CES 2018 : PowerVision présente le PowerDolphin, un étonnant drone marin

Habituellement destinés à voler, les drones pourraient être bientôt amenés à nager. Le PowerDolphin est le premier drone du genre, et propose de très nombreuses et étonnantes fonctionnalités, de l’enregistrement vidéo à la pêche téléguidée.

Première caméra 4K sous-marine pilotée

Le premier drone sous-marin se présente dans un élégant et robuste boitier inspiré des courbes aérodynamiques d’un dauphin, tel que son appellation le suggère. Il embarque une caméra 4K à rotation dotée d’une double articulation à 215 °, ainsi qu’une batterie à l’autonomie annoncée de deux heures. L’articulation permet à la caméra de couvrir un champ de 80° au-dessus du niveau de l’eau, et de -135° sous l’eau. Cela permettra alors aux amateurs de sport nautiques de capturer des vidéos semi-immergées et sous-marines. Dans ce dernier cas, la capture sera facilitée par la présence de phares à luminosité réglable. Pour la capture en direct, la vidéo sera transmise en direct en 1080p via l’application Vision +.

Outre les aspects ludiques et cinématographiques, le PowerDolphin revendique des caractéristiques impressionnantes le rendant utile pour de multiples usages. PowerVision communique une vitesse de déplacement pouvant atteindre 5 m/s, soit plus de deux fois plus vite que les records olympiques, utile pour assister les sauveteurs en mer.

Le compagnon des pêcheurs, sauveteurs et scientifiques

Il embarque également une canne à pêche d’une portée de 1000 mètres, des crochets de remorquage, et peut apporter des bouées, gilets de sauvetage et d’autres équipements. PowerVision insiste sur les compétences de sauvetage de son drone, en annonçant que le « PowerDolphin peut transporter et libérer à distance l’équipement nécessaire plus rapidement que les canots de sauvetage en éliminant la préparation manuelle et l’activation de la coque« .

Quant à la pêche, le PowerDolphin embarque un détecteur PowerSeeker, un sonar qui permet de détecter les poissons de manière intelligente : localisation en temps réel des bancs de poissons situés jusqu’à 40 m de profondeur, et détection de leur direction. Une fois les poissons pêchés, le drone les ramène près du téléguideur. Une expérience de pêche totalement nouvelle !

Les scientifiques l’apprécieront eux pour ses capacités à scanner la le sol sous-marin, qui permettra d’obtenir une image topographique précise des fonds marins.

Il sera disponible cet été au prix de 799 €


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.