Romain, l’étudiant qui va étudier le monde

Après le proverbial décrochage du gros lot au Loto (114 millions d’euros cette semaine…), tout larguer pour faire un tour du monde doit figurer parmi les fantasmes les plus courants du vulgus pecum (vous en êtes un autre). Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et rares sont ceux qui ont le

Après le proverbial décrochage du gros lot au Loto (114 millions d’euros cette semaine…), tout larguer pour faire un tour du monde doit figurer parmi les fantasmes les plus courants du vulgus pecum (vous en êtes un autre).

Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et rares sont ceux qui ont le courage, l’enthousiasme, la passion et la foi suffisantes pour passer à l’acte.

Romain World Tour

Romain Corraze fait partie de ceux-là : étudiant d’origine lyonnaise en MBA à l’ESG Paris, il a décidé de s’offrir une grande respiration d’un an avant d’entrer dans une longue apnée professionnelle, et part à l’aventure pour un tour du monde en 365 jours qui va le conduire de Paris à Sydney en passant par Oulan Bator et Santiago du Chili, (voir l’itinéraire ici, dommage pour lui que l’Afrique ne figure pas au programme)

Le veinard.

Le départ aura lieu le 1er décembre prochain et tout sera relaté sur le blog de Romain au jour le jour, ainsi que sur le groupe qu’il a créé sur Facebook pour l’occasion. De quoi se concocter une petite tranche de rêve et de dépaysement au quotidien D’autre part, Romain est encore à la recherche de sponsors pour boucler son budget. A bon entendeur…

En tout cas, hop, direct dans mon agrégateur le blog du Romain, dans la rubrique Ailleurs. Et bon vent à lui.

D’ailleurs on devrait inventer l’agrégateur de rêves, juste pour suivre ce genre de projets…


Nos dernières vidéos

41 commentaires

  1. Merci Eric pour ce coup de pouce qui fait vraiment chaud au coeur. Vous avez ma parole, cette aventure je vais la vivre de la façon la plus extraordinaire possible, vous aurez du contenu, et surtout vous aurez l’impression de voyager avec moi…Parce que vous faites aussi parti de l’aventure 🙂

  2. Quand on voyage un peu en routard, on rencontre un nombre incroyable de gens, et notamment des français, qui voyagent au long cours.

    La première fois que j’ai été en Amérique Latine (pour 3 semaines), tous les routards croisés me filaient des complexes : eux étaient partis 3 mois, 6 mois, 1 an…

    Il y a des centaines de blogs de voyageurs au long cours, chez Blogger, WordPress hébergé, etc.

    Le blog de Romain a cette particularité d’être bien fait, il y a une vraie démarche de communication.

    Je pense que l’on va en trouver de plus en plus : des routards qui partent longtemps, et qui construisent un vrai plan de comm’ en ligne. Soit parce qu’ils ont des sponsors pour leur projet, soient parce qu’ils ont déjà en tête la valorisation de leur expérience à leur retour.

    D’ailleurs, des amis qui sont partis pour un an en Asie me disent croiser un voyageur sur trois avec un laptop.

  3. effectivement actuellement pour les diplomés des grandes ecole le world tour avec positionnement asie est une belle valeur ajouté sur un CV quasi obligatoire chez les anglos saxons … toujours plus voyageurs que nous … maintenant avec le laptop c est voyage geek avec escale à hong kong ou singapour pour un salon high teck et achat des nouveautés à prix sympa

  4. Vous parlez de voyages comme de placements financiers…

    Le blog de Romain est un peu pareil : « juger du potentiel de pays que je ne connais pas »

    Quand je voyage j’aime apprendre et découvrir d’autres cultures. Et pas semer mes cartes de visites aux quatre vents…

  5. @Eric

    Bob : « valorisation de leur expérience à leur retour »

    Pierre : « pour les diplomés des grandes ecole le world tour avec positionnement asie est une belle valeur ajouté sur un CV »

    Et Romain dans son « A Propos ».

  6. @Toro : c’est un choix pris à contre coeur, pour une raison de timing et de budget vol / logistique. Ca m’a particulièrement déçu lors de la préparation de l’itinéraire et je suis persuadé que le continent Africain réserve 1001 surprises. Je réserve ainsi l’Afrique à un voyage à part, pour avoir plus de temps pour y voyager.

    @EZ: ne nous méprenons pas, loin de moi l’idée de prendre ce voyage comme une occasion pour « semer mes cartes de visites au quatre vents ». Je préfère la qualité à la quantité. Mon voyage vous prouvera que rien ne m’intéresse plus que tout que l’immersion totale et la découverte de l’autre. Placement financer ? Mis à part le coût élevé que cela représente, je n’adhère pas au concept. Placement moral et d’esprit, oui, certainement par contre..

  7. C’est vrai qu’ils sont nombreux (c’est relatif) à faire le tour du monde.
    Un ami de mon frère a fait le tour du monde en vélo pendant presque deux ans (2005-2007). Ils étaient deux au départ mais son coéquipier a arrêté à mi-parcours je crois. Il n’avait pas de PC portable mais par contre il tenait un blog assez régulièrement grâce aux cybercafés. Ses billets sont surprenants, bourrés d’anecdotes et font rêver!
    Là, il est reparti à pied depuis les Vosges (yes!) jusqu’au Maroc, où il y retrouve son vélo :), pour faire une traversée de l’Afrique… C’est à se demander s’il s’arrêtera un jour…
    Son blog : http://www.rouletabosse.com

  8. C’est une démarche moins globale mais ça fait trois ans que cela dure

    Si vous aimez les petits rats de P’tit Luc vous adorerez son(ses donc) épopée à travers l’Afrique (que ne fait pas Romain, ça compensera ton manque Eric, surtout qu’il le fait à moto)

    Et pour répondre à jcfrog, on y verra plutôt que « partir c’est crever un pneu » 🙂

    http://ptiluc.canalblog.com/ 2005
    http://ptiluc2.canalblog.com/ 2006
    http://ptiluc3.canalblog.com/ 2007

    Et j’attends 2008 avec impatience…

  9. non non non ce n etait pas le but de mon post.
    je disais simplement que dans mes parcours on rencontre effectivement des gens super et qu au cours des discussion il te disent
    1) c etait un reve
    2) actuelement en + c est facilité car c’est admis et revalorisant sur un cv de justifier un trou de x ans pour world tour ou autre (humanitaire par exemple.
    resumer le voyage à un placement financier tu t en doute n est pas dans ma conception, le voyage etant pour moi une passion dévorante et non calculée

  10. @Romain
    J’espère que c’est vraiment ta façon de voir les choses… C’est le coup de cartes de visites qui me choque un peu.
    Et ne dit pas que ce n’est pas un placement parce que ça coûte cher, c’est le principe d’un *placement* : un investissement, un pari sur l’avenir 🙂

    @Pierre
    Heureux de lire ça, je pense qu’on partage la même vision. Le prendre comme un bonus ok, le faire pour le CV, au secours.

  11. @EZ je partage la précision que fait Pierre.

    Je pense de toute façon que le mode de voyage « routard » écarte d’emblée une conception du voyage carriériste.

  12. Un beau tour du monde d’amis agrémentés de nombreuses photos et sondages sur lagrandeboucle.blogspot.com

    Et bien sùr pour « realiser ses rêves » le super wehaveadream dot com, bien buzzé un temps!

    Hasta luego

  13. Bonne idée en tout cas pour ce faire payer un an de vacances 😉
    « juger de la potentialité patati patata d’un pays » en quelques jours seulement de présence. allons allons faut pas (trop) prendre les futurs sponsors (que je lui souhaite nombreux) pour des C..
    N’empeche , excellente idée, belle aventure. Bonne route.

  14. Cela me refait penser à Pekin Express.

    SA c’est la liberté, car nous sommes tous en prison avec nos obligations à la mort moi le nœud.

    En prison à cause de nos responsabilités.

    Lui, il est libre et va où il veut quand il veut et surtout si il veut.

    @Eric: cela n’a rien avoir, mais quel est ton agrégateur? Merci

  15. faut pas s’facher rolala…
    Se faire payer un an de vacances n’est pas facile. Je suis d’accord avec toi. Sa démarche est sympa et son aventure sera géniale j’en suis certain.
    Je ne dis pas d’ailleur que ce n’est pas bien de partir en vacances un an autour du monde.
    Je souris simplement à certains arguments avancés dans son dossier de sponsoring.
    J’en ai fait pas mal des pays, merci, c’est justement pour cela que je lui souhaite de reussir son aventure. Un an à parcourir le monde c’est un enrichissement unique.
    Pour répondre à ta question : ben ouai j’partirais bien à sa place moi 😉 si j’avais son age, pas de femme, pas d’enfants… et un an de congés.

  16. Bonjour,
    Je souhaite le meilleur à Romain. Pour avoir été globe-trotter durant un an (www.planetexperiences.com pour revivre notre aventure), je sais que c’est une expérience fabuleuse et extraordinaire qui l’attend. Je vais de ce pas consulter son blog. Merci à Eric de se faire l’écho de ce type d’initiatives.
    Stephane

  17. Bonjour à tous,
    Ami de romain, je voyage moi-même depuis 8 mois dans la zone Pacifique-Océan Indien et je suis de très près le projet de Romain qui fleurit de jour en jour. Le succès l’attend dans son voyage comme dans son blog, j’en suis sûr (preuve en est ce très bel article sur Presse Citron, bravo Eric d’ailleurs).
    Je voudrais réagir sur le mot « vacances » que j’ai lu dans les derniers commentaires. Un long voyage, comme celui que je vis, et comme celui que Romain va vivre, n’est surement pas qualifiable de « vacances »! C’est un total engagement. Pour lequel on se prépare, on se documente, on s’investit en temps et en sueur en amont du Départ. On peut être emprisonné par les aléas de l’aventure, on se met en danger. Pardon, mais pour moi, j’assimile le mot « vacances » à celui de « touriste ». Je ne veux pas ici rentrer dans une polémique touriste ou voyageur, car lorsqu’on voyage, on fait parfois du tourisme. Après c’est une question d’éthique et de savoir où redistribuer son argent.

    Je tiens moi-même un blog depuis mon départ en janvier:
    http://toukanoz.blogspot.com/

  18. Un tour du monde fait rever mais en 365 jours il est survole, le monde. Au retour, romain aura des anecdotes, des histoires, des cliches plein les mains et des images plein la tete. Et c’est genial ! Mais en aucun cas il aura une meilleure connaissance de l’environnement international et il ne pourra en aucune maniere juger du potentiel d’un pays.
    Pour Toukano : faut pas trop galvauder le mot aventure. L’aventure n’existe quasiment plus. Aujourd’hui on telephone a sa mere du sommet de l’everest et je ferais le 20h si je me decidais a faire la muraille de chine a reculons sur un pied. Tu es en voyage, mais en aucun cas tu vis une « aventure ». Pars au pole nord seul pendant 3 mois et on parlera d’aventure !
    Allez a plus et vive surcouf !!

  19. @Duguay Trouin:
    Il me semble seulement avoir parlé « des aléas de l’aventure ». Oui le mot est galvaudé. Mais comme tout vocable, son sens a évolué. Je voyage, et je vis bel et bien une aventure, celle de ma vie.
    Bref pendant mon périple je suis déjà tombé, rarement heureusement, sur quelques personnes qui comme toi laissent entendre qu’eux ont toujours fait plus, et mieux évidemment.
    Vive Surcouf ouai! 😀

  20. Pingback: Revue de presse Tour du Monde #2 | Voyage, blog et carnet de voyage du tour du monde d'un jeune globetrotter

  21. Pingback: Press review #2 | Travel, Blog and travel diary of the world tour of a young globetrotter

  22. Pingback: Reporte de prensa #2 | Viaje, blog y diario del viajero en todo el mundo de un joven Globetrotter

  23. Bonjour,

    Cet article date un peu, nous n’étions d’ailleurs pas encore partis à cette époque.
    Nous sommes partis pour 10 mois autour du monde, voyage que je réalise avec ma femme et mes 2 filles (4 et 5 ans).
    Et c’est maintenant bientôt la fin. Nous rentrons dans 4 jours en France, la tête pleine de souvenirs et le disque dur plein de photos. Nous avons publié un sacré carnet de voyage avec des articles presque quotidiens !

    >> http://www.enfants-autour-du-monde.fr

Répondre