Mes petits cailloux de Blog-trotter

L’activité de blogueur à plein temps présente quelques avantages, et parmi les plus appréciables, celui de voyager régulièrement vers toutes sortes de destinations, proches ou lointaines, exotiques ou plus conventionnelles. Même si tout cela ne plaide pas en faveur de mon bilan carbone, j’en conviens, si vous suivez un peu ce blog et mes compte-rendus

L’activité de blogueur à plein temps présente quelques avantages, et parmi les plus appréciables, celui de voyager régulièrement vers toutes sortes de destinations, proches ou lointaines, exotiques ou plus conventionnelles. Même si tout cela ne plaide pas en faveur de mon bilan carbone, j’en conviens, si vous suivez un peu ce blog et mes compte-rendus de conférences et autres salons auxquels j’assiste, vous aurez certainement compris que je ne boude pas mon plaisir et que je savoure chaque moment – de travail ou de détente – de chacun de ces déplacements.

carnetsderoute

Je me déplace principalement dans trois cas de figure : salon, conférence et voyage de presse. Pour cette dernière catégorie, j’ai maintenant la chance de figurer dans la short-list de plusieurs grandes marques high-tech et agences de relations presse, et à ce titre je me retrouve fréquemment embarqué dans des déplacements où je suis l’un des rares blogueurs, voire le seul, parmi une nuée de cartes de presse et autres vieux routards du journalisme traditionnel. J’apprends beaucoup à chaque périple, j’observe, je prends des notes. Comment dites-vous ? Ah oui, je ne suis pas journaliste, juste un sale petit blogueur. Je sais mais merci de me le rappeler.

L’autre jour je passais mentalement en revue toutes les virées effectuées depuis que ce blog a acquis une certaine visibilité, et je me suis dit que je devrais réunir mes billets correspondants dans une sorte de carnet de voyage, ne serait-ce que pour mon usage personnel, afin de les retrouver plus facilement dans mes archives. Et aussi parce-que sur chaque article relatif à un déplacement je me débrouille pour sortir du cadre professionnel pour vous parler aussi un peu du pays et des autochtones. J’ai donc créé le tag Carnets de route à cette adresse http://www.presse-citron.net/tag/carnets-de-route, qui retrace un peu la petite histoire de mes expéditions de blogueur, et que j’attribuerai aussi à compter de ce jour à tous mes futurs périples professionnels à l’étranger.

Cela vous fait déjà quelques cartes postales à feuilleter, à condition bien sûr que vous soyez de ceux qui aiment la douce mélopée des aéroports lointains et le tempo des tampons de visas sur la filigrane d’un passeport déjà fatigué.


18 commentaires

  1. Bonne initiative 🙂

    La curiosité est le moteur de tout geek, et cette curiosité n’est pas supposée être concentrée sur la technologie ou les objets idiots et inutiles.

    Question photo, tu utilises exclusivement ton Iphone ou le 450D n’a pas le temps de prendre poussière ?

  2. Eric

    Non j’utilise principalement mon 450D et l’excellent petit Sony DSC-TX1 pour les photos panoramiques à 180°.
    L’iPhone est là en dépannage quand je n’ai pas les autres sous la main et surtout quand je veux tweeter rapidement une photo.
    Pour les vidéos c’est Creative Vado HD et aussi parfois le Sony.

  3. Que de bien belles destinations !
    Ce serait marrant de nous faire part de quelques petites anecdotes de tous ces voyages ^^. Il doit bien y en avoir quelques unes ? Ne serait-ce que pour communiquer, j’imagine que même si tu maîtrises l’anglais, on ne doit pas le parler partout et tout le temps.
    En tout cas, voilà ce que j’aime de la Toile : on ne sait jamais où elle va nous emmener. 😀

  4. Quel poète ce Eric, quel poète…:-)

    cette âme de rêveur (et de globe trotter par l’occasion) nous emmène tellement loin à travers quelques mots, tu avais fait charmeur de serpents en 2éme langue ? ^^

    sinon, c’est une Camaro rouge sur la photo non ?

  5. « Je me déplace principalement dans trois cas de figure : salon, conférence et voyage de presse » —> Quand ils réservent ton billet, tu leur donnes ta carte Flying blue ? ça doit faire un bon paquet de miles à récup ^^

  6. Eric

    @Coline : comme ce n’est pratiquement jamais moi qui réserve mes billets je passe complètement à côté de ces avantages miles, mais je me suis laissé dire que même dans ce cas on doit pouvoir être membre de ce type de programme, y compris rétroactivement en fournissant les références de ses etickets. J’ai dû faire pas loin de 120.000 kms en 6 mois, ça doit commencer à compter non ?

  7. Je crois malheureusement que c’est un mythe.. Certains programmes proposent la rétro-activité à 4 mois ou 6 mois si jamais il y a erreur et que les miles n’ont pas été crédités. Mais il faut je pense être détenteur de la carte AVANT le voyage 🙂
    Si quelqu’un a une info contraire, je suis preneuse parce que j’en ai un paquet aussi..
    Le mieux à faire c’est de prendre maintenant une carte Flying Blue (Air France et consorts) une Miles & More (Lufthansa etc..)Et une KrisFlyer si Singapour est au programme des vacances.. Et de donner à chaque fois ton code à la personne qui booke ton voyage. Si elle ne les prend pas déjà pour elle 😉

  8. C’est l’une des choses que j’apprécie chez Presse Citron : les moments de partage autres que l’actualité High tech. C’est ce qui fait, à mes yeux, la valeur ajoutée de ce blog.
    J’y viens pour y retrouver les actus High Tech bien sûr, mais surtout pour l’écriture personnelle et votre personnalité que vous savez retranscrire dans chacun de vos billets.
    Ça fait plus d’un an que je lis Presse Citron et je trouve que le style a beaucoup évolué (certains le condamne d’ailleurs).

  9. Pingback: WES 2010 : en direct de la convention annuelle RIM BlackBerry | Presse-Citron

Commenter