Suivez-nous

Cybersécurité

Quand l’enseignement à distance aiguise l’appétit des hackers

Les campagnes de phishing se multiplient sur les campus américains.

Il y a

  

le

 
Zoom meeting
© Zoom

La rentrée universitaire se déroule progressivement durant ce mois de septembre en France et aux Etats-Unis. Des deux côtés, les cours sont perturbés par la pandémie de Coronavirus et la distanciation sociale qu’elle impose. Le recours à l’enseignement à distance s’impose donc comme une solution nécessaire dans de nombreux établissements. Ce phénomène inquiète les spécialistes en cybersécurité outre-atlantique car il augmente la vulnérabilité des universités, des étudiants et du personnel.

Cité par The Hill, Michael Tran Duff, directeur de la protection de la vie privée et directeur de la sécurité de l’information à l’Université de Stanford précise : « Nous assistons à une augmentation spectaculaire du phishing, c’est tout à fait prévu, nous savions que cela se produirait avec n’importe quelle calamité majeure. » Son campus fait justement face à une recrudescence des attaques cette année. Ces campagnes pernicieuses permettent notamment à des malfaiteurs d’utiliser les e-mails des étudiants pour obtenir des prêts frauduleux.

Le Zoombombing, un phénomène qui inquiète

Une autre tendance loin d’être anodine est le Zoombombing où des individus font leur apparition dans des réunions à distance auxquelles ne sont pas invités. En apparence, cela pourrait prêter à sourire et certains de ces canulars sont très bienveillants. Il arrive cependant assez souvent que ces pratiques soient synonymes de harcèlement et des qualificatifs racistes ou homophobes y sont souvent prononcés. Très fréquemment, le rendez-vous virtuel est même tout simplement stoppé car il est impossible de se défaire du troll.

Ce problème est désormais très bien connu, mais un expert cité par le média américain affirme être inquiet par ce phénomène qui risque bien de continuer de « terroriser les écoles » dans les mois à venir.

Pour rappel, les employés en télétravail sont également régulièrement victimes d’actes malveillants et de cyberattaques. Nous vous parlions par exemple de ces e-mails de phishing qui ciblent spécifiquement les utilisateurs de Zoom, Microsoft Teams et Google Meets.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN

1
2
3