Connect with us

Internet

reCAPTCHA v3 : Google muscle son outil contre les bots

Google vient de présenter l’API reCAPTCHA v3, un nouvel outil qui permet aux sites web de détecter les bots sans demander aux visiteurs de cliquer sur un bouton.

Il y a

le

Google vient d’officialiser l’API reCAPTCHA v3, sa nouvelle technologie pour aider les développeurs de sites web à détecter les robots.

Lorsque la firme de Mountain View a commencé à proposer des solutions contre ces robots, son API reCAPTCHA v1 demandait à l’internaute de lire un texte déformé (donc illisible pour les robots) puis de saisir celui-ci sur un champ de texte.

Mais les robots ont évolué, ainsi que les technologies de Google. De ce fait, les reCAPTCHA se sont simplifiés pour requérir moins d’interactions de la part de l’internaute. « Pour améliorer à la fois l’expérience utilisateur et la sécurité, nous avons introduit reCAPTCHA v2 et commencé à utiliser de nombreux autres signaux pour déterminer si une requête provenait d’un humain ou d’un robot », explique Wei Liu, Google Product Manager. Ainsi, Google a pu développer une version du reCAPTCHA qui ne demande à l’internaute que de cliquer sur un bouton « Je ne suis pas un robot ».

> Lire aussi :  Google+ est mort comme ces 7 autres produits abandonnés par Google

Et aujourd’hui, la firme lance l’API reCAPTCHA v3, qui ne requiert plus aucune interaction de la part de l’utilisateur. « reCAPTCHA v3 exécute une analyse de risque adaptative en tâche de fond pour vous alerter des trafics suspects tout en permettant à vos utilisateurs de profiter d’une expérience sans friction sur votre site », écrit Wei Liu dans un billet sur le site de Google pour les webmasters.

Mais la véritable nouveauté de cette troisième version du reCAPTCHA, c’est une balise appelée « Action ». Google recommande aux développeurs d’insérer cette balise sur les pages les plus importantes de leurs sites, comme la connexion au compte, la publication de commentaires, etc. afin que son reCAPTCHA invisible puisse y contrôler les interactions.

Un score qui identifie les requêtes suspectes

Avec l’API reCAPTCHA v3, Google fournit également un score qui indique à quel point une interaction est suspecte. Et les développeurs peuvent programmer des actions différentes en fonction du score donné par l’API.

> Lire aussi :  Les premières images du « Google Home Hub » ont fuité sur la toile

Ainsi, les sites web peuvent avoir un seuil à partir duquel ils ne n’autorisent pas une interaction, ou bien utiliser le score donné par l’API avec d’autres dispositifs de sécurité. Ce score peut aussi être utilisé pour entraîner une IA.

On notera que Google a déjà présenté le reCAPTCHA invisible (qui ne requiert aucun clic) en 2017. Mais l’API reCAPTCHA v3 n’est officialisé qu’aujourd’hui.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests