Suivez-nous

Internet

Pour lutter contre les « russophobes invétérés », Vladimir Poutine veut créer son propre Wikipedia

Le président russe est prêt à mettre les moyens pour avoir sa version de l’encyclopédie en ligne.

Il y a

  

le

 
Le drapeau de la Russie
© Pixabay / EvgeniT

Il y a peu, nous vous relations comment la Chine tentait d’intervenir dans les contenus de Wikipedia. L’empire du Milieu déploie en effet une armée de cybermilitants dans le cadre d’une stratégie clairement élaborée pour présenter le régime communiste sous son meilleur jour. Parce qu’elle représente la première réponse aux recherches effectuées par les internautes du monde entier, l’encyclopédie en ligne est scrutée de près par de nombreux gouvernements.

La récente déclaration de Vladimir Poutine va d’ailleurs dans ce sens. Le président veut tout simplement court-circuiter la puissance de Wikipedia en créant son équivalent en version russe. Cette information fait suite à l’annonce en septembre dernier de l’attribution d’un budget de 27 millions de dollars pour la création d’une encyclopédie en ligne sur la période 2020-2022.

La Russie veut un Internet coupé de l’extérieur

« En ce qui concerne Wikipedia (…) il est mieux de le remplacer par la nouvelle Grande encyclopédie russe sous sa forme électronique. Au moins, ce seront des informations fiables, présentées de manière bonne et moderne », précise le dirigeant russe. Les personnes chargées de la rédaction des articles seront des philologues, des linguistes renommés et des universitaires. On peut donc noter que le projet ne reprend pas la nature collaborative et ouverte sur le savoir de Wikipedia.

Cette annonce de Vladimir Poutine fait suite à l’exercice de déconnexion de la Russie à Internet intervenu la semaine dernière. L’idée est de créer à terme un réseau interne au pays et coupé de l’extérieur, notamment pour le protéger des cyberattaques. Mais certains pointent déjà un grand risque de dérives totalitaires. Ce nouveau contrôle pourrait en effet permettre au gouvernement d’accéder au contenu des communications qui circule sur l’ensemble de son territoire. Les autorités russes ont par ailleurs voté une loi qui s’en prend ouvertement à l’anonymat en ligne en exigeant que les plateformes relient les internautes à leurs informations personnelles.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests