Suivez-nous

Crypto-monnaies

On a testé NBA Top Shot, le phénomène de la Blockchain

Depuis une semaine, nous nous sommes immergés dans NBA Top Shot, le nouveau phénomène de la Blockchain. Mélange de trading et de collection, cette plateforme est-elle l’avenir ou un simple effet de mode ? Premiers éléments de réponse.

Publié le

 
NBA Top Shot
© NBA Top Shot

Impossible de commencer ce test de NBA Top Shot sans définir ce qu’est un NFT. Un “Non-fungible Token” (Token non-fongible) est un élément inscrit dans la blockchain qui représente quelque chose d’unique. Il peut prendre la forme d’une image, d’une vidéo, d’une chanson… et devient un véritable actif numérique. Contrairement au Bitcoin ou à l’Ethereum, chaque token est unique. Les NFT sont utilisés pour permettre d’attester la rareté, la propriété et peuvent être échangés sur différentes plateformes de manière sécurisée.

Leurs utilisations sont multiples, de la collection d’oeuvres d’art numériques, aux jeux vidéo, en passant par des utilitaires, comme les noms de domaine en .eth. En 2018, la plateforme CryptoKitties avait fait parler d’elle avec un volume d’échange colossal de chats numériques.

NBA Top Shot est basé sur cette technologie, et est aujourd’hui la plateforme la plus puissante dans ce domaine. Ce test de NBA Top Shot est écrit après une semaine passée sur la plateforme.

Comment jouer à NBA Top Shot

Pour l’instant NBA Top Shot n’est pas officiellement lancé en France, il vous faudra obligatoirement un VPN pour ouvrir un compte. Ça tombe bien, on a un guide très complet sur le sujet.

Télécharger un VPN

Une fois votre compte créé sur la plateforme, vous devrez le lier à un compte Dapper Labs (le créateur de la plateforme), et alimenter (ou non) votre compte en transférant des cryptomonnaies. Vous pouvez utiliser le paiement via Coinbase, ou un transfert classique depuis votre wallet en Bitcoin, ETH et consorts.

Le paiement sur NBA Top Shot

Il faut envoyer des cryptomonnaies pour alimenter votre compte © Presse-citron

Attention cependant, en ce moment les frais sont assez conséquents. Si vous voulez investir sur Top Shot, ne faites pas plusieurs petits paiements, et choisissez bien votre somme de base. On vous conseille de prendre le temps de réfléchir avant d’investir, et de ne “jouer” que de l’argent dont vous n’avez pas besoin.

Le concept NBA Top Shot : la rareté comme Graal

NBA Top Shot est une plateforme lancée par un spécialiste canadien de la Blockchain, Dapper Labs. Comme tout projet basé sur la blockchain, j’ai fait en amont des recherches sur le sérieux du projet, avant d’investir. L’argument majeur de la plateforme est qu’elle est officiellement soutenue par la NBA.

Le but de Top Shot, c’est de collectionner des actions marquantes des matchs de NBA. Un dunk, un block, un trois point, un buzzer beater, tout y est. Ces temps forts sont appelés “moments” dans Top Shot, et sont au coeur du jeu. Si vous avez un VPN à disposition, voici un “moment” sur Top Shot, sinon voici une capture d’écran de la plateforme :

Un moment sur NBA Top Shot

Un moment sur NBA Top Shot © Presse-citron

Les “moments” sont tous construits de la même façon. À côté du nom du joueur, on retrouve la rareté (CC = Commun, LE = Limited Edition), le nom de l’action, sa date et un numéro de série. Les différents niveaux sont common, rare, legendary, platinium ultimate et genesis ultimate. Ces niveaux de rareté en font leur valeur, tout comme la cote actuelle du joueur. Quand un “moment” commun est disponible en plusieurs dizaine de milliers d’exemplaires, certains sont bien plus rares.

Pour devenir le possesseur d’un “moment”, il vous faut soit l’obtenir en achetant un pack (à partir de 9$), soit passer par la marketplace. Le prix des packs dépend de la rareté des “moments” qu’ils contiennent.

Le boom actuel de la plateforme rend très difficile l’accès aux packs. Voici mon expérience du week-end. En marge du All-Star Game, les packs Seeing Stars ont été distribués dans 3 ventes flash (drops) de 60 000 packs. Quinze minutes avant chaque vente, vous devez vous rendre sur une page de pré-vente, qui contient un compte à rebours jusqu’à l’heure du drop. Une fois le compte à rebours terminé, vous vous voyez attribuer un numéro au hasard dans la file d’attente.

Un pack à ouvrir

Un pack à ouvrir © Presse-citron

Les deux premières fois, je me suis positionné trop haut dans la file d’attente. La troisième tentative a été la bonne, avec une place dans les 60 000 chanceux. Ensuite, il faut s’armer de patience, et attendre que tous les acheteurs qui vous précédent paye leur pack (ils ont 20 minutes maximum). Pour le pack Seeing Stars, mon attente a été d’environ 1h30.

Dans le pack, j’ai reçu trois “moments”. Alors que le pack m’a coûté 14$, j’ai reçu deux moments classiques, et une édition limitée d’un 3 points de Steph Curry. Sa valeur moyenne sur la marketplace est de 400$ environ.

En fonction de vos besoins, vous pouvez commencer à créer des collections de “moments” pour le fun, participer aux challenges (qui permettent de regrouper des moments spécifiques pour en gagner d’autres), ou faire de l’achat-revente.

Les challenges sur NBA Top Shot

Les challenges sur NBA Top Shot © Presse-citron

Passion vs trading

Là où NBA Top Shot me semble avant le potentiel pour devenir un énorme succès, c’est qu’il s’adresse une très large cible. La première est celle des fans de Basket, qui chercheront à créer des collections de leurs idoles au fur et à mesure du temps avec les packs de base.

Ma collection actuelle de "moments"

Ma collection actuelle de “moments” © Presse-citron

La seconde, ce sont les investisseurs, qui chercheront à acheter et conserver dans le temps des moments, jusqu’à ce que leur valeur augmente. La carte la plus chère vendue à ce jour est partie à plus de 200 000 dollars. Les premiers arrivés sur la plateforme ayant des moments reçus dans les premiers packs ont de très fortes chances de faire de grosses plus-value.

La troisième catégorie est celle des traders, qu’ils soient expérimentés ou non. La valeur des moments évolue chaque jour, et vous pouvez voir NBA Top Shot comme un marché sur lequel vous pouvez faire de l’achat revente. Des outils comme Evaluate.market vous permettent de connaître à l’instant T la valeur d’une carte en fonction de ces dernières ventes.

Evaluate Market NBA Top Shot

La valeur actuelle de ma carte rare de Steph Curry © Evaluate.market

Valeur Collection NBA Top Shot

La valeur de ma collection © Evaluate.market

Avant de vous lancer, prenez le temps de regarder les tutos de Top Shot. Le prix d’un moment varie énormément dans le temps. Une des règles de base sur la marketplace par exemple, c’est que plus le numéro de série est bas, plus il est populaire. En prenant l’exemple de ma carte Seeing Stars de Steph Curry, le numéro de série est le #9379 sur 10 000. Il a donc bien moins de valeur que le top 10, et surtout le numéro 30, celui porté par le joueur. Oui, les collectionneurs sont superstitieux.

L’atout numéro 1 des NFT, est qu’ils authentifient l’unicité de votre “moment”, et ce même s’ils sont numériques. Qui pensait à l’époque qu’une carte Pokémon Dracaufeu de première génération vaudrait aujourd’hui des centaines de milliers de dollars ? Top Shot vous permettra peut être de “packer” un rookie qui deviendra le futur Lebron. Que vaudra son “moment” dans 10 ans, quand il sera le meilleur de la ligue ? Pas besoin de le garder dans un carton scellé pour conserver sa valeur, contrairement aux cartes physiques.

Pour l’instant, Top Shot ne va pas plus loin que la collection et la revente de cartes, mais les choses devraient bouger. Une application est dans les tuyaux, et un modèle à la Sorare n’est pas à exclure dans les prochaines semaines. Mais la plateforme est aujourd’hui loin d’être parfaite.

Les limites de NBA Top Shot

Après cette semaine de test pour me faire un avis sur NBA Top Shot, j’ai noté quelques limites qui devront être franchies pour devenir un succès planétaire.

La première est très locale : NBA Top Shot n’est pas disponible en France pour l’instant. L’utilisation d’un VPN est donc indispensable pour accéder au service, tout comme la compréhension de l’anglais.

La seconde est la stabilité de la plateforme. Avec l’explosion du marché des NFT, Top Shot a eu un afflux majeur de nouveaux joueurs, avec un pic de 42 millions de dollars échangés le 22 février sur le site. Depuis, les mises à jour et les maintenances s’enchaînent, et entraînent la fermeture de la marketplace. Le “moment” de Steph Curry que j’ai tenté de mettre en vente à 500$ ne peut toujours pas être acheté par un autre joueur.

Maintenance NBA Top Shot

La marketplace est souvent en maintenance © Top Shot

La troisième c’est la procédure de retrait des fonds, qui peut à l’heure actuelle prendre jusqu’à 30 jours. Je mettrai à jour ce test de NBA Top Shot après mon premier retrait de fonds.

Il ne faut également pas perdre de vue que Top Shot est un jeu développé pour le marché américain à la base, les drops arrivent donc souvent au milieu de la nuit. Il faut donc être motivé pour tenter sa chance à chaque fois.

Mon avis sur NBA Top Shot : un jeu d’avenir ?

La plateforme a pour moi un immense potentiel. La première raison est la fanbase gigantesque de la NBA dans le monde. Les fans ont déjà l’habitude d’acheter des cartes physiques, et toute sorte de merchandising. Top Shot leur permet de certifier leurs “moments”, et la blockchain fait office de tiers de confiance décentralisé. L’expérience est top, et les bugs sont pour moi acceptables tant que Top Shot est en bêta.

J’ai cependant pris moins de plaisir à tester Top Shot que Sorare, qui me semble aujourd’hui bien plus ludique, comme la performance des joueurs est essentielle pour votre progression dans le jeu. Si NBA Top Shot apporte un gameplay similaire, la plateforme deviendra encore plus intéressante.

Les fondamentaux y sont en tout cas pour moi. Avec 5% de commissions sur les transactions, auxquels se rajoutent la vente des packs, Dapper Labs a un modèle stable et scalable. Reste maintenant à encaisser l’afflux d’utilisateurs…

NBA Top Shot

8.9

Note Globale

8.9/10
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *