Nouvelle vague de fermetures de produits Google : Picnik et Sky Map, entre autres

Les équipes de Google semblent respecter une sorte de cycle : Labs en juillet, Aardvark et Desktop en septembre, Buzz cet automne… Pour ce mois de janvier, les heureux élus sont donc au nombre de six, et fermeront progressivement leurs portes au cours de l’année, au grand dam de leurs utilisateurs.

Les équipes de Google semblent respecter une sorte de cycle : Labs en juillet, Aardvark et Desktop en septembre, Buzz cet automne… Pour ce mois de janvier, les heureux élus sont donc au nombre de six, et fermeront progressivement leurs portes au cours de l’année, au grand dam de leurs utilisateurs.

Le plus notable est Picnik, ce service de retouche de photos en ligne, minimaliste mais pouvant s’avérer bougrement pratique. Racheté en mars 2010 par Google, Picnik aura permis au géant de la recherche d’ajouter à son réseau social quelques fonctions de personnalisation d’images. Le service fonctionnera jusqu’au 19 avril prochain, après quoi il sera débranché. D’ici là, les fonctions premiums sont accessibles gratuitement, et les utilisateurs ayant souscrit à un abonnement premium seront remboursés.

On notera également l’éjection imminente de Sky Map des laboratoires Google. Cette application Android bien sympatique, lancée en 2009, permet d’observer le ciel à travers son smartphone et d’étudier les étoiles. Google Sky Map serait installé sur 20 millions d’appareils. Le projet deviendra open-source.

S’ajoutent à ces deux produits Google Message Continuity, un service de sauvegarde d’emails ; Needlebase, un gestionnaire de données ; Social Graph API, programme connectant les profils de personnes entre eux ; et enfin Urchin, une alternative à Google Analytics.

C’est devenu un rituel : à la fin de chaque billet annonçant la mort de quelques-uns de leurs services, les équipes de Google expliquent que c’est pour favoriser le développement des projets en cours. Google+, oui.

Les résolutions sont dures à prendre, et changer les produits que les gens aiment est difficile aussi. Mais nous sommes enthousiastes à l’idée de nous concentrer sur la création d’expériences utilisateurs simples et intuitives à travers Google – des expériences utilisateurs qui vont changer la vie de millions de personnes.

(source)


Nos dernières vidéos

22 commentaires

  1. En espérant que Sky Map continuera d’exister… Un outil sympa comme Stellarium pour repérer les étoiles et constellation.
    Urchin, que de souvenirs …
    Qui sera le suivant ?

  2. Surtout qu’ils ferment tout ce qui ne rapporte pas assez de pognon…
    Ils avait aussi parlé de fermer knol il y a quelques temps…
    Entre ça et certains services gratuits qui deviennent payant, Google ne va pas continuer encore longtemps à passer pour une entreprise cool, quasi d’intérêt public .

  3. Pingback: Picnik, Sky Map : Google n'en veut plus | Blog informatique | Scoop.it

  4. Pingback: Nouvelle vague de fermetures de produits Google : Picnik et Sky Map, entre autres | Veille Techno "Autrement" | Scoop.it

  5. Pingback: Nouvelle vague de fermetures de produits Google : Picnik et Sky Map, entre autres | Rugby et Compagnie | Scoop.it

  6. Tant que le projet reste « reprennable » par une autre équipe, ça n’est pas grave. Disons juste qu’ils en arrête le suivi, pas que le projet mourra…

    Par exemple, vu le coté ludique et pratique de skymap, je ne penses pas que les gens vont arrêter de sitôt de l’installer, et il restera une référence open-source…

    @Julien : c’est vrais qu’ils se recentres sur des projets à hautes valeurs ajouté, mais ne t’en plain pas directement à Google, mais à ceux qui leur mettent une pression monstre avec beaucoup de coup bas….notamment Microsoft qui d’une part, essaye de leur couper les fonds avec Bing, et d’autre part, attaque à tout va sur Android….autre monde, et autre pression, Facebook, associé à Microsoft, pour truster le web. Même si leurs résultats restent très bon, tant qu’ils seront dépendant à ce point de la publicité, ils auront beaucoup à craindre!!

    Il y a peu d’entreprise permettant autant de projet individuel…maintenant, quand autant d’acteurs majeurs les ont pris en grippe, ils ne peuvent plus se permettre de se disperser…C’est la dure loi du marché.

  7. @ Dallas :
    Ce que tu dis est plein de bon sens…
    Seulement,Google est en train de détruire morceau par morceau ce qui a fait leur succès.

    de moins en moins de services gratuits, de plus en plus d’espace pub sur les pages de résultats, de moins en moins de transparence sur les collectes de données etc. etc..

    Je pense qu’à moyen terme, cette stratégie revient à scier la branche sur laquelle ils sont assis. Après, si ça peut ouvrir à plus de concurrence sur le secteur des moteurs de recherches en Europe, ce n’est pas plus mal… Juste frustrant de voir un outil que l’on utilise tous les jours devenir un peu moins « user friendly » chaque jour…

  8. Pingback: Google App Inventor est désormais pris en charge par le MIT – Clubic | France – iWooho.com

  9. +1 Julien pour la branche sur laquelle ils sont assis.
    +1 pour l’ajout de pub.
    et de mon coté je pense qu’ils essaient de prouver à leurs actionnaires qu’ils vont réagir suite à leurs derniers résultats en bourse.

  10. Pingback: Nouvelle vague de fermetures de produits Google : Picnik et Sky Map, entre autres | Ma veille TIC | Scoop.it

  11. Pingback: Picnik, Sky Map : Google n'en veut plus | Le monde est-il NET ? | Scoop.it

  12. Pingback: Picnik, Sky Map : Google n'en veut plus | Google et le tourisme | Scoop.it

  13. Pingback: Picnik, Sky Map : Google n'en veut plus | webmarketing coaching | Scoop.it

  14. Pingback: Actus Généralistes 2012 S04 | La Mare du Gof

  15. Pingback: Actualités du monde - Aviary lance une application pour retoucher ses photos directement dans Facebook

  16. Pingback: Aviary lance une application pour retoucher ses photos directement dans Facebook

Send this to a friend