Suivez-nous

Tech

Plusieurs partis politiques australiens visés par un piratage

L’Australie considère que le responsable est sans doute un pays étranger, pour une action qui arrive à quelques mois des élections nationales.

Il y a

le

piratage

L’Australie dans le viseur des pirates

Il y a quelques semaines, on apprenait que les mails des diplomates européens avaient été espionnés pendant 3 ans. C’est désormais l’Australie qui aurait été ciblée si on en croit la communication de Canberra.

L’Australie a accusé ce lundi un « agent étatique sophistiqué » d’avoir piraté le système informatique du Parlement mais aussi plusieurs partis politiques. Une attaque qui arrive à seulement quelques mois d’élections nationales.

Nos services de sécurité ont détecté cet acte et agi résolument pour y faire face. Ils sont en train de sécuriser ces réseaux et de protéger leurs utilisateurs

a précisé le premier ministre australien Scott Morrison. Lors de la première alerte, le 8 février dernier, tous les utilisateurs du réseau du parlement avaient du changer leur mot de passe.

Quel coupable derrière ce piratage ?

Reste désormais à savoir quel pays se trouve derrière cette action. Parmi les coupables potentiels figurent bien sûr la Corée du Nord ou encore la Russie régulièrement pointés du doigt pour leurs actions dans le champ politique ces derniers mois. Mais, la Chine qui aurait récemmnt attaqué le Marriott constitue aussi un coupable potentiel.

Pour l’instant, l’Australie se refuse à communiquer sur le sujet, indiquant que des enquêtes sont en cours. L’Australian Signals Directorate (ASD), une agence du renseignement australien, est en première ligne sur ce dossier. Mais il faudra sans doute du temps avant de réussir à y voir clair.

Les autorités craignent que les pirates informatiques n’aient eu pour objectif d’influencer les débats ou le scrutin de renouvellement du Parlement. L’élection aura lieu d’ici au mois de mai, mais les responsables garantissent que des mesures ont été prises pour assurer « l’intégrité » du système électoral.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests