Petite réflexion sur le contenu d’un blog à l’heure des médias sociaux et du micro-blogging

On le sait, Twitter – et dans une moindre mesure, Facebook – a changé notre façon de bloguer. Je ne reviendrai pas sur la dispersion des commentaires dans les réseaux sociaux, qui a déjà souvent été évoquée ici. Si vous voulez savoir de quoi je parle et que vous avez raté les billets sur le

On le sait, Twitter – et dans une moindre mesure, Facebook – a changé notre façon de bloguer. Je ne reviendrai pas sur la dispersion des commentaires dans les réseaux sociaux, qui a déjà souvent été évoquée ici. Si vous voulez savoir de quoi je parle et que vous avez raté les billets sur le sujet, je vous invite à les lire :

En fait, si l’on regarde d’un peu plus près la métamorphose des blogs depuis l’émergence de Twitter, ce ne sont pas que les discussions qui ont été impactées, mais également le contenu. Twitter est un excellent catalyseur pour les brèves et les petites infos un peu futiles (citations, vidéos à la con… ) qui ne justifient pas un billet. C’est en tout cas ce que pensent les blogueurs (moi le premier) au point que c’est presque devenu une convention.

C’est justement là le problème, et c’est peut-être aussi une des raisons qui expliquent une possible désaffection des lecteurs de la première heure, qui s’attachaient à un blog parce-que justement ce n’était pas tout à fait un « média » comme les autres, et où la personnalité de l’auteur, avec ses coups de cœur, ses gueulantes et ses faiblesses, transparaissait davantage.

Depuis que Twitter existe, une part importante des infos publiées sur les blogs (pas tous, mais une majorité) se sont reportées sur le site de micro-blogging, comme sous l’effet d’une sorte d’auto-censure qui nous contraint à ne poster que des billets « sérieux », construits et argumentés. Et chiants, parfois aussi, il faut bien le dire. Au détriment des informations plus légères, qui sont devenues l’apanage des médias sociaux.

Bien sûr vos réactions à ce billet m’ont énormément fait réfléchir et ont déclenché une remise en question importante, m’amenant à réaliser que j’avais un peu perdu de vue deux fondamentaux de Presse-citron, qui figurent en toutes lettres : « Je livre ici mon point de vue de « professionnel de la profession » sur les infos – utiles ou futiles – que je glane au fil de mes rencontres sur la toile », et Le tempo d’un blog.

Un exemple ? Cette vidéo, que j’ai postée hier sur Twitter, alors que mon pote Korben par exemple l’a publiée dans son blog (nous avons dû recevoir le lien à peu près au même moment sans nous concerter). Une différence de traitement de la même source qui me fait réfléchir sur la pertinence de balancer sur Twitter ce qui aurait parfaitement sa place sur son propre blog. Sur ce coup je crois que c’est Manu qui est dans le vrai même si nous n’avons tout à fait le même type de lecteurs. Si vous n’en n’êtes pas convaincus, regardez donc le nombre de commentaires et de « Like » sur son billet. Dans mon cas c’est Twitter qui rafle la mise…

Tout cela pour vous dire que j’ai tenu compte de vos remarques (j’espère que ça commence à se voir), et que dorénavant vous retrouverez de nouveau ici des contenus plus légers, qui ne fileront plus systématiquement dans Twitter, en complément des articles et éditoriaux habituels d’actualité ou de réflexion.

Pour ceux qui ne lisent les blogs que dans leur agrégateur, n’oubliez pas également la rubrique Rapido, qui ne passe pas dans le flux RSS, et qui est là pour ça aussi : des brèves, des liens et des petites réflexions jetées spontanément comme on note un bout d’idée sur un post-it.


Nos dernières vidéos

28 commentaires

  1. Les réseaux sociaux sont un canon d’info comme un autre, c’est donc à l’éditeur de choisir par quel canal il veut passer l’info. Apparement, vous avez decidé d’en mettre plus sur votre blog tant mieux car tout le monde n’est pas inscrit sur twinter et faceb

  2. very good news! 🙂
    a mon petit niveau il m’arrive aussi de plus en plus souvent de me demander quand je vois une vidéo sympa (en fait un truc juste à relayer sans rédaction), si je le twitt ou si je le post chez moi.
    Je me disais récemment que je devrais plus souvent bloguer ces trucs là, je parle des vrais coups de coeurs, car finalement ça permet mieux quand même mieux que twitter de discuter un peu à la bonne franquette sur des trucs qui nous plaisent. Et puis il reste quand même pas mal de monde qui n’est pas encore sur twitter on qu’on a tendance à oublier un peu dans notre bulle emplumée.
    Les blogs c’est quand même un super espace de partage, même si on nous annonce tous les ans qu’ils sont morts 😉

  3. Effectivement, les réseaux sociaux ont transformé la façon de bloguer. Il suffit de voir la courbe de progression des Skyblogs depuis 2007 pour comprendre que Facebook a capté la plupart des blogueurs kikoolol.

    Twitter change la façon de bloguer en privilégiant les messages courts, mais je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dites que la plupart des informations s’y sont reportées. La plupart des tweets contiennent des URL qui font appels à des sources extérieurs (blogs, sites de news, etc).

    L’information est donc encore bel et bien dans les blogs. La preuve, j’ai suivi le lien d’un de vos tweets pour atterrir ici, lire votre article et poster ce commentaire. Tous les sujets traités dans vos tweets auraient-il fait l’objet d’un article en bonne et due forme?

    Ce qui change, c’est la vitesse de propagation de l’URL en question. On est dans le Web en temps réel.

    Toutefois, je me pose la question de la « durabilité » de Twitter. En 2007, quand j’avais un autre blog, tout le monde ne jurait que par les Digg-likes. Il fallait absolument avoir des votes sur scoopeo, fuzz, blogasty, etc. Et puis peu à peu, la masse s’est reporté vers Twitter et Facebook, et Digg vient d’annoncer licencier 10% de ses employés.

    Alors, quel sera la plateforme qui remplacera Twitter?

  4. Excellente nouvelle !
    Mais où se situe la frontière entre un contenu que l’on « s’approprie » (dans le sens où l’on met en ligne sur son blog et qu’on en récupère les « bénéfices ») alors que l’on en est pas l’auteur et un contenu que l’on relaye ?
    Dans le cas de cette vidéo (excellente en passant), elle est postée sur youtube et a été diffusée sous cette forme. Mais j’imagine qu’elle a également fait l’objet d’un post sur un blog par son auteur. Dans ce cas, l’auteur ne bénéficie pas des retombées.
    C’est une question que je me suis beaucoup posé ces derniers temps, et je me demande quelle est la limite entre reprendre tout ce que l’on voit passer sur Twitter et qui peut être exportable (infographies, vidéos, slideshare, scribd…) et mentionner la source originale, sans réelle valeur ajoutée ou simplement relayer l’information, sur des réseaux sociaux, pour la montrer dans son contexte.
    J’ai vu des exemples de gros spammeurs, qui récupèrent des contenus sur leurs blogs, les promeuvent sur Twitter et récoltent les revenus publicitaires, sans jamais RT personne, ni même tweeter un article qui n’est pas présent sur son blog…
    Bref, quelle est la frontière entre un Jean-Marc M****dini de Twitter et un blogueur qui veut faire partager à son lectorat des choses sympas ?

    Si quelqu’un a la réponse… Merci 🙂

  5. Bonjour, sujet intéressant en effet qui interroge aussi sur la motivation des un-e-s et des autres à publier de l’info…

    Et bien pour ma part, je suis convaincue de l’intérêt du blog et je trouve le micro-blogging assez réducteur quand on a vraiment quelquechose de pertinent à dire, que ce billet soit utile ou futile… Même si un message sur twitter apporte plus de commentaires à chaud et que l’effet feu de paille est incontestable, son insertion sur un blog, apporte de la richesse (liens connexes, découverte d’un univers, …)

    Le blog, je peux le découvrir ou le redécouvrir, envoyer le lien et surtout pérenniser l’information. Si je publie sur mon blog, l’information finalement touche un nombre plus important d’internautes, puisque le blog reste consultable dans le temps, et moi je crois qu’une info est faite pour vivre dans la durée et puisqu’on a souhaité la partager, pour qu’elle touche le plus grand nombre.

    Je préfère aussi laisser un commentaire sur un blog quand le sujet m’intéresse même si je peux répondre sur twitter, puisque sur un blog, je peux exprimer un point de vue, étayer d’arguments, avoir des discussions nourries…

    Alors pour bien faire, j’aimerais publier sur le blog, partager sur twitter, facebook et m’exprimer sur les différents espaces, en essayant le moins possible de parler pour ne rien dire et en gardant un peu de temps pour la vie réelle…

  6. tout a fait d’accord…
    les blogs ont un peu perdu de leur charme d’avant (pas si vieux non plus) où les blogeurs exprimaient clairement leurs idées quitte a avoir dans les commentaires quelques remontrances où certains débats tres intéréssants s’engageaient !

    les petits articles où les blogeurs décrivaient simplement une vidéo en exprimant leurs idées ou leurs coup de coeur, perso ca manque un peu.

    apres voici mon avis personnel qui n’engage que moi mais où d’autres personnes se reconnaitront peut etre : je n ‘aime pas twitter ou facebook ou ces autres reseaux sociaux. Je n’en vois pas une grande utilité. (je ne cherche pas a debattre sur ce sujet)
    le problème est que, personnellement, je rate pas mal de lien intéressant ou de video marrante ou sympa, car n’etant pas inscrit et ne suivant pas ces reseau.

    l’idée des articles rapido est pas mal du tout
    pourquoi ne pas créer une sorte de catégorie où le blogeur rédige un article court (ou pas) en donnant une video ou lien et son avis ou son coup de coeur avec une description plus ou moins courte?

    voila ^^

  7. En même temps, ça relève un peu le niveau des blogs. Cela oblige les blogueurs à faire des notes plus construites et plus argumentées qu’un simple lien ou une vidéo. Mais je me posais la même question que toi.

    Pourquoi ne plus publier de trucs rapides et futiles ?

    Tout est une question d’équilibre, à chacun de le trouver.

  8. Bonjour,

    « Dans mon cas c’est Twitter qui rafle la mise… »
    prouve que vous ne lisez pas notre portail et mes nombreuses interventions visant à faire comprendre aux acteurs du Net qu’ils s’adonnent complaisamment et gratuitement à la promotion d’autres qui savent les « exploiter ».

    Hier, je disais (sur Twitter, mais également sur mon blog perso) : « Ils sont contents de se faire chiper les commentaires sur leurs sites par Facebook : {longue liste} #humour #cynisme #anticons »

    Et tant pis s’il faut parfois choquer pour faire comprendre…

    Au plaisir,

    Marc

  9. Je vais paraître un peu fayo, mais pour moi presse-citron c’est plus qu’un blog, c’est un nouveau genre de media (comme Korben). Je pense et j’espere un jour qu’on dira dans une classe de 4ème B à Montluçon ou à Percey-les-Oies, tiens, je vais faire un Presse-citron, et un autre élève rétorquera : ah non moi je vais faire un Korben !

  10. Entièrement d´accord avec le billet et le comm de jcfrog.
    Je suis un jeune blogueur et un nouveau-né Twitterien. Je trouve que Twitter nous donne une masse d´information et des discussions de « comptoir ». alors qu´un blog est pour moi un espace d´échanges également mais plus réfléchi. Les blogs sont loin d´être morts mais par contre les blogs RTL (raconte ta life), eux ont du souci à se faire. « on » raconte nos petites histoires sur Facebook et on oublie petit à petit le blog.
    Par contre, si un blog est tenu par une personne qui a une expertise sur un sujet ou alors passe du temps à réfléchir et argumenter ses écrits, les lecteurs sauront que ce blog est riche. Partageons et échangeons, la sélection des « faux » blogs se fera naturellement.

  11. @ouer ! je suis assez d’accord avec toi ! c’est ouvert à des débats intéressants !

    Blog  » permet des commentaires structurés »

    Micro Blog « conversation anodine et à bien y réfléchir, difficile de commenter en 140 mots » et surtout aucune envie de discuter sur les liens partagés

    Jusqu’à maintenant et sauf preuve contraire, les billets blogs sont des liens les plus partagés sur Twitter !!! @ méditer .-)

    Dans mon cas, quel est l’intérêt de lire un « blog » sur Microsoft ? eh bien non, mais quand j’ai vu le nombre de partage sur cette information de Microsoft connect API et Live Window Messenger : cela m’incite forcément à aller visiter ce billet de blog ! c’est Buzz la fonction virale des plateforme (FOAF …-)

    (search.twitter.com/search?q=Ori+Amiga)

    Comme disait  » Écrits pour nous, Google te lira ! Et non l’inverse ! » et bien maintenant c’est la mê me chose avec Tweeps, et compagnie .-)

    Bon courage
    @ + + +

  12. Je n’affectionne pas particulièrement twitter ou Facebook, mais ce type de réseau peut tout de même avoir une certaine utilité à mes yeux : ils permettent de relayer et diffuser très rapidement une information. Je les utilise comme une sorte de système d’e-mails simplifié.

    Pour ce qui est du partage d’information plus en profondeur et en détails, les blogs me sont bien plus utiles, d’autant plus lorsque les commentaires amènent d’avantage de questions/réponses que l’article lui-même.

  13. Personnellement, je trouve qu’il y a un petit quelque chose de triste avec Twitter (plus que Facebook), justement le fait que le blog soit de plus en plus délaissé. Une des qualités (mais aussi l’un des défauts) de Twitter est qu’il s’agit d’un flot continu d’information, à durée de vie très courte. Beaucoup d’infos méritent au contraire de rester disponible et c’est plutôt éphémère lorsque Twitter est utilisé comme média.

  14. @civodul

    « pourquoi ne pas créer une sorte de catégorie où le blogeur rédige un article court (ou pas) en donnant une video ou lien et son avis ou son coup de coeur avec une description plus ou moins courte? »

    Tout à fait d’accord.
    Nous recommandons et pratiquons depuis un moment.
    On ne peut pas plaire à tout le monde mais pour notre part on n’aime pas se faire mettre par des Twitter et Facebook et consors ^^. Et nos clients non plus 😉

    Au plaisir,

    Marc

  15. Belle reflexion mais faut-il qu’il y ait des règles ? Et doit-on en édicter ? Je pense au contraire que les outils de communication qui nous sont aujourd’hui offerts laisse une large place à la créativité et la communication n’en est devenue que plus passionnante et ouverte.
    C’est peut-être la vérité des chiffres de fréquentation qui amèment à se poser des questions sur la pertinence de communiquer sur tel ou tel vecteur. Mais là encore, est-ce le vrai juge de paix ? La vérité reste à mon sens dans le contenu et non dans le nombre.
    Cordialement.

  16. @ouer @tous, d’après la « privacy » des réseaux sociaux ! cela n’a aucun intérêt de publication sur leur plateforme, le saviez vous ?

    Poster « rapide », « simple », « efficace » rel= »like » WordPress pour partager FOAF,

    Je propose des pages « marques blanches » pour publier avec wordpress.

    Qu’en pensez vous ? http://webmicron.com/actualite.....conference

    @ + + +

  17. Cruel dilemme face à une info qu’on estime intéressante : la bloguer, ou la twitter ?…

    Perso, pour savoir si je dois « twitter » ou « bloguer », j’utilise le raisonnement suivant : je twitte par défaut (parce que j’ai envie de diffuser l’info d’abord… et que c’est le plus rapide… peut être aussi par flemme j’avoue…)… sauf dans les cas où je n’arrive pas à résumer ma pensée (ou mes remarques) en 140 caractères… où là je me dirige vers le blog… 🙂
    Du coup, les infos légères sont automatiquement twittées car elle ne réclament aucun commentaire ou remarque mise à part un « lol », un « wtf ?!? » ou un « NSFW » dans certains cas… 😉

    Si je dois retaper 4 fois le twit pour le faire rentrer dans 140 caractères, alors paf, direction le blog… 🙂
    Le problème, c’est que par manque de temps, beaucoup d’articles finissent leur vie dans les profondeurs du « Draft » WordPress… jamais publié… et jamais twitté du coup… RIP l’article… 🙂

  18. … petite réflexion en tant que membre de la « communauté presse-citron » 😉 : je lis régulièrement le blog, via flux RSS… donc je ne loupe *AUCUN* article…
    Par contre, si je ne me connecte pas pendant quelques temps, hors de question d’aller relire tous les twits que j’ai loupé…

    Avant de choisir « twitter ou blog », il faut aussi se poser la question : « est-ce que ça ne me dérange pas que certains lecteur/trices passent à coté de cette infos cruciale »… 🙂

  19. geek ta mère on

    Twitter c’est totalement has been, maintenant il faut utiliser Prouster, Prouster c’est comme Twitter à la différence près qu’il faut écrire des phrases de 550 mots mini plutôt que des « phrases » de 140 caractères maxi, à côté de Prouster, Twitter peut aller se coucher (de bonne heure)

  20. Pingback: Le contenu d’un blog & l’heure des médias sociaux et du micro-blogging « Marketing & Web blog

  21. Pingback: Les blogs d’affaires en croissance aux États-Unis | N'ayez pas peur !!

  22. Pingback: Médias sociaux : effacer son passé avant qu’il vous rattrape | Gadgetorama: Le Blog

Répondre