Connect with us

Internet

Protéger son navigateur des extensions malveillantes avec Chrome Shield

Connaissez-vous vraiment les extensions installées sur votre navigateur ? Êtes-vous certain qu’elles ne chercheront pas à vous jouer un mauvais tour ? Si vous avez des doutes, alors Chrome Shield est fait pour vous.

Il y a

le

A l’origine, Chrome acceptait n’importe quelle extension, y compris celles qui n’étaient pas distribuées par l’intermédiaire du Chrome Web Store. Les choses ont changé depuis et Google a ainsi décidé de sécuriser un maximum son navigateur en interdisant l’installation d’applications en dehors de sa boutique.

Chrome Shield

Le géant américain s’est malheureusement fait prendre à son propre jeu.

Si l’on en croit le Wall Street Journal, Google a effectivement du supprimer deux extensions de sa boutique : « Add to Feedly » et « Tweet This Page ». Des extensions très populaires, présentes sur le marché depuis un certain temps. Des extensions qui n’avaient rien à cacher, du moins pas à première vue.

Car en effet, entre temps, les concepteurs de ces deux extensions ont reçu une offre très alléchante venant d’un tiers. Le genre d’offre qui ne se refuse pas. Ils ont donc vendu leur outil.

C’est là où la situation devient des plus cocasses. Les nouveaux propriétaires de ces extensions ont effectivement modifié leur code afin d’y glisser un script forçant l’affichage de bannières publicitaires invisibles sur tous les sites ouverts dans le navigateur.

> Lire aussi :  L’IA de Google, un futur spécialiste du cancer du sein

La joie des mises à jour automatiques, des mises à jour qui ne sont pas validées par les équipes de Google avant d’être déployées chez les internautes. Du moins pour le moment.

Un développeur a donc eu l’idée de créer un outil faisant office de bouclier virtuel : Chrome Shield. Une fois installé sur votre navigateur, ce dernier listera sur une page toutes les extensions malveillantes. Il ne vous restera alors plus qu’à vous en débarrasser.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Chrome Shield n’est pas un outil d’analyse. En réalité, il s’appuie sur une liste noire alimentée par l’auteur de l’extension. Cette dernière devrait néanmoins s’enrichir rapidement en intégrant des fonctions collaboratives.

Si vous souhaitez en savoir plus à son sujet, n’hésitez pas à aller consulter sa fiche, sur le Chrome Web Store bien entendu.

(Source)

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. JadeJ

    21 janvier 2014 at 13 h 42 min

    Merci, je viens d’installer, en espérant que pas un truc louche justement 🙂 !
    J’imagine que lorsque rien s’affiche dans la liste c’est que rien de suspect.

  2. Frédéric Pereira

    21 janvier 2014 at 15 h 01 min

    C’est exactement ça 🙂

  3. Nichan

    21 janvier 2014 at 16 h 29 min

    A quand la meme chose pour firefox?

  4. patrick

    21 janvier 2014 at 18 h 46 min

    C’est tout le problème des extensions, c’est la porte ouverte à des actions malveillantes, je ne comprends pas que pourquoi Google n’assure pas cette fonction de bouclier virtuel

  5. Mike

    22 janvier 2014 at 2 h 08 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests