Quand la musique est bonne

Tiens, justement, à propos de musique… Avec l’émergence et la propagation interplanétaire du format mp3, il y a quand même quelque chose qui taraude un peu tous les mélomanes et musiciens dont je crois humblement faire partie : le mp3, comme tous les formats « optimisés », repose sur un algoritme de compression du son. Il y

Tiens, justement, à propos de musique…
Avec l’émergence et la propagation interplanétaire du format mp3, il y a quand même quelque chose qui taraude un peu tous les mélomanes et musiciens dont je crois humblement faire partie : le mp3, comme tous les formats « optimisés », repose sur un algoritme de compression du son. Il y a donc dégradation de la qualité originale de l’enregistrement. Bien sur cette dégradation est imperceptible à l’oreille pour la grande majorité du public, mais elle existe. J’ai la chance d’avoir une bonne oreille, et pour produire un peu de son et avoir de temps en temps oeuvré en studio d’enregistrement, je peux vous dire que personnellement j’entends cette différence, qui se manifeste principalement dans une altération des fréquences aigües et un manque de linéarité dans les résonnances (feedbacks, reverbs…). Pour faire simple et imagé, il m’arrive de percevoir une musique encodée en mp3 de la même façon que vous verriez une photo au format GIF : pixellisée, avec des contours crénelés. Bien sûr cela ne me gêne pas au quotidien et la plupart des musiques que j’écoute sont en mp3, mais quand j’entends ici et là, notamment sur des publicités pour des baladeurs mp3, que vous pouvez stocker « 2 fois plus de chansons » en leur appliquant un taux de compression supérieur, je dis STOP ! (faut savoir dire stop).
Pour écouter Laurent Wolf, ok, vous pouvez même compresser encore plus, mais s’il s’agit de vraie musique, restons-en à 128 kbps, c’est le minimum acceptable.


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Et encore je dirais que le 128 est vraiment un minimum.. pour ma part je n’encode qu’en 256 kbps et la majorité de la musique que je récupère est encodé à ce bitrate. Après c’est à chacun de voir mais vouloir toujours stoquer d’avantage au détriment de la qualité du son je trouve ça désagréable à entendre. Je ne peux pas me passer de musique et je deviens fou lorsque je sens ne serais-ce qu’une légère alteration du son de celle que j’écoute! En même temps si je l’entend c’est qu’elle n’est pas légère mais sur un bon système avec des enceintes de bonnes qualités il m’arrive souvent de sentir une différence CD/MP3 low bitrate!

  2. Exact, mais 256 ça commence à faire un peu lourd en espace requis. 128 permet vraiment une écoute confortable sans altération redhibitoire à mon avis.

  3. J’ai aussi une oreille très développée je ne suis pas musicien mais je travaille dans le millieux de la nocturne de la sonorisation. J’ai deja entendu mixer certain dj avec des MP3 dl d’internet buggé. Mais pour la musique instrumentale rien ne remplace les harmoniques produites par l’instrument lui même.

Répondre