Thé, croissants et friandises pour tes oreilles

Les dimanches matin calmes sont propices à la redécouverte des perles qui sommeillent tendrement dans ma musicothèque personnelle. Deux petits chefs-d’oeuvre (chef-d’oeuvres ? ça s’écrit comment au pluriel ?) que j’écoute, ou plutôt que je ré-écoute en ce moment. D’abord le premier opus de Eels, à mon sens l’un des meilleurs groupes de la décennie

eelsLes dimanches matin calmes sont propices à la redécouverte des perles qui sommeillent tendrement dans ma musicothèque personnelle.
Deux petits chefs-d’oeuvre (chef-d’oeuvres ? ça s’écrit comment au pluriel ?) que j’écoute, ou plutôt que je ré-écoute en ce moment.
D’abord le premier opus de Eels, à mon sens l’un des meilleurs groupes de la décennie écoulée, mais aussi peut-être de l’histoire, tout simplement. Beautiful Freak est sorti en 1996, mais il a fulgurament intégré la liste des dix galettes qui ont le plus tourné sur les platines de ma vie.
Vous savez, le genre d’album parfait, de la première seconde de la première chanson à la dernière note de la dernière. Rien à jeter, ce qui est au bout du compte assez rare (même les plus grands ne résistent pas à nous refourguer deux trois daubes de fond de tiroir dans chacune de leurs productions). Ecoutez un peu l’extrait ci-dessous : pur moment de planerie kitsch avec ses choeurs qu’on dirait tout droit sortis d’un remake de Mary Poppins sous Prozac. Ce truc me prend les tripes et ça fait dix ans que ça dure.
Ensuite, les Foo Fighters (j’adore ce nom, c’est le premier nom que les aviateurs ricains ont donné aux soucoupes volantes lors des premiers « contacts » visuels au moment de l’affaire Roswell et 1947). Les Foo Fighters sont un bon trio (guitare basse batterie, la quintessence, l’essentiel) composés d’anciens de Nirvana et d’anciens je sais pas quoi (on est toujours un ancien de quelque chose, non ?). Les Foo Fighters, c’est bon, simple, plein de bonnes mélodies et de guitares acérées et bien produites. Et une voix superbe.
Allez, assez parlé maintenant : on écoute.

Eels

Foo Fighters


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Eels ça fait quelques temps que je connais et c’est un concentré de plaisir!! Foo Fighters j’apprécie également mais beaucoup moins.. Je crois avoir écouté tous les albums de Eels (sauf un), ils sont géant, particulièrement les plus anciens c’est clair mais le dernier de 2005 a quand même réussi à me séduire! 🙂

  2. Beautiful Freak est également un de mes albums préférés…
    Si tu apprécies les Foo Fighters tu devrais jeter une oreille sur les Five For Fighting (album America Town en 1er) ou les Dishwalla (album Opaline en 1er)..
    Bon vendredi 🙂

  3. Bon ben je vais regarder ça de plus près, merci pour les infos ! Au passage Eric, la webradio de ton blog tourne en boucle en ce moment chez moi, c’est vraiment une bonne sélection, très cool et c’est parfait pour webdesigner et accessoirement blogger.

  4. Moi il y a deux albums de Eels que je cherche sans pouvoir mettre la main dessus : A man Called E et Broken toy shop…

    J’ai tous les autres et c’est des friandises auditives !

Répondre