Reconstruire les images dans votre esprit sur un écran, vos rêves bientôt en vidéo ?

Voila une nouvelle qui devrait ravir tous les psychanalystes et les psychanalysés en ce bas monde. Des scientifiques à l’université de Berkey arrivent en effet maintenant à reconstruire en vidéo les images que nous voyons dans notre tête grâce à l’Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Les images décodées sont pour l’instant des images déjà vues par le patient mais pourrait s’étendre bientôt aux rêves par exemple, donnant un accès direct à l’inconscient…

Voila une nouvelle qui devrait ravir tous les psychanalystes et les psychanalysés en ce bas monde. Des scientifiques à l’université de Berkey arrivent en effet maintenant à reconstruire en vidéo les images que nous voyons dans notre tête grâce à l’Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Les images décodées sont pour l’instant des images déjà vues par le patient mais pourrait s’étendre bientôt aux rêves par exemple, donnant un accès direct à l’inconscient…

Voir les pensées d’un patient dans le coma ou mettre en ligne un rêve génial sur YouTube, tout cela n’est peut-être pas si lointain grâces aux dernières avancées en terme d’imagerie cérébrale et de simulation informatique d’un groupe de chercheurs à l’Université de Californie, Berkeley. C’est en utilisant la technique d‘Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) qu’ils ont réussit à récréer en temps réel les images vues par un patient (dans ce cas des bandes annonce de film), simplement en analysant les zones actives du cerveau.

Je vous invite à voir la vidéo impressionnante que les chercheurs ont publiée :

L’IRMf est une méthode d’imagerie cérébrale en temps réel qui permet de déceler les zones actives du cerveau. Le principe de base de cette technique est que le cerveau est un organe très bien alimenté en sang de manière permanente. Néanmoins, quand une région spécifique est activée, les neurones concernés vont consommer un peu plus d’oxygène que les autres ce qui va déclencher pour compenser, une augmentation de l’afflux sanguin arrivant à cette zone (pour rappel l’oxygène est transporté par le sang). Cette augmentation de l’afflux provoque une modification locale de la composition du sang, ce qui provoque un changement détectable dans le champ magnétique émit par le cerveau et permet aux scientifiques de voir les zones actives, aboutissant par exemple à l’image ci-dessous.

Ça ne paye pas de mine comme ça, mais en construisant des modèles mathématiques complexes liés aux réponses du cerveau en terme de zones activées quand les patients regardent des images déterminées, les scientifiques ont donc réussit à faire l’inverse, décoder les images en se basant uniquement sur les zones activées du cerveau ! Un exploit.

Pour l’instant la technologie ne peut reconstruire que les vidéos que les patients ont déjà vu. Mais cette avancée devrait permettre à terme de reconstruire les images crées directement à l’intérieur du cerveau comme les rêves et les souvenirs, d’après les chercheurs. Le Professeur Jack Gallant, co-auteur de l’étude précise dans le communiqué de presse de l’université de Berkeley

C’est un grand pas vers la reconstruction de l’imagerie interne […] Nous somme en train d’ouvrir une fenêtre sur les films dans notre esprit

Concrètement, avec le développement de cette technologie les applications directes pourraient être nombreuses notamment pour comprendre ce qu’il se passe dans l’esprit des personnes ne pouvant plus communiquer verbalement comme les patients dans le coma, ou ceux atteints de maladies  neurodégénératives.

Les scientifiques précisent tout de même que cette technologie aura encore besoin de quelques dizaines d’années d’améliorations avant de pouvoir lire les pensées et les intentions des gens comme dans le classique du cinéma « Brainstorm » dans lequel les scientifiques enregistrent les sensations d’une personne permettant aux autres de les ressentir en même temps. On reste aussi assez loin de la possibilité d’un trip de rêve collectif dans le genre « Inception » mais tout vient à point à qui sait attendre 🙂


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Pingback: Reconstruire les images dans votre esprit sur un écran, vos rêves bientôt en vidéo ? | Veille Techno Autrement | Scoop.it

  2. Une belle news… qui fait rêver et qui fait peur en même temps 🙂

    J’aimerais juste que l’on soit d’accord sur les termes à employer. Vous parlez de modèles mathématiques complexes qui permettent de « décoder les images en se basant uniquement sur les zones activées du cerveau ».

    Définition intéressante, mais qui peut je le crois induire en erreur le lecteur qui n’ira pas lire le papier en question ou chercher plus avant.

    « Décoder les images » prend un sens bien précis dans ce type de recherche : le cerveau d’un patient « voit » des images et en analysant les bonnes zones on reconstruit les images comme un code que l’on décrypte.

    Rappelons juste qu’ici la méthode n’est ni du décodage ni du décryptage. Première étape, on fait visualiser des heures de films à un sujet en mesurant son activité cérébrale. A partir de là, on crée un dictionnaire/index des formes/mouvements/couleurs/etc en analysant le rapport zone activée/image vue. Deuxième étape, on lui fait regarder un autre film en mesurant son activité cérébrale. Troisième étape, on récupère 18 millions de secondes de vidéos depuis Youtube que l’on fait passer à la moulinette des dictionnaires pour prévoir une activité cérébrale, et on récupère les 100 secondes de vidéos dont la prédiction d’activité est la plus proche de l’activité réelle. De ces 100 vidéos, on fait une moyenne (un entrelacement d’images) que l’on présente comme étant la « reconstruction »

    Pas de magie ici, si ce n’est celle des statistiques… Lorsqu’on lit cet article pour la première fois, on se dit qu’ils reconstruisent des images et que même si ce qu’ils obtiennent est flou, ils l’amélioreront et auront bientôt des images nettes.

    En regardant les principes de ce mode opératoire, on voit bien qu’il est impossible d’obtenir des images nettes ou même plus nettes que celles d’ores et déjà obtenues. Le cerveau gardera encore bien longtemps secrets les images qu’il crée…. et c’est tant mieux !!

    Je vous invite à observer la seconde vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=KMA23JJ1M1o#!

    qui montre encore mieux les étapes qu’il reste à franchir

  3. Ben dis-donc. C’est peut-être fantastique, mais ça fout quand même les j’tons !

    Car ça peut devenir de l’intrusion si ça dérive. Et vu que ça dérive souvent… 😉

    Cela pose également la queston de la provenance de toutes ces nouvelles technologies. Certains scientifiques avancent que ces origines pourraient être extraterrestres. Et en disant cela, je suis très sérieux.

    Sam

  4. A quand une application smartphone qui nous montre ce que pense une personne en pointant son telephone dessus. Quand ca sortira il faudra me prévenir que j’arrete de regarder les jolies filles dans le métro !

  5. Je comprends mieux après avoir lu le premier commentaire.

    Car il y a des petits trucs qui me paraissaient étranges dans la vidéo (notamment une phrase en français qui apparaît furtivement à la 23ème seconde ou encore un sous-titre où on peut presque lire le nom de la personne interviewé… si ce n’est qu’il est différent de celui de l’image originale !).

    Il faudrait peut-être mettre un petit bémol dans l’article en lui-même parce qu’en le lisant on comprend clairement qu’elles sont reconstruites à partir du cerveau du patient. Alors qu’en fait elles sont prélevées dans une librairie d’images car ce sont celles qui se rapprochent le plus de ce qui se passe dans le cerveau du patient.

    Ca reste prometteur, il faudra juste rajouter quelques années pour arriver au même résultat.

  6. @Annita,
    Je pense au contraire que la qualité des images va aller en s’améliorant avec le temps grâce à l’amélioration de la résolution des techniques d’IRMf.

    Dès lors les échantillonnages statistiques pourraient même devenir superflues à terme.

  7. Pingback: Reconstruire les images dans votre esprit sur un écran, vos rêves bientôt en vidéo ? | Tools and stuff | Scoop.it

  8. Pingback: Image cérébrale : l’IRM permet de reconstruire un film vidéo dans notre esprit | Actinnovation.com©

  9. Pingback: Reconstruire les images dans votre esprit sur un écran, vos rêves ... | Transhumanisme | Scoop.it

  10. Plus aucune vie privée si tout le monde est équipé d’un tel truc sur la tête. Et on mettras 50% des gens en prison parce que dans nos têtes on a souvent des envies de meurtre et ça fera peur aux gens.

  11. Pingback: JFlarouche » Quelques articles intéressants pour commencer le weekend

  12. Pingback: Poster ses rêves sur Youtube… ! « H$F

  13. Pingback: Fascinant : quand supraconducteurs et azote liquide font voler les objets « L'Info Autrement cftc hus

  14. Pingback: Vers des programmes autonomes et intimes ? - GeekStorming

  15. Pingback: Poster ses rêves sur Youtube… ! | Hustlerscorner.com

  16. Pingback: Google et Solve For X, son laboratoire à idées

  17. Pingback: Actualités du monde - Solve for X, le projet de Google qui veut résoudre les problèmes mondiaux

  18. Pingback: Solve for X, le projet de Google qui veut résoudre les problèmes mondiaux

  19. Pingback: Remee : un appareil qui vend du rêve !

  20. Pingback: Remee, pour vous rendre maître de vos rêves

Répondre