Orange propose un premier smartphone avec CPU Intel Atom Medfield

La nouvelle est loin d’être anodine. Dès le 7 juin prochain, Orange va distribuer dans ses boutiques le premier smartphone en Europe à intégrer un processeur Intel à architecture x86. L’Atom Z2460 sera en effet l’hôte du Santa Clara. Précisions sur un terminal Android très prometteur présentant certaines spécificités.

Orange annonce en exclusivité européenne durant 6 mois le smartphone Santa Clara (son nom de code lorsqu’il a été dévoilé au MWC 2012), lequel embarque un processeur Intel Atom. Commercialisé sous le nom “Orange avec Intel Inside”, il est très proche du terminal indien Xolo X900 qui est le premier smartphone au monde à un intégrer un processeur Medfield.

Pour l’heure, faire l’acquisition d’un Santa Clara semble un peu exotique et ça le restera au moins durant les premiers mois puisque le monde de la mobilité est dominé par les processeurs à architecture ARM. Mais les promesses du Santa Clara avec son CPU Atom Z2460 sont plutôt alléchantes si on se penche sur ses caractéristiques techniques.

Prix et disponibilité

Le Santa Clara est proposé sur Orange.fr depuis le 31 mai 2012 et il sera dans les magasins de l’opérateur historique dès le 7 juin. Il est subventionné (à 1€) pour toute souscription à un forfait Origami Star de 49.90€ avec engagement de 24 mois ou de 51€ avec engagement de 12 mois. Ce forfait inclut les services d’Orange : TV d’Orange, Dailymotion, Deezer, Orange Cineday, Orange et moi et Gestes d’Orange.

Un téléphone classique en apparence

En apparence, le Santa Clara n’a rien de révolutionnaire. Son format (123 x 63 x 9.99 mm) et son poids (117 grammes) ne le différencient pas d’autres modèles déjà présents sur le marché. Le terminal tourne sous une version d’Android 2.3.7 (Gingerbread) spécialement ré-encodée et optimisée pour l’architecture x86 de son processeur.

Il se caractérise par un écran de 4.03 pouces, un appareil photo numérique avec capteur de 8 MPixels et 16 Go de mémoire flash interne. Le terminal ne présente malheureusement pas d’emplacement pour carte mémoire microSD.

Un APN couplé à un circuit d’ISP avec un mode rafale digne de celui de DSLR

L’Atom Z2460 est un véritable SoC (System on a Chip). A côté du processeur, on trouve d’autres unités de traitement telles que l’ISP (Image Signal Processor). C’est précisément cette petite « brique » du SoC qui confère au Santa Clara une propension à acquérir très rapidement des photos prises via son APN. La bande passante de ce circuit est de 240 MPixels par seconde (mmps), soit 30 images de 8 Mpixels par seconde. En l’état d’optimisation, le terminal est capable d’en capturer 10 par seconde, ce qui le place au niveau de certains DSLR. Cette technologie intégrée dans la puce Intel est héritée directement du savoir faire de la société hollandaise Silicon Hive acquise par Intel.

Intel Inside pour le modem et le processeur

Le Santa Clara se caractérise par son SoC Atom Z2460, un mono coeur cadencé à 1.6 GHz. Il est gravé dans la technologie 32 nm « High-k/metal gate MOS ». Les processeurs à architecture Sandy Bridge ont également été gravés dans cette techno.

Mais le Santa Clara, c’est aussi du Intel Inside pour ce qui est du modem radio, la partie qui permet de recevoir ou de transmettre. Il s’agit de la plate-forme Intel XMM 6260. Elle intègre le baseband (numérique et analogique) compatible avec le Edge, la 3G (avec support de 5 bandes), la 3G+ (HSDPA/HSUPA) et le HSPA+.

Les différentes technologies d’Intel intégrées dans le silicium

Le CPU de l’Atom Medfield est un mono coeur. Toutefois, les technologies d’Intel en tirent la quintessence, du moins sur le papier. Il faudra en effet le tester pour juger de la fluidité en fonction de différentes tâches. Reste que la technologie d’Hyper Threading implémentée permet au CPU de disposer de deux coeurs virtuels qui autorisent le multitâche. Intel a ajouté la techno IBP (Intel Burst Performance), l’équivalent du Turbo Boost des Sandy Bridge et Ivy Bridge, qui booste dynamiquement les performances du CPU, synonyme d’un compromis optimisé entre puissance et consommation électrique.

Enfin, le processeur graphique du Z2460 est un GMA (pour Graphics Media Accelerator) assurant l’accélération matérielle 2D/3D. Il est cadencé à 400 MHz, supporte l’OpenGL ES 2.0, l’OpenVG 1.1 et assure le décodage/encodage de la vidéo. Le GPU GMA est capable d’afficher jusqu’à 1280 par 1024 pixels et peut afficher de la FullHD (i.e. 1920 par 1080 pixels à 30 fps) via son port HDMI (1.3).

Enfin, lorsque l’appareil est inactif, la consommation est diminuée grâce à la technologie Intel SIT (Smart Idle Technology). Le SoC est éteint mais l’OS reste dans état dit « ON » grâce au stockage de donnée dans la mémoire cache de niveau L2. La sortie de veille est donc ultra rapide.

A venir

Sur la feuille de route des Atom Medfield, il y aura le Z2580 prévu pour 2013. Il embarquera un processeur double coeur. Intel précise toutefois que le Z2460 du Santa Clara permet « d’obtenir des résultats en terme de performances brutes et de confort d’usage (fluidité du surf, réactivité des applis, photo en rafale, vidéo HD etc..) au meilleur niveau de ce qui se fait aujourd’hui sur le marché. »

Intel a également dans ses cartons un modem supportant le LTE (avec les bandes 50 MHz et 100 MHz du LTE Advanced). Il s’agit de la plate-forme Intel XMM 7160.

Quid de la compatibilité des applis sous la version x86 d’Android ?

Le terminal proposé par Orange embarque une version optimisée d’Android (version 2.3.7) pour architecture x86. Un passage à Ice Cream Sandwich est prévu. Se pose donc logiquement la question de la compatibilité des applis du Google Play avec le Santa Clara. Trois cas de figure se présentent :

  • les applis développés avec le kit de développement, soit de 75% à 80% de l’ensemble des applis du Google Play sont nativement compatibles
  • les applis développées avec le NDK ne sont pas nativement compatibles avec l’architecture x86. A cet effet, Intel a développé un soft qui automatise la réécriture du code ARM vers x86
  • enfin, quelques applis (de la TegraZone par exemple) ont spécialement été développées pour tirer profit de certaines fonctionnalités d’un GPU précis autre que le GMA d’Intel. Celles-ci peuvent alors ne pas être compatibles

(source)


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Une excellente nouvelle de voir Intel enfin arriver sur le marché avec un produit sérieux. Espérons que la consommation énergétique sera limitée, comme c’est rarement le cas avec les processeurs intel.

  2. Autant le téléphone semble correct et à un prix tout à fait convenable, si on en croit les caractéristiques, autant je trouve que la surcouche orange ne convient pas.
    Quel que soit leur efforts, s’ils perdurent avec le style de couleur orange ( forcément ) ça ne passera pas bien selon moi.

  3. Si le GMA est aussi performant qu’il ne l’est sur PC, franchement ça va pas le faire du tout en 3D… M’enfin à voir avec les prochains benchmarks…

  4. Valentin on

    A quand le retour des claviers sur les smartphone ?
    A part le Nokia E7 aucun téléphone récent ne possède de clavier digne de ce nom 🙁
    Puis le E7 n’est déjà plus si récent au vu de la vitesse d’évolution du marché mobile…

  5. Arrêtons avec les surcouches orange ce n’est pas ça qui va diminuer les perfs de ce telephone, ok il y a des gens qui n’aime pas orange on comprends mais de là à denigrer un telephone parce que tel ou tel autre operateur est venu positionner ça surcouche alors qu’ il n’a même pas été testé cela me parait être de la mauvaise fois pure

  6. Pingback: Q&A: i wand to buy used nokia e-7? | Popular Cell Phones Blog

  7. café de paris on

    bonjour je viens d’acquérir le « Santa clara » il est bien mais je galere un peu en venant du player one ! juste un truc qui me fait drole je trouve qu’au niveau de la batterie ça chauffe un peu mais bon j’imagine rien de grave on verra a l’usage

  8. Bah je trouve ça très bien qu’Intel s’intéresse de plus près au marché mobile. Ca prouve que le fossé entre nos machines et nos smartphones se rétrécit de plus en plus et je pense que c’est de bonne augure.
    Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de le tester… Quelques retours d’impression peut être?
    Est ce qu’il vaut réellement le coup face aux quadri des autres fabricants?
    Allez je fabule, *t’woll* A quand un I7 2700 dans un smartphone? héhéhé

  9. Pingback: Motorola Razr i : le smartphone avec Atom Medfield débarque en France

Répondre