Connect with us

Actualités

Nikon Z6 et Z7 : enfin des hybrides avec capteur plein format

Nikon présente deux nouveaux appareils hybrides avec capteur plein format très haut de gamme, taillés pour rivaliser avec les Sony A7II et ARIII.

Il y a

le

Nikon Z6 Z7

Après une longue période de résistance, Nikon dévoile enfin ses premiers hybrides à capteur plein format, prêt à en découdre avec la star du secteur, Sony.

Enfin un anti Sony A7RIII chez Nikon

Les appareils photo hybrides, à mi-chemin entre compact et reflex, ont le vent en poupe depuis plusieurs années, au point de faire reculer les ventes de reflex. Sony tout particulièrement, avec ses A7III, A7RIII, et leurs prédécesseurs, équipés de leurs capteurs plein format (voir retro-éclairés) hérités des reflex, connaît un franc succès. Pour sa part, Nikon a toujours refusé de s’installer sur ce marché… Jusqu’à aujourd’hui.

Nikon dévoile donc ses Z6 et Z7, premiers hybrides équipés de capteurs plein format. Les deux boîtiers -identiques- partagent un grand nombre de spécifications techniques :

  • Capteur CMOS rétro-éclairé 35,9×23,9 mm (Nikon FX)
  • Monture Z de 55mm de diamètre
  • AF hybride avec mise au point à détection de phase et détection de contraste.
  • Suivi du sujet et AF prédictif
  • Mise au point en basse lumière jusqu’à -4 EV
  • Mode de capture silencieux
  • Stabilisation optique à 5 axes
  • Viseur électronique OLED de 3,69 MP avec 100% de couverture de trame
  • Écran LCD tactile inclinable de 3,2 pouces et 2,1 MP avec un angle de vision de 170°
  • Écran LCD monochrome secondaire sur la partie supérieure pour afficher les réglages
  • Enregistrement vidéo 4K jusqu’à 30 i/s
  • Enregistrement vidéo 1080p jusqu’à 120 i/s
  • Réduction électronique des vibrations
  • Boitier étanche aux intempéries
  • Même OS que les reflex Nikon
  • Port carte mémoire XQD
  • Wi-Fi et Bluetooth intégrés
  • Port USB Type C
  • Batteries EN-EL15

Monstre à mégapixels ou monstre à ISO ?

Là où les deux boitiers se distinguent, c’est avant tout par leur définition et sensibilité ISO. Le Z7 propose une résolution de 45,7 mégapixels quand le Z6 se contente de 24,5 mégapixels. Un mal pour un bien puisque ce dernier profite d’une meilleure plage de sensibilité, de 100 à 51 200 ISO, contre 64 à 25 600 ISO pour son grand frère.

Second profit de la plus faible résolution du Z6, le mode rafale capture 12 images par seconde contre 9 images par seconde pour le Z7. En revanche, l’autofocus à détection de phase est plus précis sur le Z7, avec 493 points de mise au point contre 273 pour le Z6, mais avec une couverture de la visée à 90 % dans les deux cas.

Un grand nombre d’objectifs à prévoir

Pour sa sortie, seuls trois objectifs seront proposés cette année : 24-70mm f/4 (1 099 €), 50mm f/1.8 (679 €), et 35mm f/1.8 (949 €). Néanmoins, Nikon a déjà dévoilé ses plans sur les deux années à venir avec un projet de pas moins de six nouveaux objectifs pour 2019 : Noct 58mm f/0.95, 20mm f/1.8, 85mm f/1.8, 24-70mm f/2.8, 70-200mm f/2.8 et 14-30mm f/4. Six autres (dont trois non spécifiés) suivront en 2020. À noter qu’une bague adaptateur permettant de monter des objectifs de type AF-P, AF-S et AF-I sera proposée pour 299 €.

Pour les prix sont, comme l’on peut s’y attendre, au niveau des caractéristiques de ces machines de combat. Le Z7, annoncé pour la fin du mois de septembre, affiche avec un prix de 3 699 € boîtier nu ou 3 849 € avec le 24-70mm. Dans le cas du Z6, prévu lui pour fin novembre, les prix respectifs seront de 2 299 € et 2449 €.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests