Connect with us
Bouygues

Internet

NSA : affaire d’espionnage sur mobiles via le Google Play

Il n’est plus un mois sans un rebondissement dans l’affaire Snowden. Cette fois, on découvre que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et l’Australie ont essayé d’espionner les smartphones via Google Play.

Il y a

le

Plainte déposée contre Google

Les documents transmis à la presse internationale par Edward Snowden n’en finissent plus de mettre des nouvelles affaires au jour. Cette fois, ce sont le site web The Intercept et de le journal canadien CBC News qui ont publié un dossier sur une vaste opération d’espionnage internationale montée par la NSA américaine et les services secrets de 4 autres pays. Cette opération a priori anti-terroriste ciblait Google Play, la boutique d’applications Android, comme source d’infection de téléphones mobiles et la France était visée.

La NSA s’intéressait aux mobiles des français

Selon ce rapport, la NSA (Etats-Unis) et les services similaires du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni avaient conjointement planifié d’attaquer la boutique d’applications de Google et celle du constructeur sud-coréen Samsung, afin de déposer sur leurs serveurs des chevaux de Troie. Ces programmes de type spyware leurs auraient alors permis d’espionner les propriétaires des téléphones mobiles utilisés pour télécharger une application ou effectuer une mise à jour. Il apparait très clairement dans les documents fournis par Edward Snowden que les serveurs français du Google Play étaient ciblés par cette attaque d’espionnage.

> Lire aussi :  La Chine espionnerait des entreprises américaines avec des minipuces

Cette opération anti-terroriste, nommée  » « Irritant Horn », visait également les Pays-Bas, la Suisse, le Sénégal et le Maroc, mais aussi Cuba, le Soudan, les Bahamas et la Russie. En théorie, les téléphones mobiles ainsi infectés auraient pu livrer aux services secrets les données personnelles de leur utilisateur, ainsi que leurs coordonnées géographiques par géolocalisation. Personne ne sait si cette opération avait débuté ou si elle n’est jamais restée qu’à l’état de projet.

Source

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Pingback: affaire d'espionnage sur mobiles via le Google Play - MaxyBuzz

  2. Pingback: NSA : affaire d'espionnage sur mobiles via le G...

  3. Pingback: NSA : affaire d'espionnage sur mobiles via le G...

  4. Futur Papa

    30 mai 2015 at 6 h 47 min

    Effectivement pas un seul jour sans que l’on ne parle d’espionnage massif en ce moment.. Entre la surveillance des pays étranger et la surveillance bientôt massive par notre propre pays, nos équipements n’ont pas fini de recevoir des logiciels louches 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests