Connect with us

Sciences

L’outil de traduction de hiéroglyphes est presque prêt !

Qui aurait pu penser qu’un jeu vidéo conduirait à la création d’un outil qui servirait aux chercheurs à l’avenir, pour mieux comprendre la civilisation égyptienne ? C’est pourtant l’incroyable histoire qui s’est jouée dans les coulisses du jeu Assassin’s Creed conçu par Ubisoft.

Il y a

le

Google et Ubisoft propose un traducteur de hiéroglyphes

Au moment de concevoir le jeu Assassin’s Creed, Ubisoft a effectué des recherches sur cette civilisation et a senti comme un devoir d’aller plus loin qu’un simple divertissement et de proposer un outil qui permettrait de traduire les hiéroglyphes afin de mieux comprendre ce que les égyptiens ont écrit sur des papyrus ou sur les murs des tombeaux et des palais.

L’intelligence artificielle au service de la traduction des hiéroglyphes

Ubisoft explique : « notre mission, vous la connaissez : c’est de divertir. Mais plus que ça, notre volonté actuelle est d’enrichir la vie des personnes. C’est pour cette raison que nous sommes allés plus loin que le développement d’un jeu, nous nous sommes convaincus que nous avions un rôle à jouer dans la recherche. » C’est pourquoi, dés 2017, l’éditeur s’associe à Google toujours friand de ce genre de défi technologique et fondent ensemble « The Hieroglyphics Initiative ».

Les deux géants savent que pour qu’une intelligence artificielle fonctionne, il faut la gaver de données à triturer afin que le machine learning fasse son travail. Ils ont donc sélectionné des milliers de textes déjà traduits de hiéroglyphes écrits ou sculptés et les ont intégrés dans une base. Ils ont ensuite créé une page web, sur laquelle ils ont invité les internautes à les aider dans une tâche colossale, à savoir contourner les différentes formes de hiéroglyphes trouvés sur des documents, des peintures, des fresques, des sculptures, etc.

> Lire aussi :  Vie privée : Google facilite la gestion des données personnelles

Des internautes et des joueurs qui se mobilisent massivement autour du projet

Pour commencer à faire fonctionner l’intelligence artificielle il fallait au moins 40000 hiéroglyphes, les internautes et les joueurs d’Assassin’s Creed en auront contournés 80000 dés le premier jour… Merci les internautes ! Cette page continue de fonctionner si vous souhaitez contribuer à la création du premier traducteur de hiéroglyphes.

Cette ferveur autour de la traduction des hiéroglyphes, Ubisoft et Google s’en étonnent encore et ont déclaré : « nous ne savions pas à quoi nous attendre lorsque nous avons demandé de l’aide aux joueurs, c’était une première à bien des égards. Une vraie réussite. « The Hieroglyphics Initiative » n’aurait pas fait un tel progrès sans la contribution des fans. »

On a hâte de pouvoir tester cet outil, qui devrait sortir avant la fin de l’année selon Ubisoft. De quoi accélérer la recherche et la compréhension d’une des plus grandes cultures que la Terre aura portée.

> Lire aussi :  « Fuck off Google », ou quand Berlin refuse le campus de Google

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. kamouille

    15 octobre 2018 at 10 h 48 min

    Le correcteur d’orthographe est super, sauf qu’il ne connait pas le verbe contourer. Deux occurrence dans le texte.

    • Emmanuel Ghesquier

      15 octobre 2018 at 11 h 47 min

      Je ne comprends pas, les deux verbes sont correctement utilisés, où est le problème ? Merci
      PS: Deux occurrence prend un S

  2. Koehler Daniel

    15 octobre 2018 at 14 h 41 min

    Ce que Kamouille a certainement voulu signaler, c’est que ‘contourer’ serait plus adapté que ‘contourner’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests