Suivez-nous

Gaming

Oui, PUGB a été banni au Népal à cause de son influence sur les jeunes

Le jeu mobile PUBG a été interdit au Népal en raison de sa capacité à créer une dépendance chez les utilisateurs les plus jeunes.

Il y a

  

le

 
PUBG jeu
© Presse-citron.net

Si les jeux de battle royale tels que PUBG, Fortnite et Apex remportent un franc succès travers le monde, cela n’empêche pas certains pays de s’inquiéter de leur impact sur les plus jeunes utilisateurs. C’est justement le cas du Népal, qui a pris la décision particulièrement radicale de bannir le fameux jeu dans tout le pays.

PUBG et Fortnite, des jeux qui inquiètent les parents

En effet, un responsable a indiqué à Reuters que PUBG n’avait désormais plus sa place au Népal. Comme l’indique Sandip Adhikari, directeur adjoint de la Nepal Telecommunications Authority (NTA), l’autorité nationale de régulation des télécommunications : « Nous avons ordonné l’interdiction du PUBG parce qu’il crée une dépendance chez les enfants et les adolescents ».

En conséquence, PUBG est effectivement banni du pays depuis le jeudi 11 avril, date à laquelle l’autorité nationale a ordonné aux fournisseurs de services Internet de bloquer l’accès au jeu mobile. Sandip Adhikari ne s’est pas exprimé sur un potentiel retour du jeu dans le pays. Néanmoins, comme pour toute interdiction, il ne serait pas étonnant que des petits malins réussissent à contourner cette décision pour tenter de finir Top 1 à nouveau.

Si PUBG est interdit au Népal, aucun incident directement lié au jeu n’a été à déplorer depuis que ce dernier a fait son arrivée sur le territoire. Néanmoins, plusieurs parents se sont plaints de son impact négatif sur les enfants et les jeunes, évoquant justement un potentiel risque de dépendance. Selon eux, ces derniers délaissaient les taches ménagères et les devoirs au profit du battle royale. C’est ces plaintes qui ont mené à une enquête débouchant sur cette fameuse interdiction, qui entre en vigueur même si aucun accident n’a eu lieu.

Au Royaume-Uni, c’est le Prince Harry lui-même qui a milité pour tenter de faire interdire le jeu Fortnite, concurrent direct de PUBG. Comme au Népal, celui-ci juge que le jeu peut avoir des conséquences néfastes, particulièrement lorsqu’il s’agit de la création d’une dépendance. Il a également évoqué les parents, déclarant que ceux-ci ne savaient pas comment gérer le fait que le jeu remporte un tel succès auprès de leurs enfants.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests