Mots de passe 2016 : il y en a encore beaucoup qui cherchent à se faire pirater

Parfois on se demande si les internautes ne cherchent pas à se faire pirater, car malgré les très nombreux articles sur le sujet, et pour la quatrième année de suite, le mot de passe le plus utilisé dans le monde est 123456… avec une kyrielle d’autres mots de passe tout aussi connus. Du pain béni pour les hackers…

L’éditeur Keeper qui propose un gestionnaire de mots de passe a effectué une étude sur les fichiers mis en ventes sur internet suite aux récents piratages et comme il fallait s’y attendre, certains reviennent très régulièrement malgré les nombreuses recommandations à ne jamais utiliser comme identifiant de connexion : 123456, password, qwerty, azerty, nopassword, 123456789, 111111, etc.

123456 toujours le roi des mots de passe, c’est rassurant !

Un constat qui est loin d’être rassurant, quand on voit l’explosion des piratages ces derniers mois et qui pourtant ne semble pas inquiéter plus que cela des millions d’internautes. Keeper Security explique que 17% des utilisateurs utilisent « 123456 » comme mot de passe pour leurs comptes, ce qui le place en tête pour la quatrième année de suite, au titre de mot de passe le plus pourri pour sécuriser son compte.

On ne le répètera donc jamais assez, pour choisir un bon mot de passe il faut éviter toutes références personnelles (nom, prénom, date, etc.), choisir un ou plusieurs mots en alternant minuscules et majuscules de façon aléatoire et en intercalant des numéros et des caractères spéciaux.

> Lire aussi :  L'idée "géniale" (mais évidente) de la Californie pour sécuriser les objets connectés

L’idéal étant de le changer fréquemment, tous les 6 mois par exemple. On précise également qu’il est important de ne jamais avoir un seul mot de passe pour tous ses comptes, si vous ne souhaitez pas vous faire pirater partout en même temps. Voir l’étude complète de Keeper.

Source


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.