Nipple, ou l’avènement du « sex data »

Si vous avez envie de cataloguer vos partenaires sexuels, alors c’est sans doute le service qu’il vous faut.

0

Il existe des millions de services web sur le marché, chacun répondant à des problématiques bien particulières.

Nipple, lui, s’adresse avant tout aux hommes et aux femmes souhaitant garder une trace de leurs partenaires sexuels. Comment ? En les cataloguant, et en remplissant de jolies fiches.

Comme souvent, la première chose à faire, ce sera de se rendre sur le service et de se créer un compte. Là, vous pourrez remplir un formulaire ou utiliser votre compte Facebook pour qu’il récupère automatiquement toutes vos données. Fait amusant, si vous le désirez, vous pourrez cacher votre profil et faire en sorte qu’il ne soit pas rendu public.

Un service agréable, doté d’une interface intuitive

Ensuite, vous devrez activer votre compte et vous serez alors renvoyés vers une page qui vous permettra de saisir votre première fiche.

L’outil est bien conçu, et très agréable à utiliser. Il faudra définir la date du rapport et choisir dans la foulée une… activité. S’agissait-il d’un simple baiser, ou d’une vigoureuse étreinte ? Après, vous devrez choisir le sexe de votre partenaire, indiquer son nom et le décrire en répondant à quelques questions. Etait-il barbu ? Avait-il la peau mate ? Et son âge ? Et la couleur de ses cheveux ?

Il faudra en faire de même pour l’acte. Je vous passe les détails, sachez juste qu’il y en a pour tous les goûts, et pour toutes les orientations sexuelles.

Arrivés à ce stade de l’article, vous vous demandez sans doute ce que le « sex data » vient faire dans l’histoire, non ?

En réalité, c’est assez simple car Nipple utilise les données de ses utilisateurs pour alimenter ses statistiques.

Grâce à ces dernières, on apprend ainsi que la position du missionnaire est toujours très appréciée, et que la durée moyenne de nos rapports tourne autour des 31 minutes.

Nippe n’est pas un service récent, la première version alpha date de mars dernier, mais il aura fallu attendre le dernier SXSW pour qu’il commence à faire parler de lui. Et pas forcément en bien d’ailleurs puisque la campagne de communication lancée pour l’occasion a été très mal perçue par les internautes et par les habitants d’Austin.

Merci à Burninghat pour la découverte.

(Source)


  • Bruce McLaren, la bande-annonce du film-documentaire

    McLaren : The Film, est un documentaire rendant hommage à Bruce McLaren, pilote de formule 1 et créateur de l’écurie qui porte son nom. Découvrez la bande-annonce ci-dessous.  Bruce McLaren, coureur automobile d’exception… Si vous suivez un peu l’actualité des courses automobiles et de la Formule 1, alors le nom de McLaren vous est bien connu. [... […]

  • Et si la série Malcom faisait son retour ?

    Frankie Muniz et Bryan Cranston de nouveau ensemble à l'écran ? Voilà qui devrait ravir les fans de la série Malcolm si la série fait son come-back. […]

  • Unbreakable Kimmy Schmidt : une vidéo pour la saison 3

    Unbreakable Kimmy Schmidt reviendra sur Netflix le 19 mai prochain pour une troisième saison attendue de pied ferme par tous ses fans. […]

Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Pingback: Nipple, ou l’avènement du «&...

  2. @CITY : Je suppose qu’il s’agit d’un service américain vu qu’aux États-unis ils ont tendance à classer par « races ». Sachant qu’en même temps, ça ne veut pas dire grand chose car les métis n’existent pas et il suffit d’une seule goutte de sang non Caucasien pour être classé dans l’origine de cette goutte (exemple: aux USA, Obama n’est pas métis – bien qu’issu d’un père noir et d’une mère blanche – il est noir).

  3. Peut-on mettre des achievement ?
    Je vois bien un « Félicitations vous avez débloqué CHAUDE PISSE +50 XP » dans le même esprit que sur xbox 🙂

  4. darth claude on

    Je ne suis pas un grand adepte de la « collectionnite » et je ne trouve que peu d’intérêt à repertorier mes aventures passées. Par contre j’ai trouvé un site qui repond mieux à mes attentes (et à celles de ma chérie). Le coeur du concept, c’est de connaître mieux son/sa partenaire en se proposant des gages et en se posant des questions. Chacun peut évoluer à son rythme, en gardant un anonymat complet et en n’ayant un contact qu’avec son partenaire de jeu. Si un participant est en panne d’inspiration, il a à sa disposition une bonne quantité d’exemples laissés par d’autres joueurs, par les concepteurs du site et par leurs amis bloggeurs. De plus, http://www.comlove.co, puisque c’est de ce site que je parle, évolue régulièrement au fil des interviews de sexperts et des propositions des utilisateurs.

    Allez-y, cela vaut la peine.

  5. Pingback: Le récap : ce qu'il fallait retenir cette semaine

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Êtes-vous encore maître de votre grille-pain ? Une histoire d’internet des objets

L'Internet des Objets représente-t-il LA nouvelle faiblesse en terme de piratage informatique ?

Fermer