Les pirates de HBO refont parler d’eux et sont plus menaçants cette fois

Il y a plusieurs jours des hackers avaient réussi à subtiliser 1,5 téraoctet d’émissions et de données confidentielles appartenant à HBO et avaient menacé de dévoiler l’ensemble sur le web. Ces derniers refont parler d’eux et se montrent plus fermes.

Durant le dernier weekend de juillet, on se souvient que la firme HBO avait été piratée. Le jour même, le PDG Richard Plepler expliquait : « Comme la plupart d’entre vous l’ont déjà entendu, il y a eu un cyber-incident dirigé contre l’entreprise qui a entraîné le vol d’informations privées, y compris une partie de notre programmation ». En réalité, 1,5 téraoctet d’émissions et de données confidentielles avait été dérobés par les hackers.

Les pirates de HBO donnent trois jours à l’entreprise pour payer

Ces derniers pour prouver leur méfait et les dégâts potentiels qu’ils pouvaient générer avaient leaké l’épisode 4 de Game of Thrones et avait mis en ligne les épisodes des séries Ballers et Room 104. Au moment de ces révélations, HBO avait indiqué : « Toute intrusion de ce type est évidemment déconcertante pour chacun de nous. Je peux vous assurer que les dirigeants et notre extraordinaire équipe technologique, aux côtés d’experts extérieurs, travaillent d’arrache-pied pour protéger nos intérêts collectifs ».

Puis durant plusieurs jours, silence radio des deux côtés. Les pirates ont décidé de montrer qu’ils attendaient toujours une rançon de plusieurs millions de dollars en Bitcoins et ont envoyé une vidéo de 5 minutes à la direction de HBO, avec un message menaçant et un ultimatum. Ils donnent trois jours à HBO avant de publier les 1,5 To de données sur le web. Pour démontrer qu’ils possédaient bien de quoi faire mal à la société, ils ont publié une série de petits fichiers d’un poids de 3,4 giga-octets, dans lesquels on retrouve par exemple des scripts de Game of Thrones, les coordonnées privées de plusieurs acteurs, plusieurs mois d’emails de la vice-présidente de HBO, des actions en justice en cours, des propositions d’emploi à certains employés chez la concurrence, etc.

Les données montrent donc une grande variété de fichiers, afin d’inquiéter HBO sur d’autres aspects que la simple publication d’épisodes avant leurs dates officielles. On rappelle que plusieurs épisodes de la saison 5 et 6 avaient été diffusés avant l’heure en 2015 et 2016 et que HBO est toujours là…

Suite à cette nouvelle menace, HBO a simplement réitéré sa collaboration avec la police et des experts en sécurité informatique pour remonter jusqu’au cybercriminels.


Nos dernières vidéos

Send this to a friend