Suivez-nous

Applications

Pour le patron de Telegram, iCloud est « officiellement » un outil de surveillance

Pavel Durov, le patron de Telegram, estime que le service iCloud d’Apple est un outil de surveillance.

Il y a

  

le

 

Par

Protection iPhone 11
© Presse-citron

La sécurité de votre iPhone est très difficile à contourner. Si celui-ci est verrouillé, il sera très difficile pour un hacker ou pour un gouvernement d’accéder au contenu de l’appareil.

En revanche, en ce qui concerne les sauvegardes iCloud, l’accès au contenu est plus facile pour les gouvernements. Puisque ces sauvegardes ne sont pas chiffrées de bout en bout, celles-ci sont lisibles sur les serveurs d’Apple. Et dans certains cas (assez rares), lorsqu’ils ont tous les documents requis, des entités comme le FBI peuvent demander à Apple de donner l’accès au contenu iCloud d’un suspect.

Apple ne cache d’ailleurs pas cela. Dans son dernier rapport de transparence, la firme de Cupertino indique que les demandes formulées par les gouvernements, lorsqu’elles sont basées sur des comptes, « recherchent généralement les détails des comptes iTunes ou iCloud des clients, comme un nom et une adresse ; et dans certains cas, le contenu iCloud des clients, comme les photos stockées, les e-mails, les sauvegardes d’appareils iOS, les contacts ou les calendriers ».

Apple aurait abandonné un projet de chiffrement des données iCloud

Récemment, le service iCloud d’Apple a beaucoup fait parler de lui. D’après un article publié par Reuters, il y a plus de deux ans, la firme de Cupertino aurait abandonné un projet qui aurait permis de chiffrer de bout en bout toutes les données sur iCloud. Cela aurait rendu ces informations illisibles sur les serveurs d’Apple.

Reuters ignore la raison qui aurait poussé Apple à abandonner ce projet. Mais l’article suggère que cela aurait pu être décidé sous l’influence du FBI.

Quoi qu’il en soit, cette actualité a fait réagir Pavel Durov, le patron de l’app de messagerie Telegram qui, de son côté, a toujours tenu une position très ferme concernant l’utilisation du chiffrement de bout en bout pour protéger les données d’utilisateurs sur ses serveurs.

Dans une publication sur la plateforme de blog de Telegram, celui-ci écrit : « iCloud est désormais officiellement un outil de surveillance. Les applications qui dépendent de lui pour stocker vos messages privés (telles que WhatsApp) font partie du problème. »

En d’autres termes, Pavel Durov explique que même si WhatsApp chiffre vos informations de bout en bout, et même si la sécurité de votre iPhone est très élevée, les sauvegardes de l’app qui sont stockées sur iCloud peuvent être exposées aux demandes que les gouvernements peuvent formuler à Apple.

Cela est d’ailleurs évoqué par WhatsApp dans une FAQ. « Les messages et fichiers médias que vous sauvegardez ne sont pas protégés par le chiffrement de bout en bout de WhatsApp lorsqu’ils se trouvent sur iCloud », explique le service de messagerie.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests