Suivez-nous

Tech

L’objectif « 100% fibre en France », le PDG d’Orange n’y croit pas

Si même le PDG d’Orange n’y croit pas, il est difficile de croire en ce projet.

Il y a

  

le

 
fibre-optique
© Umberto / Unsplash

En plus des questions liées à la 5G, le gouvernement français tente de répondre aux problématiques concernant la fibre optique. La promesse actuelle est de fournir cette technologie à l’ensemble des foyers français d’ici 2025. Au vu de la situation actuelle, et au faible nombre de foyers reliés à la fibre, cette promesse devrait être compliquée à tenir. Pourtant, Cédric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique, ne perd pas espoir et continue de croire en son projet.

« Notre volonté est de rouvrir les négociations avec l’ensemble de ces collectivités et faire en sorte que tout le monde ait cet objectif de 100% fibre en 2025 » explique Cédric O. Ce dernier ajoute que 240 millions d’euros supplémentaires viendront soutenir ce projet. Ce qui porte le budget total à plus de 550 millions d’euros. Cela paraît être une somme conséquente, pourtant, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel (AVICCA), ne semble pas du même avis. Selon les calculs de l’AVICCA, une telle installation d’ici 2025 devrait coûter au moins 680 millions de dollars.

Qu’en pensent les opérateurs ?

Que les État mène ce projet, c’est très bien, mais ce sont les opérateurs qui installeront les dispositifs nécessaires. Justement, il semblerait que Stéphane Richard, le PDG d’Orange, ne soit pas totalement raccord avec Cédric O. Orange est l’un des quatre principaux opérateurs français, et son PDG ne semble pas croire en l’objectif du « 100% fibre en 2025 ». 

Voici sa déclaration : « Il peut y avoir une mécanique de fonds financé par les opérateurs, pour tendre vers un standard défini qui serait une sorte de service universel, pourquoi pas. Mais la mécanique actuelle, qui consiste pour le régulateur à désigner un opérateur du territoire comme en charge du service universel, je ne vois pas comment cela pourrait marcher ». Stéphane Richard conclut en affirmant que le « 100% fibre » n’aura jamais lieu. Il est vrai que l’objectif paraît difficile à atteindre, mais Cédric O a l’air déterminé à le mener à bien.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Gabriel

    27 octobre 2020 at 11 h 00 min

    Je déploie de la fibre optique sur le territoire breton et quand je voie la situation sur le terrain, c’est évident que cela va être compliqué.

  2. vVDB

    27 octobre 2020 at 13 h 02 min

    C’est une solution pour lutter contre l’étalement urbain.
    Les petits hameaux sont des îles des temps modernes.
    Ils seront abandonnés de guerres lasses.
    l’Allemagne, l’Angleterre ont moins de problème car l’habitat est ramassé.
    Par ailleurs l’Allemagne n’a pas un régulateur qui impose des technologies, ce sont les opérateurs qui gère cela. DT a mis du vdsl partout et quand il fibre ça s’arrête bien souvent à l’extérieur, il utilise les derniers mètres en cuivre pour réduire les coûts. 10/20% de pertes en débit, c’est négligeable.

    • Hiroko

      28 octobre 2020 at 12 h 26 min

      Orange cherche à vendre le réseau fibre rural, ça fait bien longtemps qu à part les villes rien ne les intéressent. Même chose en 4g dans les zones rurales où ils ont perdu leur suprématie à cause de débits anémiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests