Navigateurs : Google Chrome en tête, Internet Explorer fait de la résistance, Firefox derrière

Un petit point sur les parts de marché des navigateurs internet ne fait pas de mal de temps en temps. Les statistiques semestrielles, trimestrielles et mensuelles de StatCounter sont sur ce point intéressantes à observer.

Un petit point sur les parts de marché des navigateurs internet ne fait pas de mal de temps en temps. Les statistiques semestrielles, trimestrielles et mensuelles de StatCounter sont sur ce point intéressantes à observer.

Pour ceux qui auraient raté un épisode, rappelons que Google Chrome a dépassé Internet Explorer (toutes versions confondues) pour devenir le premier navigateur utilisé dans le monde en mai 2012, avec 32,43% de parts de marché contre 32,19% pour IE.

Depuis, son ascension a quelque peu fléchi et IE semble reprendre un peu du poil de la bête, notamment sur juillet et août, revenant à 32,85% contre 33,59% pour Chrome.

Firefox descend, Chrome monte

Et Firefox dans tout ça ? La tendance ne parait pas très bonne puisque, toujours selon StatCounter, ses parts de marché sont en baisse depuis le même mois de mai, passant de 25,55% à 22,85%. La star des navigateurs libres subit évidemment la concurrence de Google Chrome (alors que paradoxalement Firefox vit principalement des subsides de son partenariat avec Google), mais également une certaine lassitude de ses utilisateurs devant des défauts récurrents (ou ressentis comme tels) : lenteurs, consommation excessive de ressources, et mises à jour trop fréquentes qui rendent régulièrement obsolètes des extensions vitales pour certains utilisateurs.

Quant à Safari (7,39%) et Opera (1,63%) la courbe est relativement stable même si l’on note une progression de près de 2 points pour le premier sur les 12 derniers mois.

statistiques navigateurs

Du côté des mobiles, c’est une autre musique puisque après avoir longtemps fait la course en tête, Opera a pris un gadin en février puis de nouveau en juillet, passant de 24% à 19% de parts de marché. La faute là encore à la montée en puissance du navigateur Android, qui passe en tête en août avec 24% de PDM, alors que Safari pour iPhone se situe à 20,81% perdant presque un point sur la même période. Sans surprise c’est la chute libre pour BlackBerry, en cohérence avec les difficultés que connait le constructeur canadien depuis quelques mois : en un an, la PDM du navigateur BlackBerry a fondu de plus de moitié, passant de 10,51% à 4,38%.

Firefox toujours en tête en France

En France, au pays de l’exception culturelle et du village gaulois réunis, les chiffres sont quelque peu différents puisque Firefox caracole toujours en tête (30,84%) devant IE (29,4%) et Chrome qui ferme le podium (28,74%). Attention cependant, la suprématie de Firefox est là aussi menacée puisque l’ascension de Chrome est importante et parait irrésistible, et que Internet Explorer redresse aussi un peu le tir sur le dernier mois. A ce rythme, les courbes pourraient bien se croiser en défaveur de Firefox d’ici octobre ou novembre. Nous suivrons cela de près.

statistiques navigateurs France

 


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Pour autant Google Chrome est il plus efficace que Firefox ? Je pense que le géant Panda a fait parlé de lui avec toutes ses branches de gmail à google chrome mais sans révolution pour autant.

  2. La panoplie du Webmaster et du SEO veuille qu’on embarque tous les navigateurs sur on PC/Mac. Mais après les préférences vont bon train !
    Ma préférence reste sur Firefox, et… Opera !

  3. J’ai bien l’impression que Firefox se ferra mangé tout cru car en ce qui concerne se navigateur, je le trouve bien trop gourmand aux niveaux des ressources, par contre il à plusieurs plugins bien sympathique, obligation de compromis donc, perso même si j’ai installé la plupart des navigateurs sur mon ordi mon favoris reste chrome.

  4. Je ne sais pas pour quoi je n’aime pas Google chrome malgré qu’il ne me pose aucune problème, peut être a cause du style ! Mais je savais que ce jour allé venir ^^

  5. Bonjour,

    C’est intéressant de voir ces évolutions, ce qui le serait plus encore, c’est d’en connaître les raisons ou motivations, alors voici les miennes:

    Jusque fin 2011, je n’utilisais que IE. Puis, à force de bugs, lenteur et autres soucis, j’ai installé Chrome et Firefox.

    Aujourd’hui, je n’utilise pratiquement plus IE que je trouve archaïque. Chrome est devenu mon navigateur principal (facilite l’interaction avec les comptes Google et traduction quasi instantanée des contenus en anglais) et il m’arrive d’utiliser le dernier dans des conditions bien précises (tests ou applications particulières).

  6. +1 @Thebest
    Mais s’il monte autant ce n’est que par la prise d’otage que réalise Google en assommant les utilisateurs des autres navigateurs de publicité pour chrome…
    Bref c’est une progression sous perfusion.

  7. Chrome chercher à s’imposer à la fois par sa rapidité et la pression effectuée par Google. Il n’y a qu’à voir, à chaque passage sur l’accueil de Google quand on a un autre navigateur que Chrome, c’est une petite publicité.

  8. On comprend la chute de Firefox : les dernières versions de Firefox sont trés décevantes en terme de performances et de stabilité. La course aux nouvelles versions n’a pas été très bénéfique.

  9. Je suis toujours très étonné quand je vois les stats des navigateurs, car la plupart des quidams que je connais utilisent toujours IE à mon grand désespoir, pour ce qui est de firefox, il a toujours ma préférence.

  10. Un gros +1
    S’il fallait prévoir un plan média pour évaluer ce que Google a investi pour déployer Chrome en auto-promo ça se compterais en centaine de millions d’euros en France. Comparable à un assommoir en vu de tuer la concurrence. C’est très simple pour eux en même temps.
    Il serait intéressant que Firefox et IE intègrent un ad-bloker natif qui bloque les pubs Adwords, Adsense ;o) ça serait de bonne guerre.

  11. @Jahmasta :
    « Firefox et IE intègrent un ad-bloker natif qui bloque les pubs Adwords, Adsense ;o) ça serait de bonne guerre. »

    Ouai du suicide, Firefox vie grace a Google, et microsoft est la 2e plus grosse regis publicitaire au monde. Evidement qu’ils vont se suicider….

    Je suis sur chrome depuis son lancement, firefox avant et même satisfait. J’ai testé chrome et je suis jamais revenu sur un autre navigateur (testé ie9, mais pas convaincu).
    épuré, optimisé et rapide… j’ai rien contre un géant qui fournit des services performant et gratuit.

  12. C’est un peu prendre les gens pour des cons que d’affirmer que d’affirmer que la pub a suffi à faire de Chrome le plus populaire. Je pense que la plupart de ceux qui l’ont installé ont gardé IE à côté ne serait-ce que pour pouvoir aller sur certains sites qui ne fonctionnent toujours qu’avec IE. Si cependant, ils surfent davantage avec Chrome, c’est qu’ils le trouvent meilleur, pas uniquement sur la rapidité mais également sur des spécificités tels que l’omnibox ou encore la synchronisation des préférences Chrome via le cloud. Ces fonctions accrochent pas mal les utilisateurs.

  13. Google a su satisfaire une grosse partie des internautes. Je ne crois pas que la pub suffise à convaincre un utilisateur. Si Chrome en est arrivé là, c’est peut être parce que le produit est bon.
    Sur mon site, 1 millions de viistes mensuelles, IE est toujours devant 40% devant Chrome 23.82 et Firefox 23.62 pour le mois d’aout. C’est le premier mois où Chrome passe devant Firefox.
    En Aout 2011, 42.56 pour IE, 27;25 pour FF et 18.51 pour GC.
    Intéressant cette distorsion entre les résultats de cette étude et mes stats.

  14. @Yvan Quelle naïveté c’est beau :’)
    Les 3:4 des internautes ni connaissent rien en informatique et ne veulent pas se renseigner
    Donc quand ils lisent sur la page de recherche google (bible des quidam) qu’installer chrome c’est le top et bien il le font sans trop y penser, d’ailleurs apple utilise la même technique de vente.

  15. Complètement en phase avec le dernier commentaire de Fayet sur les habitudes et réflexes des internautes néophytes, mais la technologie court si vite que l’internaute moyen sent qu’il est obligé de s’adapter tout aussi rapidement en courant de plus en plus vite derrière et finissant par maîtriser l’outil informatique 🙂

  16. @phil : c’est juste que les chiffres de StatCounter sont complètement bidons. Pour avoir des chiffres bien plus réalistes, voir Net Applications et Akamai IO : IE domine toujours.

  17. Eric

    @Joey : c’est un peu gratuit comme affirmation non ? Si la plupart des grands sites d’infos tech citent StatCounter comme source (y compris GigaOM et TechCrunch), c’est que ça ne doit pas être aussi bidon que ça. Je n’ai pas de preuves de la véracité de leurs chiffres, pas plus que ceux que tu cites. Tu as des preuves toi qui démontrent de façon certaine ce que tu avances ?

  18. Anonyma Obligé :S on

    Sur 30 millions de visites :
    40% IE
    34% Chrome
    23% Firefox
    4% Safari
    0.4% Opera

    Chiffres fournis par Google Analytics pour le site…. anonyme malheureusement

  19. @Joey, Merci. oui là les résultats sont plus logiques, d’ailleurs les 2 que tu indiques proposent des résultats assez proches. Internet Explorer ne pouvait pas avoir perdu autant de parts de marché en si peu de temps pour 3 éléments.
    1 : Les entreprises utilisent beaucoup IE et je les vois mal changer comme ça de navigateur en masse
    2 : Beaucoup de mes connaissances utilisent IE à la maison, tout simplement parce qu’elles utilisent IE au travail
    3 : IE 9 est un bon produit, je me surprends même à l’utiliser de temps en temps.
    Pas besoin de preuve. Juste du bon sens.

  20. @Eric : non c’est pas gratuit. Par exemple, fin juin Google à annoncé que Chrome avait 310 millions d’utilisateurs actifs. Il faudra m’expliquer comment ils arrivent à être premiers avec 310 millions d’utilisateurs.
    Personnellement j’ai bien plus de respect pour Ars Technica que pour Techcrunch et GigaOm et Ars ne reprend pas les stats de StatCounter*.

    Tu veux un exemple de trucs bien louches de StatCounter, en voilà un :
    http://gs.statcounter.com/#bro.....108-201208
    Il y a juste un petit problème, c’est qu’en Chine il y a un autre navigateur édité par Qihoo qui représente une part non négligeable et ce depuis un moment. Certes pas 60% comme ils l’affirment, mais :

    20% en mars d’après Baidu**
    http://seekingalpha.com/articl.....ou-make-it

    28% en avril selon CNZZ :
    http://seekingalpha.com/instab.....e-in-china

    StatCounter n’était visiblement pas au courant qu’il fallait ajouter un navigateur dans ses stats pour faire crédible. Enfin jusqu’à fin mai/début juin où tout à coup 360 Safe Browser apparait. Boum. 20%.
    Pour les mois d’avant on aurait pu penser qu’il y aurait une grosse progression de « others »… mais non. Rien. Ca te parait crédible ? Qu’est-ce que ça laisse penser sur leur capacité à analyser le marché des navigateurs ?

    Mais ça n’est qu’UN exemple parmi des tas et des tas de trucs complètement fantaisistes et incohérents qu’on peut trouver dans les stats de StatCounter.

    * http://arstechnica.com/informa.....t-used-os/
    ** stats de Baidu : http://tongji.baidu.com/data/browser

  21. Pingback: Firefox à l’assaut des réseaux sociaux

Répondre