Mobile World Congress 2010 : quand Samsung fait des vagues

Le Mobile World Congress vient à peine de débuter que Samsung donne le ton avec une annonce pour le moins surprenante : le lancement de son propre système d’exploitation pour mobiles. Nommé « Bada », la nouvelle plateforme mobile de Samsung a pour ambition de venir compléter l’application store du géant coréen, qui sera disponible dans plus

Le Mobile World Congress vient à peine de débuter que Samsung donne le ton avec une annonce pour le moins surprenante : le lancement de son propre système d’exploitation pour mobiles.

samsungwave

Nommé « Bada », la nouvelle plateforme mobile de Samsung a pour ambition de venir compléter l’application store du géant coréen, qui sera disponible dans plus de cinquante pays dans le monde fin 2010. Afin d’accélérer le développement d’applications pour bada, un concours destiné aux programmeurs sera lancé : le Bada Developer Challenge sera doté d’un budget de 2,7 millions de dollars en primes.

Le premier mobile à recevoir l’OS Bada sera le Samsung Wave, un smartphone milieu de gamme à 330 euros, qui sera cependant assez richement équipé puisqu’il proposera un écran de très haute qualité Super AMOLED (une première mondiale selon Samsung), un APN 5 Mpx, une connectivité 3G+, le WiFi et le Bluetooth, une puce A-GPS, le tout motorisé par un processeur maison cadencé à 1 GHz. L’interface Samsung TouchWiz 3.0 offrira quant à elle des menus personnalisables et une connexion facilitée aux réseaux sociaux.

Le Samsung Wave devrait être disponible courant Avril 2010.

A une époque où tous les regards se tournent vers Android, mais également d’autres systèmes d’exploitation concurrents comme Windows Mobile, et, dans une moindre mesure, Symbian pour voir lequel d’entre eux sera capable de faire de l’ombre à l’iPhone, le pari de Samsung est plutôt osé.

Ce qui n’empêche d’ailleurs le constructeur coréen de rappeler qu’il travaille aussi sur d’autres mobiles qui seront dotés de systèmes d’exploitation Window Mobile et Android.

Une façon de jouer sur tous les tableaux qui montre la volonté d’indépendance de Samsung, mais aussi sa puissance de feu, qui lui a permis de se hisser au deuxième rang mondial du marché en quelques années.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. En tous cas, chez Gizmodo, ils n’ont pas l’air de particulièrement l’apprécier: http://bit.ly/cahxXl.

    Aujourd’hui les constructeurs font la course aux OS mobiles dans le seul but de promouvoir leur propre application store. C’est un pari risqué qui risque d’en faire pleurer plus d’un. D’ailleurs, Nokia et Intel viennent de fusionner leurs OS respectifs pour créer le MeeGo. Samsung a annoncé le Bada il y a deux mois. Ils auront probablement un nombre importants de téléphones qui le feront tourner, au vu de leur part de marché actuelle, mais il faut voir combien d’entreprises seront prêtes à développer/porter des applications sur cette plateforme.

    Jusque là, le paysage était relativement homogène avec 4 OS principaux (Symbian, BB OS, Windows Mobile et iPhone OS plus récemment) et un support large de J2ME. Aujourd’hui, ça a doublé, et personne ne veut plus utiliser Java.

    Le développement multi-plateforme coûte relativement cher, et je ne pense pas que tout le monde suive. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe sur le marché des consoles. Les mêmes problématiques vont se poser. Et les mêmes exclusivités apparaîtront.

  2. D’un point de vue consommateur, je ne trouve pas Bada si intéressant que ça, c’est du Samsung tout craché: beau mais sans plus. Quand on regarde les autres OS à leur début, on voyait clairement leur potentiel et ce qu’il apporterait mais là j’ai l’impression de voir un 2e S-Class 3D. Déçu!

  3. Pingback: VNGeek :: Feed information for Geek Mind » Blog Archive » Concept : le traducteur instantané de Samsung

Répondre