Près d’un téléphone vendu sur 12 est un iPhone

Selon une étude publiée par Gartner, Apple est le troisième constructeur mondial de téléphones tous modèles confondus (smartphones et autres). Sa part de marché augmente de 4 points en un an pour s’établir à 7.9%.

La société de recherche Gartner vient de publier une étude portant sur les ventes de téléphones mobiles. Il en ressort notamment qu’Apple consolide sa troisième place de constructeur mondial derrière Samsung et Nokia.

Une gageure sachant que la firme de Cupertino ne vend que des smartphones et qu’elle n’a sorti que quelques modèles d’iPhone (5 en 5 ans) depuis son premier modèle en 2007 (à comparer aux près de 4000 terminaux sous Android (chiffre comprenant toutefois les tablettes)). Elle détient 7.9% de parts de marché (contre 3.9% il y a un an) et a presque doublé ses ventes en une année. 35 millions d’iPhone ont ainsi été vendus au premier trimestre 2012, soit 96.2% de plus qu’il y a un an.

On notera également la quatrième place du constructeur chinois ZTE avec 4.2% de part de marché (Huawei, l’autre grand constructeur chinois, est 6ème avec 2.6% devant RIM, 7ème avec 2.4%). Des accessits à ne pas négliger quand on sait que le marché chinois est devenu le premier au monde devant les Etats-Unis pour les smartphones.

C’est toutefois Android qui est en tête des plates-formes avec 56% de part de marché alors que l’OS de Google n’était présent que sur 36% des téléphones mobiles au premier trimestre 2011. L’OS mobile Bada de Samsung progresse, lui, de 1 point avec 3% de part de marché mais tous les autres OS régressent et en particulier Symbian qui plonge de 28% à 9% en l’espace d’une année. RIM est l’autre grand perdant puisque sa plate-forme recule de 6 points (7% de part de marché contre 13% il y a un an). Microsoft peine à imposer son OS mobile Windows Phone qui recule même d’un point avec seulement 2% de part de marché.

L’arrivée de BlackBerry 10 et celle de la version Apollo (d’ici la fin de l’année ?) de Windows Phone (WP 8 ) pourront-elles inverser la tendance ? La fragmentation d’Android et les guerres de brevets qui pèsent sur les profits des constructeurs (HTC paye ainsi des royalties à Microsoft pour chaque terminal Android vendu) auront-elles un effet sur les parts de marché de l’OS mobile de Google ? Autant de questions auxquelles il est impossible de répondre pour l’heure.

(source)


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Rénald

    @tabasco, ni pro, ni anti iOS. En revanche, je suis un fan de Windows Phone que je trouve très innovant. J’attends Apollo avec impatience !

    @tatoer, j’ai regardé rapidement le lien que tu indiques. Il dit que WP progresse dans certains pays mais rien sur l’ensemble du monde. Et quelles sont les sources de ces stats ? Ici, je me suis appuyé sur celles de Gartner (plutôt fiables généralement !). Windows Mobile est bien dans la stat mais représentait déjà une portion congrue des parts de marché de Microsoft dans la mobilité il y a un an (l’ancien OS mobile de MS avait commencé à chuter en 2009).

  2. Ratio de 1/12 c’est pas si énorme que ça, sauf que l’étude prend en compte toutes les gammes de téléphones (bas prix et entrée de gamme inclus), donc finalement oui c’est assez impressionnant … Surtout que dans les Android on a tout et n’importe quoi en terme de placements prix et gammes…

  3. Pingback: Près d’un téléphone vendu sur 12 est un iPhone – Presse-citron | Le bistrot de Didier

  4. Je doute que l’arrivée du Black Berry 10 puisse inverser la tendance. Quand je vois les difficultés de Microsoft pour faire face à l’iOS et à Android, c’est peine perdue…

  5. J’ai pas compris ce qu’il y avait de pro Apple dans l’article?! C’est moi qui deconne ou la personne qui dit ca est plutôt archi pro android pour y voir du pro Apple ?

    Posté depuis mon Windows phone 😀

  6. Si l’application SIRI du derneir iPhone 4S continue à annoncer que le meilleur des smartphones est le Nokia Lumia, les ventes risquent de chuter sévèrement..lol 😉

Répondre