Connect with us

Crypto-monnaies

Sur CryptoKitties, un mystérieux inconnu débourse 150 000€ pour un chat virtuel

CryptoKitties a été le premier jeu basé sur la blockchain Ethereum a connaître un succès mondial. Après avoir été jusqu’à saturer le réseau Ethereum, le jeu a vu le nombre de ses utilisateurs chuter de 96% après quelques mois. CryptoKitties a récemment fait reparler de lui avec une transaction pour le moins surprenante : un chat virtuel a été vendu pour la coquette somme de 172 000$ sur le site.

Il y a

le

cryptokitties

CryptoKitties ou le succès du Tamagotchi 2.0

Fin 2017, CryptoKitties est arrivé sur le marché avec des ambitions plein la tête. Le jeu (qui n’est autre qu’une « DApps » pour decentralized application) basé sur la blockchain Ethereum a connu un franc succès pendant quelques semaines – allant même jusqu’à saturer le réseau Ethereum avec des milliers de transactions.

Assez proche du Tamagotchi, CryptoKitties est un jeu de chats virutels qui sont entretenus au quotidien par leurs propriétaires. A tout moment, ces derniers peuvent décider de les vendre sur la marketplace de l’application à un prix qu’ils auront fixé au préalable. En moyenne, le prix médian pour un chat virtuel oscille autour des 9 $.

Mardi dernier, un nouveau record a été atteint sur la plateforme : le CryptoKitty « Dragon » (photo ci-dessus) a été vendu pour la modique somme de 600 Ethers (ETH), soit 172 000 $ (ou 147 000€). La transaction a significativement impacté le volume quotidien :

CryptoKitties

(c) kittyexplorer.com

Le précédent record était détenu par le Chat #18 de génération 0 qui est parti pour 253 ETH (110 000$) en décembre dernier. Comme vous pouvez le voir dans le classement des transactions ci-dessous, les chats les plus chers sont les plus anciens (i.e. leur ID est petit).

Records cryptokitties

(c) herokuapp.com

Quelques doutes sur cette transaction…

Cette transaction record paraît surprenante (voire douteuse) à différents niveaux.

> Lire aussi :  1 Gemini USD = 1 US Dollar, et il est approuvé par le régulateur New-yorkais

Tout d’abord, le chat appartient à la neuvième génération du jeu (#896 775) – ce qui est généralement beaucoup moins prisé des acheteurs. Si la moyenne du prix payé pour un CryptoKitty est de 60$, ce sont les matous de « génération 0 » qui partent pour les montants les plus élevés. Dans le tableau ci-dessus, tous les chats de génération 0 ont un ID inférieur à 100.

Deuxième question en suspens : pourquoi le propriétaire du « Dragon » (un certain Rabono) a-t-il immédiatement remis le chat en vente – pour le même prix (600 ETH) ? Ce dernier n’a pas l’air d’être une personne très active sur le jeu, et il posséderait 4 autres chats de génération 6, 7 et 9.

Axiom Zen, l’organisation à l’origine du jeu, a botté en touche sur ce nouveau record et n’a pas voulu répondre aux sollicitations des journalistes quant à cette transaction. Elle s’est contentée d’expliquer que le nouveau propriétaire avait « peut-être une relation personnelle avec le vendeur ou le chat ». Dernière explication du créateur du jeu : « peut-être que l’acheteur a vraiment, vraiment, aimé le charme du CryptoKitty ». Mouais.

> Lire aussi :  Après avoir volé 1,8M$ de crypto-monnaies, il plaide coupable

Si certains pointent un possible « fat finger » au moment de l’achat (erreur humaine), d’autres évoquent plutôt la possibilité d’un blanchiment d’argent déguisé. On n’aura probablement jamais la réponse à ce mystère.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests