Nouveau : Gmail permet d’annuler l’envoi d’un email

Ils ont réalisé l’impossible !  La fonction que nous avons tous au moins une fois dans notre vite d’internaute rêvé qu’elle existe et qui nous aurait certainement évité quelques malentendus : avec Gmail, vous pouvez désormais annuler l’envoi d’un email que venez… d’envoyer. Gmail annonce sur son blog officiel ce jour (hier pour les USA)

Ils ont réalisé l’impossible !  La fonction que nous avons tous au moins une fois dans notre vite d’internaute rêvé qu’elle existe et qui nous aurait certainement évité quelques malentendus : avec Gmail, vous pouvez désormais annuler l’envoi d’un email que venez… d’envoyer.

Gmail annonce sur son blog officiel ce jour (hier pour les USA) que la fonction « Undo » (annuler) est maintenant disponible dans le Labs, c’est à dire uniquement sur la version américaine de Gmail, mais à laquelle tout le monde peut accéder en modifiant la langue pour English (US) dans les paramètres.

Une fois la fonction Undo activée, quand vous envoyez un email, vous avez 5 secondes pour l’annuler. C’est donc une sorte de minuteur, mais j’ignore si ce temps de 5 secondes est un délai ajouté à l’aide d’un script où s’il tient compte d’une latence du serveur de mail pour en tirer parti en offrant la possibilité d’aller chercher le mail tant qu’il n’est pas parti dans les tuyaux. Autrement dit, si ça se passe dans le navigateur ou sur le serveur.

Un coup d’œil dans le code source devrait permettre d’avoir une idée sur cette fonction très attendue.


Nos dernières vidéos

47 commentaires

  1. Je trouve ça un peu n’importe quoi mais bon.

    Quand on envoie un mail, on réfléchit avant d’appuyer sur « send ». Si l’outil doit temporiser rien que parce que des gens ne réfléchissent pas où va-t-on …

    En 5 secondes, a-t-on le temps de relier tout le mail ou de mieux réfléchir alors qu’avant d’avoir appuyé sur « send » le rédacteur avait tout le temps de se relire ?

    Bref, probablement inutile et contraignant (ça impose un temps de latence à tous les autres utilisateurs qui n’en ont pas besoin).

    Bonne journée tout de même 😉

  2. A la limite, il devrait y avoir un champ de paramétrage « temps d’annulation ».

    Au moins, ce ne serait pas imposé et chacun pourrait customiser son temps d’attente.

  3. Eric

    @Pascal :
    Rien n’est imposé, tu as le choix de ne pas activer cette option.
    D’autre part ce n’est pas qu’une question de réflexion, ça ne t’est jamais arrivé de te tromper de destinataire dans l’envoi d’un mail, tout simplement, et de t’en rendre compte juste au moment où tu cliques ?

  4. @Pascal

    Il est aussi possible d’envoyer un email sans faire exprès. Un appui sur Entrée ou sur Tabulation font l’affaire. Quand tu est en cours de rédaction, ca fait plaisir de pouvoir annuler cet envoi malencontreux.

  5. J’ai du mal à comprendre la révolution. Avec mysql, php et la foncion mail(), il est possible de le faire depuis bien longtemps à partir d’une interface web… et même d’augmenter le délai des 5 secondes.

    Cela dit, c’est bien d’avoir ajouté l’option à gmail… 🙂

  6. Pour info, le délai d’annulation d’envoi peut-être modifié dans les paramètres (onglet général) au choix 0, 5 ou 10 secondes.

  7. C’est surtout incompréhensible qu’il ne soit pas possible de faire partir les mails au moment voulu comme sur 0UTL00K…
    Ils ne se sont pas foulé sur cette nouveauté 😉

  8. Oui, merci à toi Grand Gmail ! j’ai lu cette news tôt ce matin sur un autre site, encore un point de gagné pour leur service de messagerie qui s’améliore de semaine en semaine, miam 🙂

  9. Et le vieil adage qui consiste à dire qu’il faut tourner 7 fois sa souris autour de son clavier avant d’envoyer? 🙂
    Mais c’est vrai que parfois le fait de cliquer sur « envoyer » à l’effet d’un déclic (justement) alors que vous aviez déjà relu votre mail 10 fois! Et là vous criez « P**t**, « @& %§ de m**de, quel c**! »

  10. J’ai du mal à comprendre la première phrase de ce billet:
    « Ils ont réalisé l’impossible ! »

    Franchement, ajouter un délai de quelques secondes avant d’envoyer un email, c’est à la portée de n’importe quel programmeur de base.

    Non franchement, je ne vois pas ce que ça a d’impossible à réaliser.

    Personnellement je préfère la fonction de mon client de messagerie préféré (The Bat!) qui me demande de confirmer chaque envoi d’email.
    Depuis je n’envoie plus rien par erreur.

  11. Super !

    Le nombre de fois où mes mails partent alors que je n’ai pas fini de taper, juste à cause d’une fausse manip… je n’aurai plus ce problème !

  12. Effectivement le « Ils ont réalisé l’impossible » était un peu too much 😉
    Et comme dit maxime, sur le blog de gmail ils écrivent:
    This feature can’t pull back an email that’s already gone; it just holds your message for five seconds so you have a chance to hit the panic button. And don’t worry – if you close Gmail or your browser crashes in those few seconds, we’ll still send your message.

    Do I need to translate? 🙂

    PS: j’active cette fonctionnalité de ce pas

  13. Eric

    @Maxime @MaTT :
    Contrairement à vous je ne trouve pas l’explication sur le blog si claire que ça, à part dire que « ça retient le mail pendant quelques secondes », mais bon on va se contenter de ça 🙂

  14. « … où s’il tient compte d’une latence du serveur de mail… »

    Chez Gmail il leur faut pas 5 secondes pour envoyer un mail, donc ça m’étonnerait qu’ils jouent la dessus ! 😉

    De ce que j’en ai comprit, le message est envoyé aux serveurs Gmail, mais il n’est pas transmis directement, y a une attente de 5 secondes pendant laquelle il est possible d’envoyer l’ordre d’annulation. Is that it ?

  15. Ben c’est le serveur qui retient le message oui, rien n’est fait au niveau du navigateur, d’où le fait que le mail est envoyé même si le navigateur est fermé dans les 5s.

  16. Combien de fois j’ai oublier de joindre la pièce jointe indispensable à mon mail ! Et bien sùr c’est toujours au moment où envoi le mail qu’on prend conscience de son erreur ! Les labos Google ont encore pondu une idée fort pratique, merci Presse-citron pour l’info.

  17. Sébastien on

    J’ai essayé cette nouvelle fonctionnalité en envoyant un email sur ma boite Gmail secondaire, qui est redirigée sur ma boite Gmail principale. En cliquant sur Undo, je constate que je reçois quand même l’email sur ma boite principale, mais il a bien été supprimé de ma boite secondaire.
    Conclusion, ça marche peut-être pas dans le cadre de redirection d’emails?

  18. pour ceux qui oublient les pièces attachées y’a un truc tout bête:
    Commencer par mettre la pièce jointe avant d’écrire le message ou le destinataire.

    Depuis que je fais ça je n’oublie plus les pièces jointes.

  19. Voila qui va éviter les fausses manips, une fonctionnalité toute simple mais très pratique.

  20. Pingback: Une fonction annuler un email dans Gmail après son envoi

  21. En fait, il faudrait que l’on puisse le retenir au moins une nuit, car la nuit porte conseil !
    On sait jamais, j’insulte une personne et finalement j’ai un doute sur l’envoie du mail « mince je crois que je l’ai envoyé à mon boss » fissa ANPE 🙂

  22. Imaginons l’impossible : Un outil qui va rechercher les mails dans les boîtes aux lettres des destinataires.

    C’est certainement possible à l’échelle d’un réseau interne, sur Internet il faudrait être vraiment calé…

  23. moi je trouve ça génial, simple et efficace comme toujours, et je suis toujours effaré de lire tous nos amis blasés.
    « ca existe depuis longtemps… » « ils se sont pas foulé… »

    je dois être un vrai noobs mais je n’ai jamais vu cette fonction et ce n’est pas le nombre de lignes de code qui compte, c’est la fonction.

    Love you big brother, keep upgrading! 🙂

  24. @pat : le problème pour moi d’une demande de confirmation, c’est que comme toute confirmation superflue (dans le sens ou le choix est 99.9% du temps « oui ») je vais appuyer sur entrée par pur réflexe, et donc annuler l’intérêt de la confirmation. Ici je trouve ça fait intelligemment : c’est une rétention courte, qu’on peut complètement oublier puisqu’on peut fermer le browser pendant le délai mais avec un « panic button » auquel on pensera en urgence en s’apercevant de l’oubli. Bref, pratique dans un cas sur 100 et absolument pas contraignant le reste du temps. Je dois dire, sympa.

    @Lanterne : Je ne veux pas imaginer ton Impossible… D’une parce que techniquement c’est infaisable, et de deux parce que ce serait un problème de sécurité absolument incontrolable.

  25. Si on pouvait faire des « undo » pour tout, ce serait terrible ! Clairement, une modif super utile pour les gros utilisateurs de gmail

  26. Tiens, il me semble qu’il y avait déjà en 95 ou 96 chez AOL une fonction similaire (si le message était envoyé à un autre contact AOL).

  27. Pingback: Psychanalyse du web social | nickcarraway.fr

  28. Pingback: Twitter va lancer Twitter Labs | Presse-Citron

  29. Pingback: Les labs, une autre tendance du web, même Twitter s’y colle | Amandine Kuntzmann, webmarketer

  30. Pingback: Les labs, une autre tendance du web, même Twitter s’y colle « PupInk

  31. Pingback: Gmail propose maintenant plusieurs délais pour l'annulation de l'envoi d'un email

  32. Je suis de l’avis de Pascal.
    C’est idiot, mais plus le temps passe et plus je remarque que les usagers des outils informatiques essaient de détourner la responsabilité de leurs actes, du seul fait que l’informatique « peut tout ».
    Oui, il m’est arrivé régulièrement d’envoyer un courriel sans pièce jointe.
    Oui, il m’arrive régulièrement d’envoyer un courriel en pensant après coup que je n’aurais pas dû exprimer cette pensée saugrenue…
    Et alors ?
    Faut-il que nos conversations soient parfaites ?
    Faut-il que notre comportement soit exemplaire ?

    Cet état d’esprit va dans le même sens que de pouvoir retirer des pages de l’internet qui mémorise tout.
    Non !
    Si je vais brailler à tout va sur la place publique, alors j’ai conscience que mes propos pourront être mémorisés à jamais. Sinon, je n’ai qu’à fermer ma grande G…
    Assumer doit être votre maître mot.
    Annuler l’envoi d’un courriel revient effectivement à retarder son envoi, le mettre dans une file d’attente selon un laps de temps donné. Allez vous réclamer aux agents du bureau de poste de retirer les lettres que vous avez déposé dans la boite jaune de la rue ?
    Assumer doit être votre maître mot..
    Pire, demander d’ajouter cette fonctionnalité revient à réclamer à la Poste de faire changer toutes les boites aux lettres publiques pour qu’elles puissent « vomir » dans le 2 minutes le courrier que vous venez de lui ingérer.
    Assumer doit être votre maître mot…

    • Eric

      @marcori : oui enfin là je crois que vous caricaturez (ou compliquez) un peu. Pouvoir annuler un email pour des raisons purement techniques, ne serait-ce que parce-que l’on voit au dernier moment une grosse faute de frappe ou que l’on a oublié de mettre une pièce jointe, ou encore que l’on s’est trompé de destinataire, c’est juste extrêmement pratique. Pas la peine d’aller chercher des trucs d’état d’esprit ou je ne sais quelle motivation alambiquée 🙂

Répondre