Pour la première fois depuis Napster, les ventes de musique sont en hausse

La dernière fois que l’industrie de la musique a connu une hausse, nous étions en 1999 et les CD de Britney Spears se vendaient par millions. La musique sort-elle enfin de son « âge sombre » ?

1999.

L’année de « Baby One More Time », Radioblog n’existerait pas pour encore 4 ans et la version Spotify Premium pour 9 ans.

Les ventes de musique étaient en hausse en 1999 mais nous sommes ensuite entrés dans presque 15 années de « descente aux enfers ».
Jusqu’à aujourd’hui.

2012.

L’année qui a connu une nouvelle hausse des ventes. Certes, il ne s’agit que de 0,3% de hausse, mais cela inverse la tendance des 15 dernières années et c’est déjà un bon début.
Cela représenterait un marché de 16,5 milliards de dollars (d’après l’International Federation of the Phonographic Industry).
La première hausse depuis l’ère Napster, ce n’est pas rien.
Et si l’augmentation se poursuit, cela pourrait valider la théorie (ou prédiction) selon laquelle les ventes de musique dématérialisée vont augmenter suffisamment rapidement pour combler le déclin des ventes physiques.
Le marché digital a augmenté de 9% pour être la source de 34% des revenus de l’industrie du disque.
Cette augmentation provient en partie de la montée de services comme Deezer ou Spotify (aujourd’hui 10% des revenus mondiaux) avec quelques rares pays où il y a plus de personnes s’abonnant que de personnes payant pour de la musique : dont la France !
Mais les vrais responsables de cette hausse, ce sont iTunes et les services de téléchargements légaux.
Encore Apple en tête de file ? Je vois déjà Tim Cook nous chanter « Oops I did it again » lors de sa prochaine keynote.

Source : AllThingsD


6 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.