Microsoft lève le voile sur Windows 10 s, son concurrent de Chrome OS

Avec Windows 10 s, Microsoft empiète sur le territoire des Chromebook.

Avec Chrome OS, Google a su percer dans le marché des ordinateurs. Sa formule : des machines peu puissantes et donc abordables, mais qui fonctionnent de manière fluide grâce au système d’exploitation épuré.

Le succès est tel qu’en 2016, les ventes des Chromebooks ont même dépassé celles des Mac d’Apple, avec comme cible principale les écoles primaires, collèges et lycées des Etats-Unis. Et l’offre de Google avec ses constructeurs partenaires continue de s’étoffer en 2017, grâce à l’arrivée des applications Android sur la plateforme.

Mais Microsoft veut désormais aussi se faire une place sur ce segment du marché des ordinateurs portables

Mardi, la firme de Redmond a levé le voile sur une série de produits pour les écoles, dont Windows 10 s.

Il s’agit d’une version simplifiée et allégée de Windows 10. Et Microsoft a travaillé avec ses partenaires pour que ceux-ci soient en mesure de proposer des ordinateurs sous Windows 10 S à moins de 200 dollars. Un tarif qui permet à Windows d’entrer en compétition avec Chrome OS.

En général, l’interface de Windows 10 S n’est pas différente de celle de la version Pro. C’est surtout au niveau des applications qu’il y a une différence.

En effet, Windows 10 S n’accepte que les applications du Windows Store. Le nouveau système d’exploitation supporte les applications Win32, mais à condition que celles-ci proviennent de la boutique officielle.

Selon Microsoft, cela permet vérifier la sécurité et d’assurer les performances du système. Cependant, s’il doit absolument utiliser des logiciels d’autres sources, l’utilisateur peut quand même migrer vers la version « Pro » de Windows 10.

Contrer Chrome OS

Avec Windows 10 S et les machines qui seront conçus pour ce système, Microsoft cible les K-12 (les écoles primaires, les collèges ainsi que les lycées américains) et ne s’en cache pas.

D’ailleurs, avec ces deux nouveautés, il a également annoncé une série de solutions pour les enseignants. Par exemple, le déploiement de l’OS a été simplifié, de manière à ce qu’un établissement puisse personnaliser les ordinateurs des élèves à un rythme d’une machine toutes les 30 secondes, avec une clé USB.

Une solution appelée Microsoft Intune for Education permet d’administrer les machines. Et l’offre, qui sera disponible à partir de cet été, inclura également des accès gratuits à Office 365 for Education ainsi qu’à Microsoft Teams (le concurrent de Slack).

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend