Netflix ne s’intéresse pas au sport, ni au direct

Netflix se concentre sur les films et les séries.

Alors que certains de ses concurrents diversifient leurs contenus et que d’autres acteurs comme Facebook musclent leurs offres vidéo, Netflix campe sur sa stratégie actuelle et préfère se focaliser sur ses films et séries. C’est, en substance, ce qu’a expliqué le CEO de la plateforme de VOD lors d’une conférence de presse dans ses locaux à Hollywood.

Reed Hasting a expliqué que Netflix ne suivra pas ses concurrents et que la société n’a pas l’intention de faire de l’info en direct, ni du sport en direct. « Mais ce que nous faisons, nous essayons de faire vraiment bien », a-t-il indiqué.

Ces dernières années, Netflix n’a cessé de muscler son catalogue de contenus originaux. Et en 2018, son budget pour le contenu sera de 8 milliards de dollars, ce qui permettra à la plateforme de proposer 700 contenus originaux à ses abonnés. Selon notre confrère Engadget, Netflix pense que tant qu’il proposera du bon contenu, il n’aura rien à craindre par rapport à la concurrence grandissante.

> Lire aussi :  Après Fortnite et Netflix, Spotify retire son abonnement de l'App Store

En plus des acteurs existants comme Hulu ou Amazon, Netflix devra aussi faire face à Disney, qui compte lancer son propre service de streaming avec un abonnement moins cher que celui de Netflix.

En ce qui concerne la réalité virtuelle, Netflix n’est pas pressé

Bien que Netflix propose déjà des applications pour les casques de réalité virtuelle, celles-ci permettent seulement à l’utilisateur de regarder ses contenus dans une salle virtuelle à 360°. Mais Netflix va-t-il un jour se lancer dans les contenus en VR ? La société ne ferme pas la porte à cette possibilité, mais selon un responsable, Netflix ne fait pour le moment qu’observer comment cette technologie va évoluer.

Si pour le moment, les casques de réalité virtuelle intéressent surtout les gamers, l’arrivée de produits plus abordables pourrait changer les choses. Microsoft a déjà lancé sa plateforme de réalité virtuelle pour Windows 10 et Facebook, de son côté, s’apprête à commercialiser l’Oculus Go, un casque abordable qui lui permettra d’étendre son projet de réseau social en réalité virtuelle.


2 commentaires

  1. Pareil je ne veux pas voir des millions consacrés à du foot c est pour cela que je ne suis pas allé à canal. J en veux pour mon argent et je paye pour des films et des séries. À vouloir tout faire on fait tout mal. Si il y a des passionnés de sport il y a une multitude de chaînes pour cela.
    Si tous restaient dans leur domaine et ne jouait pas la guerre des prix cela permettrait d avoir des offres à la cartes avec des prix plus serrés.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.