Oh, Browser, Where Are Thou ?

Tiens hier à l’occasion d’une formation que je faisais pour un client sur la prise en main du système de gestion et le lancement de son site, je me suis surpris à m’entendre faire une jolie promo pour Firefox. C’est pas mon genre mais là c’est venu naturellement, mais faut pas s’enflammer quand même :

Tiens hier à l’occasion d’une formation que je faisais pour un client sur la prise en main du système de gestion et le lancement de son site, je me suis surpris à m’entendre faire une jolie promo pour Firefox. C’est pas mon genre mais là c’est venu naturellement, mais faut pas s’enflammer quand même : les avantages concurrentiels de Firefox par rapport à IE ne sont pas si faciles à exposer face à un parterre de néophytes en PME. Dans le meilleur des cas on a droit à une écoute polie teintée d’une vague indifférence (mais, si, je vous jure, la navigation par onglets, la sécurité, Greasemonkey – euh non merde, ça c’est pour les développeurs – tout ça…).
En fait, vous savez quoi ? Même avec la plus grande conviction, c’est vachement difficile de vendre un truc… gratuit.
Ceci dit, la responsable informatique – qui n’avait jamais entendu parler de Firefox – a montré un intérêt marqué et à l’heure qu’il est l’a probablement installé.
A ce sujet, si quelqu’un avait des élements statistiques sur le taux de retour à IE après avoir installé Firefox, ça serait intéressant.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Oui, et dans les stats de fréquentation de ce blog :
    – Firefox : 47,1%
    – IE : 39,7%
    Mais c’est un blog, donc ce n’est pas non plus représentatif mais ça donne une tendance.

Répondre