Suivez-nous

Internet

Microsoft veut un bilan carbone négatif en 2030

Microsoft annonce un projet à long terme qui permettra à la firme d’avoir un bilan négatif en 2030. Et en 2050, celle-ci devra absorber tout le carbone qu’elle a émis depuis sa création en 1975.

Il y a

  

le

 

Par

Microsoft logo batiment
© efes (via Pixabay)

Depuis quelques années, les géants des nouvelles technologies enchaînent les projets pour contrer le changement climatique. Par exemple, il y a neuf mois, Microsoft a annoncé son objectif d’utiliser 70 % d’énergies renouvelables pour ses data center en 2023.

Et aujourd’hui, la firme de Redmond présente un nouvel objectif à long terme : celui d’avoir un bilan carbone négatif à partir de 2030.

« Le consensus scientifique est clair. Le monde est confronté à un problème de carbone urgent. Le carbone de notre atmosphère a créé une couche de gaz qui retient la chaleur et modifie le climat mondial. Déjà, la température de la planète a augmenté de 1 degré centigrade. Si nous ne limitons pas les émissions et que les températures continuent de grimper, la science nous dit que les résultats seront catastrophiques », rappelle Brad Smith, le président de Microsoft, dans un billet de blog.

Microsoft veut se rattraper et encourage les autres entreprises à en faire de même

Et ce n’est pas tout puisqu’après avoir atteint le bilan négatif en 2030, l’entreprise prévoir aussi qu’en 2050, celle-ci aura absorbé tout le carbone qu’elle a émis depuis sa création en 1975.

Dans son annonce, Microsoft détaille certaines mesures qu’il prendra pour atteindre ces nouveaux objectifs. Par exemple, la firme va étendre la taxe carbone interne qu’elle impose à ses divisions aux émissions de la chaîne d’approvisionnement. Il s’agit d’une taxe de 15 dollars par tonne métrique que les divisions de Microsoft doivent payer et qui permet ensuite de financer les efforts comme celui annoncé cette semaine.

À partir de 2025, Microsoft devra atteindre les 100 % d’énergies renouvelables pour l’alimentation de ses data centers et de ses locaux.

De nouvelles procédures seront également mises en place afin d’inciter les fournisseurs de la firme à réduire leurs émissions.

D’autre part, Microsoft proposera ses technologies « pour aider les fournisseurs et les clients du monde entier à réduire leur propre empreinte carbone ». Et un fonds d’un milliard de dollars permettra de soutenir le développement de solutions de réduction, de capture et d’élimination du carbone.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests