Panne massive pour Qwant victime de son succès

Qwant, le moteur de recherche français, niçois plus précisément, a connu une panne massive. Pendant plus de 3 heures, ce 28 mars, il a été complètement inaccessible.

Qwant Junior

« Nous avons commencé par constater ce matin quelques problèmes concernant les résultats de recherche, avant de voir le site principal tomber. Dès lors, il a fallu envisager de remplacer certains serveurs physiquement » explique le PDG Eric Landri, interrogé par BFMTV.

L’infrastructure saturée de requêtes

C’est là le côté négatif de sa structure. Pour rappel, il s’est construit en opposition à la logique de collecte des données des GAFA. Ici, rien n’est collecté sur les usagers pendant leurs recherches. Par ailleurs,  il compte sur une infrastructure 100% européenne, qui peut aussi se révéler plus fragile à l’occasion.

Si le problème est finalement en cours de résolution, du côté de Qwant, on préférera sans doute retenir la raison de cette panne. En l’occurrence, le trop grand succès du moteur de recherche. Dans l’atmosphère de l’affaire Cambridge Analytica / Facebook, les internautes sont en quête de solutions alternatives. Selon les équipes de Qwant, cela aurait eu pour conséquence d’avoir une forte croissance du nombre d’utilisateurs.

« Ces derniers jours, nos robots d’indexation sont allés bien au-delà de leurs capacités initiales. Ils indexent un milliard et demi de pages par jour, contre environ 200.000 auparavant. En parallèle, la croissance du nombre d’utilisateurs a, elle, été multipliée par 2,5« , souligne Eric Leandri.

Au-delà de l’affaire Facebook, Qwant a aussi eu le droit à un coup de projecteur avec le lancement de Qwant Junior, une alternative dédiée aux plus jeunes. Cette version pour les 5/12 ans utilise des filtres afin de protéger les plus jeunes face aux contenus non-adaptés. Autant de paramètres qui accumulés ont mis sérieusement en difficulté le moteur de recherche. La leçon devrait désormais être apprise pour la prochaine fois.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies