Suivez-nous

Tech

Permis de conduire : Quand une IA permet de remplacer l’examinateur

Microsoft a développé ce projet qui permet d’évaluer la conduite d’un automobiliste à l’aide d’un smartphone et de capteurs.

Il y a

  

le

 
ia permis
© Microsoft Research

Les examinateurs du permis de conduire seront-ils à leur tour victimes de l’automatisation ? Ces derniers peuvent en tout cas être assez inquiets de la dernière innovation en date signée Microsoft. Ce nouveau projet, actuellement testé en Inde, repose en effet sur une application capable d’administrer un véritable test de conduite sans aucune intervention humaine.

De nombreuses applications possibles pour cette IA

Concrètement, un smartphone posé sur le pare-brise avec une caméra rivée sur le conducteur et une autre qui observe la route, constitue l’essentiel du dispositif. Pour jauger le comportement du candidat, l’IA dispose également de nombreux capteurs situés sur l’accélérateur et les freins, ainsi qu’au niveau du GPS pour enregistrer la vitesse. Elle est notamment en mesure de contrôler si le pilote vérifie ses rétroviseurs ou les angles morts.

« L’objectif est de surveiller le comportement du conducteur et la manière dont le véhicule est conduit dans le contexte de l’environnement routier où il se trouve. Nous pensons qu’un contrôle efficace donnant lieu à un retour d’information exploitable est essentiel pour promouvoir la sécurité routière », résume Microsoft. Les instructeurs peuvent donc se rassurer car leur présence serait toujours nécessaire afin d’avaliser la décision finale, une fois l’examen passé. Leur métier serait toutefois modifié et ils seraient principalement chargés d’analyser les données recueillis par le smartphone au cours de l’épreuve.

On peut imaginer que cette application permette aussi d’enlever un peu de stress aux candidats le jour de l’examen. Elle pourrait aussi servir dans les régions les moins pourvues en examinateurs. Certains avancent même l’idée d’appliquer cette surveillance numérique comme sanction dans les cas où un conducteur a été contrôlé avec un taux d’alcoolémie supérieur à la moyenne.

Microsoft précise qu’il reste néanmoins quelques points à améliorer avant un déploiement de ce projet à plus grande échelle. Après l’Inde, ce système pourrait être prochainement testé aux États-Unis.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests