça se gère semble-t-il à l’interne. C’est plûtot l’exterieur de NET qui n’y a plus de frontières. J’ai ma petite idée, il n’y a pas si longtemps que j’ai lu qu’un torrent avait transférer ses torrents sur ipfs. La plupart des torrents sont remplis de virus. Qui dit virus permanents, dit maillons faibles, quel système qui est pris d’assault, Windows, c’est d’autant plus vrai que pour étendre l’hégémonie de l’espionnage, ça prend un peu de contaminants. D’autant plus que ceux qui mettent les logiciels sur ces sites torrent partagent les logiciels les plus à jour, même ceux de très grande valeur. Exemple, Adobe, etc… Cherchez l’erreur avec Linux… Il y a aussi le protocole Matrix, Riot, Signal, Telegram qui semble rechercher l’anonymat toujours la plus absolue.

  5. Johackin Ternet

    7 avril 2019 at 10 h 14 min

    NSA sort de ce corps.
    L’anonymat est nécessaire pour beaucoup d’internautes, tenter de le supprimer n’est même pas envisageable (IMHO). Quant au déchetterie de mauvais sentiments que constituent les réseaux sociaux, c’est connu depuis longtemps.

  6. Etienne PINET

    7 avril 2019 at 11 h 11 min

    Combien a-t-il été payé pour dire çà…?

  7. Moi

    8 avril 2019 at 17 h 14 min

    Sur la transparence et la fin de l’anonymat sur Internet, je vous invite à lire (ou voir le film) « Le Cercle » de Dave Eggers, ou pourquoi et comment la route de l’enfer et de la tyrannie est pavée de bonnes intentions.

  8. Jocelyn

    9 avril 2019 at 23 h 55 min

    Vraiment nul comme titre. Linus Torvalds parle de l’anonymat sur les réseaux sociaux, rien à voir avec Internet en général… D’ailleurs, en lisant les citations, on comprend bien que son opinion ne concerne que les réseaux sociaux :

    – «Ajoutez à cela l’anonymat, et c’est dégueulasse.», le cela indique qu’on est dans le cadre des réseaux sociaux.

    – «L’anonymat est important si vous êtes un dénonciateur. Mais si vous ne pouvez pas prouver votre identité, votre discours insensé sur une plateforme de médias sociaux ne devrait pas être visible, et vous ne devriez pas pouvoir le partager ou l’aimer»

    L’anonymat est important ! mais dans le cas où vous êtes sur une plateforme de médias sociaux, type Facebook ou autre, qui ne sont qu’un sous ensemble d’internet, l’anonymat ne devrait pas être possible. Enfin, c’est le point de vue de Linus Torvalds, pas le mien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests