Mondial de l’Auto 2012 : l’Onyx, le sublime concept-car de Peugeot !

Plus que les véhicules ultra-puissants de Ferrari, Lamborghini, Porsche et compagnie, c’est surtout un concept-car du constructeur automobile français Peugeot qui m’a marqué : l’Onyx.

Alors que le Mondial de l’automobile a ouvert ses portes au grand public le week-end dernier, j’ai profité de la journée presse de vendredi pour faire un tour dans les allées et les stands.

Plus que les véhicules ultra-puissants de Ferrari, Lamborghini, Porsche et compagnie, c’est surtout un concept-car du constructeur automobile français Peugeot qui m’a marqué : l’Onyx.

Si le groupe PSA traverse une période de turbulences avec la sortie du CAC 40 et la fermeture programmée de l’usine d’Aulnay, il peut encore nous faire rêver avec un concept-car futuriste mais sublime.

Imposante par ses formes extrêmes et son gabarit (4.65 m de long), cette machine ne sera jamais commercialisée mais possède de nombreuses innovations pour le futur. En effet, l’utilisation de matériaux bruts tels que le papier ou le cristal permet d’éviter de transformer les matières dans les usines, donc de moins polluer et de faciliter le recyclage, tout en réduisant le temps et le coût de fabrication. Le carbone, massivement utilisé, est pratique pour réduire le poids et la consommation de carburant.

Équipé d’un moteur V8 3.7 litres diesel hybride de 600 chevaux, ce véhicule de près d’une tonne est monté à 180 km/h en deuxième vitesse et pourrait même aller jusqu’à 400 km/h, d’après le responsable du design chez Peugeot, Gilles Vidal.

Dans le même genre, Peugeot a décliné ce style futuriste à un scooter 3 roues et un vélo (mais j’ai une nette préférence pour le concept-car).


19 commentaires

  1. Bonjour,

    En effet, ce prototype est 1 bel exercice de style.
    Ce que je ne comprends pas, c’est le choix du moteur, car Peugeot ne produira jamais 1 V8 en série. Alors quel est l’intérêt d’investir dans le développement d’1 tel moteur quand on connait la situation du constructeur?
    De plus, certains constructeurs ayant commercialisé ce type de moteur y ont renoncé!

  2. >>> Équipé d’un moteur V8 3.7 litres diesel hybride de 600 chevaux
    Encore du diesel ? Ils n’en n’ont pas marre de pourrir notre air ?
    Désolé, mais je me déplace en vélo et je les sens passer, les TDI/DCI/HDI… Pas agréable du tout.

  3. Bonjour,

    « Ce que je ne comprends pas, c’est le choix du moteur, car Peugeot ne produira jamais 1 V8 en série. Alors quel est l’intérêt d’investir dans le développement d’1 tel moteur quand on connait la situation du constructeur? »

    Pour info il s’agit du moteur de la 908 V8 (2011)

  4. Bonjour,

    Je ne m’explique pas… certes c’est beau. Sortir un show-car ok c’est un choix, une image à donner, un savoir-faire à montrer, mais tout le monde connait la situation du groupe PSA. Et franchement voir un objet « factice » dont je ne connais pas le prix mais ne doit pas être insignifiant (tout compris, designer, chef de projet, production, etc…), c’est dommage, il faudrait un « après », une suite à tout cet investissement !
    Ça me laisse un gout de, faisons nous mousser, nous les « ceux d’en haut » car bien sur ce n’est pas n’importe qui qui peut travailler sur ce genre de projet. Mais ils oublient que sans les « ceux d’en bas » ils ne pourront plus trop faire cela.
    Utilisez donc ces cerveaux à 50-60k€ sur quelque chose de techniquement innovant et exploitable dans le futur, je ne sais pas, une boite auto maison, un « vrai » moteur (pas seulement un gros machin XXL), etc… parce que ok c’est design, magnifique mais bon…

    Malheureusement c’est comme ça dans la majorité de l’industrie française, pourtant on a des cerveaux, des travailleurs passionnés… mais une direction flou et hésitante (ou j’ose, qui ne voient que du profit à court terme). Tiraillé entre réels passionnés à la recherche d’innovation et économie financière.

  5. Pingback: Mondial de l'Auto 2012 : l’Onyx, le sublime concept-car de Peugeot ! | La sélection de BABinfo | Scoop.it

  6. Pingback: Mondial de l’Auto 2012 : l’Onyx, le sublime concept-car de Peugeot ! | rpidity

  7. Non mais limite on s’en fou de la pollution, sincèrement, ça changera pas notre vie que Peugeot agisse ainsi ( et surtout les français qui achètent ). Non, le truc c’est que le diesel ça fonctionne où ?
    France, Espagne, Italie.
    Un point commun ? Les pays du sud surendettés et bientôt ruinés.
    Serait bon de miser sur d’autres pays avec des moteurs « internationnaux »

  8. Le salon de l’auto est un bon révélateur de la situation actuelle du marché de l’auto, avec une europe sur-saturée de voitures (les foyers ont 2 voire 3 voitures) et un parc relativement récent suite aux diverses aides de ces 5 dernieres années. Ce n’est pas pour rien que le marché s’est effondré de 15-20% selon les marques.
    Peugeot comme les autres explore les nouveaux marchés : marchés émergents en Chine, Inde, Russie mais également marché du luxe avec le moyen orient et tous les nouveaux millionnaires.
    Je reste étonné qu’ils aient abandonné l’Afrique du Nord à Renault/Dacia…
    L’Onyx est une réponse à la demande du marché façon Aston Martin One 77 ! Et c’est bien plus facile de faire 500.000 euros de bénéf en construisant une supercar vendue 1 ME qu’en vendant des 208 à 10 kE…
    Seul problème, les marques françaises s’entêtent à vouloir faire du luxe sous la même marque que leurs voitures à 6.000 euros. Ca n’a jamais marché, ça ne marchera jamais. Le luxe, c’est une ambiance, un contexte avant d’être un prix … VAG a parfaitement compris celà en déclinant ses modeles en Skoda, Seat, VW, Audi pour bien cibler les différentes CSP. Les Jap’s également avec Infiniti, Lexus ou Acura !!!
    Je me rappelle d’un oncle chef d’entreprise qui m’avait expliqué pourquoi il avait acheté une Volvo et pas une R25 Baccara, il y a 20 ans « je vais pas aller au garage des pauvres ! ». Et c’est encore plus vrai aujourd’hui !

  9. Certes c’est fort intéressant mais la vitesse n’est plus un argument de nos jours et les concepts car sont toujours un plaisir pour les yeux mais quid pour nous humbles mortels ?
    J’ai pu voir des innovations de folie au CEATEC 2012 au japon (en ce moment) et cela ma beaucoup plus émus que ce concept car.
    J’ai vu des pare-soleil avec affichage tête haute et réalité augmentée ! J’ai vu une voiture sans chauffeur, etc.
    Bref, moins glamour que ce concept car mais ces technologies devraient arriver prochainement dans nos voitures. A suivre.

  10. @McFly : Même si j’effectue le gros de mes déplacement en vélo, j’ai une Volvo. C’est pas le plus gros modèle de la marque, mais ça en jette !

    Quand je dis à quelqu’un que j’ai une Volvo, on me répond le plus souvent des trucs du genre « tu t’emmerdes pas » ou « tu dois être drôlement riche »… Sauf qu’une Volvo n’est pas plus chère qu’une Renault ou un Peugeot (En tous cas, les occasions décotent étonnamment vite) et les frais d’entretien sont réduits. Quant à la main d’œuvre dans un garage Volvo, c’est la moins chère de Paris !

    Bon, vu que le taulier a changé, j’ai peur que cela ne change dans les années à venir…

  11. @leGeekSportif : « la vitesse n’est plus un argument ». Mais Lamborghini, Ferrari, Bugatti, Porsche, Aston … sont des enseignes florissantes qui engrangent des dizaines de millions de bénéfices chaque année. Le profit ne vient plus du marché de masse où les normes et la récession plombent les profits. Le salut est sur le haut de gamme. Regarde les chiffres 2011 : il ne s’est jamais vendu autant de voitures à plus de 80.000 euros !

    @Raph : Renault fait 80% de ses ventes sur des modèles à moins de 20.000 euros. Volvo fait 80% de ses ventes sur des modèles à plus de 30.000 euros. Alors, c’est lequel le « constructeur des pauvres » ?

    • Eric

      @McFly : en effet, Porsche, dont le prix des modèles va de 60.000 à 600.000 euros, avec un cœur de marché situé aux alentours des 100.000 euros (911, Cayenne, Panamera), est depuis quelques années la marque automobile la plus rentable du monde 🙂

  12. De toute façon il est clair que les constructeurs qui s’en sortent le mieux sont ceux qui commercialisent des voitures « haut de gamme ». Par exemple, Maserati, Lamborghini et Ferrari ont connue une belle année. Les constructeurs en difficultés sont ceux qui misent sur le marché de masse qui est lui aussi en difficulté.

  13. Un très beau concept que nous avons pris plaisir à découvrir en vrai. On rentre enfin dans une phase où les constructeurs osent s’éloigner des schémas classiques où un scooter a 2 roues, une auto sportive a telle ou telle forme… Ca laisse supposer du bon pour la mobilité dans les années à venir ! Reste, bien sur, à aborder la question du prix de vente…

Commenter