Nioozy, (re)constructeur de flux RSS

Un nouveau venu s’apprête à faire son entrée dans le monde plutôt concurrentiel des agrégateurs de flux RSS avec fonctions de personnalisation : Nioozy est un agrégateur proposant des options originales qui lui permettront peut-être de se faire une petite place chez les dévoreurs d’information. Nioozy offre la particularité de restituer l’intégralité des articles d’un

Un nouveau venu s’apprête à faire son entrée dans le monde plutôt concurrentiel des agrégateurs de flux RSS avec fonctions de personnalisation : Nioozy est un agrégateur proposant des options originales qui lui permettront peut-être de se faire une petite place chez les dévoreurs d’information.

Nioozy

Nioozy offre la particularité de restituer l’intégralité des articles d’un flux RSS, même si celui-ci est tronqué et ne propose que les premiers mots de ses news dans votre agrégateur habituel.

Pour réaliser ce tour de passe-passe et "contraindre" votre flux préféré mais tronqué à vous délivrer son information intégrale sans que vous ayez à vous rendre sur le site d’origine, il vous suffit d’indiquer l’url du flux en question. Nioozy va alors chercher les dernières news du site et vous les offrir dans leur intégralité, publicités et mise en page comprise, comme si vous étiez sur le site, en fait. Vous pouvez alors éditer l’information par blocs en décidant de ce que vous souhaitez conserver et supprimer, vous validez pour enregistrer vos préférences sous la forme d’un modèle (template) qui sera alors appliqué à toutes les infos en provenance de ce site dans votre Nioozy. Plutôt ingénieux, même si on imagine que cela ne sera pas forcément apprécié des webmasters qui fournissent un flux tronqué délibérément pour des visées de pages vues et de clics publicitaires !

L’autre caractéristique de Nioozy, qui découle de la précédente, réside dans le fait que du coup Nioozy vous sert vos infos dans un format prêt pour  l’impression. Vous pouvez alors récupérer votre revue de presse quotidienne sous la forme d’un journal papier personnalisé, car comme le dit Kadda, créateur de Nioozy, le premier support mobile c’est le papier.
Les plus écologistes diront cependant que ceci ne plaide pas en faveur de l’environnement.

Nioozy est encore en béta privée, vous ne pourrez pas le tester immédiatement, mais son auteur ne manquera pas de nous informer de son lancement.
En attendant, une petite vidéo de démo peut-être ?


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. et oui, il n’y a plus qu’a faire marche arriere sur les standards, le xhtml valide et tutti quanti si on ne veut pas jouer le jeu du réutilisable / mashup / web 2.0 a donf

    la pub et les flux tronqué, c’est tellement web 1.0 😉

    on va finir par avoir des plugins wordpress qui ajoutent des balises inconsistantes dans la mise en page pour éviter le screen scraping

  2. Excellent ! Dommage pour la démo, mais le meilleur arrive à la fin, lorsqu’est présenté l’outil de formattage de l’article.
    Il permet d’éliminer les blocs de texte/publicitaires inutiles (qui d’ailleurs sont propres à chaque utilisateur).

    C’est vrai que ça ne va pas dans le sens du web sémantique et des microformats, mais l’outil me semble tellement aller dans le sens de l’utilisateur…

  3. Effectivement, c’est un marché plutôt concurrentiel 😀

    La fonctionnalité qui m’a le plus surpris dans cette présentation de Nioozy est la possibilité d’imprimer sa revue de presse. Nous n’aimons pas tous lire sur écran, nous avons besoin de lecture dans nos transports … la fonction PRINT répond certainement à un vrai besoin.

    Quand aux fonctionnalités liées à la personnalisation, elle séduira les plus aguéris d’entres nous !

    J’apprécie beaucoup Netvibes et l’utilise quotidiennement … mais je prendrai le temps de tester Nioozy dès qu’il sera ouvert au public.

    Merci prese-citron pour cette news !

  4. j’en connais qui vont criser de voir leur revenus pubs s’effondrer si on leur vole du trafic comme ça (et ils auront raison)

  5. Le problème se pose lorsque la structure des pages du site syndiqué change. Dans ce cas, je reconstruis le flux en modifiant quelque peu le pattern d’extraction du contenu en faisant en sorte qu’il soit le + générique possible (ce qui n’est pas si difficile). J’utilise ce procédé pour la contruction d’un flux (IN)SECURE Magazine balluche.free.fr/?1151/IN…

    Dans la méthode de nioozy, si la structure de la page change, l’utilisateur doit recréer son flux. Il y a tout de même des cas où il y a des petites différences de structure entre les pages du flux. Cela empêche le système de bien fonctionner à mon sens. Mais ce qui est sympa, c sûr c le côté graphique de la chose.

    A noter que webwag depuis un certain temps propose ce genre de fonctionnalité en l’utilisant d’une manière différente : création de widgets personnalisés.

Répondre