Mobile: les opérateurs ont fait un très gros travail sur les zones blanches

Malgré de nombreuses critiques et une impatience parfaitement compréhensible chez beaucoup de français, les opérateurs réalisent un gros travail pour offrir de réseaux de qualité à tous. Le meilleur exemple à cet état de fait est la couverture quasi intégrale des zones blanches de notre pays.

Orange et Ericsson atteignent 10 gigabits par seconde

Les opérateurs déploient les réseaux partout en France en visant en priorité les grandes agglomérations, puis les villes plus modestes et très souvent une bonne partie du territoire a l’impression d’être oublié, certains endroits font même parties des zones blanches et ragent de payer un abonnement au même prix que tout le monde pour un service inexistant ou de piètre qualité.

Vers une disparition totale des zones blanches en France

Pourtant les opérateurs se sont engagés à fournir des réseaux mobiles accessibles à tous les français, où qu’ils soient et sont en très bon chemin pour y parvenir. Le dernier rapport de l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms, montre qu’en 2G et en 3G, les différents opérateurs français sont sur le point de proposer enfin une carte de France sans zone blanche.

Si l’on prend les derniers chiffres de janvier 2017, on notera que 92% des centres-bourgs étaient couverts en voix/SMS et plus précisément 99% en 2G et 79% en 3G par Orange, 98% en 2G et 76% en 3G par SFR et 97% en 2G et 84% en 3G par Bouygues. La 4G n’entre pas dans ce calcul, car évidemment les opérateurs continuent de la déployer, mais on peut toutefois montrer que là aussi les opérateurs ont fait un effort énorme, SFR par exemple couvre 88% de la population en 4G.

Normalement les zones blanches devraient déjà avoir disparu si l’on suit les engagements que les opérateurs avaient signés avec l’État, mais ce retard n’est pas imputable à ces derniers, c’est en effet l’État qui n’a pas installé tous les pylônes publics aux emplacements désignés. L’Arcep est donc confiante quant à la disparition des zones blanches en 2G et en 3G dans les mois à venir. L’objectif du gouvernement est de réduire la fracture numérique qui existe entre les français des villes et des campagnes, mais aussi dans le cadre de son programme « d’égalité des chances économiques« .

Autre exemple de cette volonté de l’État, d’améliorer la connectivité des français l’installation de la fibre optique devient obligatoire pour tous les immeubles en rénovation. Si vous souffrez de réseau mobile difficilement accessible, prenez votre mal en patience, les opérateurs y travaillent…


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. dis mr Presse citron, Ok je t’ai Whitelisté de Ablock, mais faut un peut surveiller ta régie pub! parce que se faire proposer de télécharger le virus The « HoeflerText » , c’est pas tip top.

  2. À l’ère de la très proche 5G, ne pas être couvert en 3G devrait être considéré comme être en zone blanche 😉

Répondre