Objets reconnus de futilité publique

Selon une étude de BT Home IT Support, un britannique sur deux détient chez lui des gagdets dont il n’a pas l’usage car il les a abandonnés parce-qu’il… ne sait pas comment s’en servir. Mieux (ou pire), cette étude, menée par le centre de support de British Telecom, indique que 71% des mêmes personnes admettent

Selon une étude de BT Home IT Support, un britannique sur deux détient chez lui des gagdets dont il n’a pas l’usage car il les a abandonnés parce-qu’il… ne sait pas comment s’en servir. Mieux (ou pire), cette étude, menée par le centre de support de British Telecom, indique que 71% des mêmes personnes admettent posséder au moins 10 gadgets et appareils divers dont ils ne se servent pas, et 94% des personnes interrogées avouent ne pas oser demander de l’aide pour faire fonctionner leurs bidules, par crainte ou par fierté.

Soit près de 190 millions d’engins inutilisés qui moisissent dans les placards de la vielle Angleterre.

Même s’il faudrait s’entendre exactement sur ce à quoi correspond le mot gadget dans ce contexte (un ancien jouet, un téléphone obsolète ?… ) il est fort à parier que ces statistiques soient à peu près identiques dans tous les pays riches, ce qui donne une idée du gâchis généré par nos sociétés.

D’un autre côté, si l’on considère ces chiffres d’un autre point de vue, celui, plus opportuniste de l’entrepreneur par exemple, j’ai toujours pensé qu’il y avait une niche pour proposer un service à la personne de formation ou d’accompagnement à l’utilisation des nouvelles technologies, allant bien au-delà de la simple initiation à l’informatique comme le proposent déjà – avec succès – des sociétés comme Geeksquad.

Peut-être aussi des débouchés pour l’éco-entrepreneur en matière de recyclage ?

(source)


15 commentaires

  1. ben pour offrir à madagascar ou ils sont en manque de tout je recupere des telephones il y a deux ans eric m avait passé une annonce
    donc je recupere les obsolete de geek pas les obsoletes de non geek 😉
    meme au fin fond de la brousse ils savent que y a clapet et tout ça 😉
    merci à vous tous

  2. Pingback: Objets reconnus de futilité publique | Presse-Citron | Le Nouveau Consommateur

  3. ‘tain Eric tu pourrais ranger un peu ton tiroir des fois, quel bordel. Pour tous les téléphones y’a un gros intérêt de la part de l’Afrique. Moi je bosse avec des associations qui font la collecte ou qui revendent directement la bas. Y’a un marché énorme mais ces couillons de constructeurs sont trop occupés à nous gaver de leurs nouveaux produits revolutionnaires tous les 15 jours.

  4. J’ai jamais acheté un portable. J’ai toujours récupérés ceux de ma femme. Donc les miens ne sont pas à recycler.

    Dans le tiroir il n’y en aurait pas un avec le wap ou le 3G que je puisse récupérer mais mails ?

  5. @Anonyme si si celui au premier plan le permet et beaucoup d’autres je pense. Ça me fait marrer de voir mon 6630 au milieu de tout ça :D. Personnellement j’ai mon 6630 mon vieux archos gmini xs200 et un vieux minolta comme APN, et j’attends que les constructeurs sortent un appareil unique pour remplacer tout ça mais j’ai pas encore trouver de telephone avec 20Go de stockage un APN potable et qui fait lecteur mp3 donc je patiente et la planète s’en porte d’autant mieux 😀

  6. « il est fort à parier que ces statistiques soient à peu près identiques dans tous les pays riches, ce qui donne une idée du gâchis généré par nos sociétés. »

    tout est dit eric Merci!

    sans compter les conflits en République démocratique du Congo en partie lié à l’exploitation du coltan.

  7. Pingback: Une semaine sur la toile. « La vie mobile.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies