nüvifone G60 de Garmin Asus, le GPS au coeur du mobile

Garmin et Asus se sont associés pour développer et produire une nouvelle gamme se smartphones dont le fer de lance est ce nüvifone G60, un mobile doté d’un système d’exploitation dérivé de Linux, et dont la caractéristique principale est son orientation LBS (pour Location Based Services). Contrairement aux autres smartphones, qui embarquent une puce GPS

Garmin et Asus se sont associés pour développer et produire une nouvelle gamme se smartphones dont le fer de lance est ce nüvifone G60, un mobile doté d’un système d’exploitation dérivé de Linux, et dont la caractéristique principale est son orientation LBS (pour Location Based Services).

Contrairement aux autres smartphones, qui embarquent une puce GPS vaguement liée à Google Maps, et vous laissent vous débrouiller pour trouver des applications compatibles, voire n’autorisent aucune installation de logiciel tiers (suivez mon regard, oui, là, vers la pomme…), le nüvifone G60 est pensé et bâti autour des fonctions apportées par le GPS, et propose une intégration native de plus d’une dizaine d’applications parfaitement intégrées qui font un usage du GPS et de la géolocalisation (traffic, radars, Panoramio, Cinémas, évènements locaux, etc…)

L’interface du nüvifone G60 est entièrement tactile et se pilote au doigt avec une bonne fluidité, même si celle-ci ne m’a pas entièrement convaincu, pas plus que le navigateur internet basé sur Webkit, mais dont la fonction de zoom n’est pas très pratique à mon sens.

Côté technique, le nüvifone G60 est équipé de tout ce qui caractérise un smartphone moderne, à savoir un écran tactile de 3,55″ et d’une résolution de 272×480 pixels, d’une connectivité 3G et Wi Fi, d’un capteur photo 3 Mpx avec autofocus, d’une synchro Outlook et d’une mémoire interne de 4Go extensible grâce à un port MicroSD, pour un poids total dans la bonne moyenne, de 137g.

La sortie du nüvifone G60 est prévue pour le premier semestre 2009.


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Ou « Comment enchaîner 5 articles sur les téléphones portables à la suite » 😉
    Sinon, j’ai pas trop compris ce qu’était exactement le « LBS » … 🙂

  2. A mon avis dans l’avenir je pense que de plus en plus de services sur les téléphones seront liés à la localisation. Google doit avoir cela en ligne de mire avec son Android afin de proposer de la publicité vraiment ciblée sur les téléphones équipés. En tant qu’utilisateur, si l’on met de côté les craintes d’atteinte à la vie privée, les services localisés seront très utiles. On commence déjà à en avoir un apperçu avec la recherche sur GoogleMaps Mobile mais ce n’est que le début j’imagine.

  3. La pulpe du Pampryll on

    franchement on s’en tape de toutes ces merdes, tu devrais nous faire un comparatif pampryll vs paquito vs minute maid plutot

  4. eric, pour avoir osé un peu râler un peu contre un retard d’Air France tu vas encore te trimballer le genre de boulet comme l’abruti du commentaire précédent pendant quelque temps 🙁
    incroyable ce qu’une critique dite sur une ton humoristique en plus peut rendre certains hargneux, le gars là il va cultiver sa rancoeur (et son ulcère) à vie contre toi maintenant, c’est malin 🙂

  5. Bonjour,

    S’il y en a ici qui ont des connaissances pointues en SmartPhone & GPS:

    – Je cherche un appareil capable de télécharger des circuits GPS via http://www.tourismegps.be. Autrement dit, il faut un appareil capable de supporter un contenu multimédia (déclenchement de séquence avec texte, image et son au passage d’un POI).

    Il faut donc que je puisse raccorder l’appareil à un PC via usb pour charger les fichiers .gpx et .gpi (.gbd = format propre à Garmin si je ne me trompe).

    Pensez-vous que ce type d’appareil puisse convenir ?

    Merci beaucoup

  6. Pingback: nüvifone G60 de Garmin Asus, le GPS au coeur du mobile | Presse-Citron « Mobiles in the City !

Répondre