Le Planner : le carnet qui veut vous rendre plus productif

Marre des applications de productivité ? Une jeune entreprise française a décidé de revenir aux fondamentaux avec son projet Le Planner. Un carnet, un crayon et la promesse de devenir plus productif et d’atteindre ses objectifs.

À l’heure du tout numérique, le format papier a parfois l’air bien dépassé. Pourtant, de plus en plus de personnes y reviennent, c’est le constat fait par le célèbre consultant américain et spécialiste de la productivité David Allen. « La majorité des personnes de mon entourage reviennent au papier et ce sont pourtant ces mêmes personnes qui développent des applications digitales dans la Silicon Valley… C’est juste qu’il n’existe pas de meilleur outil que le papier » explique l’auteur de la célèbre méthode GTD (Getting Things Done).

Séduits par cette théorie, Jeremy Zaccherini et Baptiste Haegel ont alors décidé de lancer le projet Le Planner via leur entreprise 1026. Une nouvelle aventure pour ses deux garçons qui ont décidé de quitter leurs entreprises respectives début 2017 pour « commencer une nouvelle aventure et écrire notre propre histoire ».

Le Planner c’est quoi ?

Le Planner se présente comme une alternative aux applications de productivité et prend la forme d’un carnet journalier de 21 cm x 15 cm composé de quatre parties. À noter que le carnet comporte 166 pages et offre donc une capacité d’utilisation d’environ 5 mois. Un choix assumé par l’équipe à l’origine du projet qui explique avoir limité le nombre de pages pour conserver un haut niveau de finition, le carnet est fabriqué avec des matériaux nobles, ainsi qu’un prix raisonnable.

Rappelant le principe de la to-do list (liste des tâches), la première partie permet de noter ses objectifs du jour et s’inspire de la méthode d’Ivy Lee. Une seconde partie met en avant la créativité de l’utilisateur, c’est une zone libre qui permet de « garder une trace de ses idées, inspirations, objectifs à venir ».

Le Planner

La troisième partie fait la part belle aux pictogrammes et encourage à prendre de bonnes habitudes.

Enfin, une dernière partie permet de faire le bilan de sa journée en laissant « un commentaire ou une pensée positive sur ce qu’il s’est passé ».

Il est à noter que Le Planner est fabriqué en France dans un atelier « aux portes de Paris ». 1026 utilise du papier certifié FSC (issus de forêts gérées durablement) pour réaliser ses carnets.

Pourquoi on vous en parle ?

Habitués à utiliser des applications de productivité ou de gestion de tâche, l’idée de revenir au bon vieux duo papier/stylo est séduisante. On peut y voir une forme d’utilisation plus intime que via une application. On est également moins sollicité que sur un smartphone où les notifications peuvent avoir tendance à faire perdre du temps et de la concentration.

Enfin pour certain(e)s, le fait d’écrire sur papier donne plus de consistances à ses idées et permet de respecter plus efficacement sa fameuse to-do list.

Pour réussir son projet, 1026 a décidé de lancer une campagne de crowdfunding sur la plateforme de financement participatif Ulule. Alors que la campagne se termine dans 10 jours, l’objectif de prévendre 300 carnets a déjà été atteint.

L’équipe à l’origine du projet Le Planner espère désormais dépasser les 150%.


Nos dernières vidéos