Programmer son smartphone avec des badges NFC pour une poignée de dollars

Samsung vient de lancer la commercialisation de stickers NFC programmables que l’on peut coller n’importe où pour lancer une action sur son smartphone en approchant celui-ci d’un sticker.

La technologie NFC (Near Field Communication – communication en champ rapproché) se généralise progressivement sur les smartphones de dernière génération. Parmi les plus connus, après le BlackBerry Bold 9900 (voir la démo NFC en vidéo dans ce test), ce sont les derniers mobiles Samsung de la gamme Galaxy qui en sont équipés : Galaxy Nexus, Galaxy 2 et Galaxy 3.

Afin de pousser cette technologie et faire la démonstration des usages du NFC, Samsung vient de lancer la commercialisation de stickers NFC programmables que l’on peut coller n’importe où pour lancer une action sur son smartphone en approchant celui-ci d’un sticker, comme par exemple changer les paramètres WiFi ou sonnerie du smartphone.

Les badges NFC peuvent être programmés à partir d’une application Android  » Tec Tiles » mise à disposition gratuitement par Samsung sur Google Play Store. A l’aide de cette application, il est possible de programmer de nombreuses commandes sur son smartphone, comme la modification des paramètres, le lancement d’une application, afficher un message, rejoindre un réseau WiFi, lancer un appel ou un Google Talk, échanger un contact, ouvrir une page web, « liker » automatiquement quelque-chose sur Facebook, et bien d’autres actions encore.

Un exemple concret : vous collez un sticker sur la porte de votre appartement, et quand vous rentrez chez vous, et passant simplement votre smartphone près du sticker, celui-ci active le WiFi, coupe le réseau 3G et passe la sonnerie en mode vibreur.

Les commerçants ou organisations pourront y trouver également leur compte, en plaçant un sticker dans leur boutique permettant de « liker », et créant ainsi un lien entre réel et virtuel, entre point de vente et réseaux sociaux.

Les Tec Tiles sont vendus 15 dollars le pack de 5 aux USA.

stickers NFC

Notez que d’autres prestataires proposent le même type de badges, à des tarifs plus économiques (environ 1 dollar le sticker). C’est le cas notamment de SwipeMobile, qui en outre offre un outil de gestion de badges dans le cloud, mais également de Tagstand.

(source)


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. 100€ débité à chaque passage devant ma porte d’entrée…

    Je fais une grosse fête 3000 personnes (réservé aux détenteur d’un portable NFC 😉 )

  2. C’est clair… QUID de l’authentification/accord pour « s’associer » à un badge et accepter que le téléphone réagisse.

  3. Ne pouvant les acheter qu’aux US, je me suis rabbatu sur les SmartTags de Sony et mon Galaxy S3.

    On peut faire plein de choses mais par exemple pas activer le GPS; vivement les tags Samsung dispos en Europe…

    … une idée sur comment les obtenir?

  4. Bof, bof.
    C’est une idée bien plus marketing que réaliste.
    Laisser le soin de configurer son téléphone à un dispositif que l’on ne connaît pas c’est risqué.
    Un tag de programmation WiFi pourrait très être un tag d’envoi de SMS surtaxés !
    db

  5. En effet cela peut être pratique de pouvoir faire passer son téléphone en mode réveil juste en le plaçant sur la table de chevet prés d’un tag.
    Malheureusement cette technologie peut être facilement détournée dans le but de tracer les gens (avec des portiques à l’entrée/sortie des magasins qui vous reconnaissent). Elle fera certainement l’objet d’abus et donc aura rapidement mauvaise presse.

  6. Pingback: Programmer son smartphone avec des badges NFC pour une poignée de dollars | Communication web professionnelle | Scoop.it

  7. Pingback: Une application iPhone pour retrouver ses clés

  8. @RegisM et @Valentin : Le NFC, ce n’est pas du RFID ! Il faut que le téléphone soit en contact. Donc peu de chance de « badger » non volontairement…

  9. Pingback: Programmer son smartphone avec des badges NFC pour une poignée de dollars | QR Code, NFC... The life without contact ! | Scoop.it

Répondre