Suivez-nous

Smartphones

Projet Soli : Le Google Pixel 4 pourrait être équipé d’un « radar »

Grâce à la puce développée par le projet Soli de Google, il est possible de contrôler un appareil électronique sans toucher celui-ci.

Il y a

le

La puce du projet Soli
© Google

Si vous suivez l’actualité sur Google depuis longtemps, vous avez certainement déjà entendu parler du Projet Soli. Lancé il y a quelques années, celui-ci a produit une puce pour les appareils électroniques qui permet d’équiper smartphones, montres ou enceintes connectées d’un petit radar pour le contrôle à distance.

Comme expliqué sur le site dédié à ce projet, la puce Soli émet des ondes électromagnétiques. « Les objets à l’intérieur du faisceau diffusent cette énergie, réfléchissant une partie de celle-ci vers l’antenne du radar. Les propriétés du signal réfléchi, telles que l’énergie, le retard temporel et le décalage de fréquence, capturent des informations détaillées sur les caractéristiques et la dynamique de l’objet, notamment la taille, la forme, l’orientation, le matériau, la distance et la vitesse », indique le site.

slider

Image : Google

Ce signal peut être utilisé pour contrôler des appareils électroniques sans toucher ceux-ci, sans oublier les autres possibilités qui n’ont pas encore été explorées.

radar-visualisation-loop

Image : Google

Le Pixel 4 : premier smartphone équipé de la puce Soli ?

Alors que les rumeurs sur les smartphones Pixel 4 et Pixel 4 XL de Google sont de plus en plus nombreuses, l’une de celles-ci (diffusée par le site 9to9Google) suggère que la firme de Mountain View pourrait équiper ces smartphones de la puce Soli.

Grâce à cette puce, Google proposerait une nouvelle interface pour interagir avec les smartphones, autre que l’écran tactile et les commandes vocales.

En tout cas, Google a déjà obtenu le feu vert de la FCC, le régulateur américain des télécommunications, pour utiliser son petit radar sur des appareils électroniques.

« La capacité de reconnaître les gestes de la main sans contact des utilisateurs pour contrôler un appareil, tel qu’un smartphone, pourrait aider les personnes à mobilité réduite, avec des troubles de la parole ou tactiles, ce qui pourrait améliorer la productivité et la qualité de vie de nombreux membres du public américain », indiquaient les autorités américaines dans l’autorisation délivrée en début d’année. Celles-ci n’ont pas émis d’objections d’ordre sanitaire par rapport à la nouvelle technologie de Google.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests