Connect with us

Objets connectés

Mais que racontent les gens à leur Google Home ou à Alexa ?

Sésame, ouvre-toi…. Les assistants intelligents comme le Google Home ou Alexa d’Amazon séduisent de plus en plus de clients chaque jour. Mais à quoi ressemblent leurs échanges ?

Il y a

le

Google Home Amazon Alexa
Ⓒ Stephen Dawson / Unsplash

« Alexa, lance ma playlist Techno de Détroit« , « OK Google, quelle est la météo pour aller au travail », « Alexa, quelles sont les actualités ce matin ? »… Voilà à quoi ressemble la routine quotidienne des intelligences artificielles qui animent les enceintes connectées de Mountain View (la gamme Google Home) et d’Amazon lorsqu’elles interagissent avec leurs utilisateurs.

Le média américain VentureBeat, que nous citons souvent dans nos sources, vient de publier une longue étude à ce sujet, qui en dit long sur le comportement des acheteurs d’assistants vocaux connectés. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un résumé détaillé des données recueillies par nos confrères outre-Atlantique.

Google Home au meilleur prix
 Boulanger
 Rueducommerce

Les assistants vocaux ont déjà leur place dans les foyers américains

La majorité de mes amis (français) qui ont investi dans un Google Home ou un Amazon Echo est loin, très loin, de l’utilisation que peuvent en faire les Américains, si l’on en croit le résultat des sondages effectués. En effet, ici, la plupart des gens que je connais sont plutôt déçus de leur expérience.

Ils ont investi jusqu’à plusieurs centaines d’euros dans un appareil qu’ils n’utilisent quasiment jamais, alors que le smartphone reste leur plus fidèle compagnon. Aux États-Unis, en revanche, plus de la moitié des utilisateurs se servent de leur gadget plusieurs fois par jour !

Amazon Echo au meilleur prix

Les statistiques les plus surprenantes

Si certains s’amusent à demander Alexa en mariage, il ne faut pas oublier que toute la data sauvegardée par l’appareil (ce que vous aimez, vos habitudes…) sert également à qualifier le plus possible les cibles qui discutent avec l’enceinte régulièrement. Ainsi, pas moins de 43% des personnes participant à l’étude ont déjà effectué un achat avec celle-ci.

Toutes ces données personnelles, n’en déplaise au RGPD, sont une mine d’or pour les annonceurs. Les fabricants, eux aussi, bénéficient de cet avantage, notamment grâce à l’envolée du modèle d’application freemium et des achats in-app.

Source

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Cylindre

    21 novembre 2018 at 1 h 21 min

    C’est marrant, on dirait que l’article n’est pas terminé. Le titre n’est pas raccord avec le reste.

    Si ce n’est la statistique d’achat, on apprends pas grand chose..

    • bak_

      10 décembre 2018 at 11 h 55 min

      Hello !
      Je suis d’accord, je m’attendais à voir une liste de phrase ou demande … Mais non .
      Pas en accord avec le titre pour le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests