Rumeur : une puce Samsung Exynos dans l’iPhone 5

Le prochain iPhone pourrait bien embarquer une puce Samsung Exynos 4xxx avec processeur quadruple coeur. Il s’agit là d’une rumeur mais qui paraît pertinente puisque cela permettrait à Apple de rester dans la course face à … Samsung et son Galaxy S III.

Digitimes annonce sur son site qu’Apple pourrait bien avoir opté pour un SoC (System on Chip) Exynos 4xxx de Samsung pour son prochain iPhone. Le blog s’appuie sur ses habituelles sources chinoises proches des usines d’assemblage. L’information est donc à prendre avec des pincettes.

Opter pour un SoC Exynos 4 serait toutefois judicieux puisque cela permettrait au prochain iPhone de disposer de la puissance d’un processeur d’un quadruple coeur. Le Samsung Galaxy S III embarque ainsi un Exynos 4412 avec processeur quadruple coeur. Il s’agit d’une architecture ARM de type Cortex-A9.

On voit donc mal Apple rester sur un double coeur, sauf à passer directement à une puce à architecture Cortex-A15, la dernière en date d’ARM et encore non présente dans les smartphones actuels.

Pour l’heure, la puce A5 qui intègre un processeur double coeur se trouve dans l’iPad 2 (cadencée à 1 GHz) et dans l’iPhone 4S cadencée à une fréquence moindre (i.e. 800 MHz) pour des raisons de dissipation thermique et d’autonomie du terminal. La puce A5x du nouvel iPad n’est qu’une évolution de l’A5 avec un processeur graphique quadruple coeur. Mais, une nouvelle fois, le processeur est un double coeur.

Un SoC Exynos 4xxx, qui serait probablement baptisé A6 par Apple, permettrait aussi à la firme de Cupertino de bénéficier de la technologie MOS avancée du constructeur coréen. La finesse de gravure de 32 nm (l’Exynos 4412 est gravé en 32 nm) se traduit par une consommation électrique moindre, une puce plus petite et donc plus de puces par wafer (tranche de silicium) et donc un coût moindre par puce (qu’avec la technologie 45 nm précédente).

Reste qu’Apple a récemment fait l’acquisition de sociétés spécialisées dans les processeurs ARM avec PA Semi et Intrinsity. Et on peut se demander si la firme dirigée par Tim Cook n’est pas déjà en mesure de développer sa propre puce ARM ou du moins quel sera le rôle d’Apple et de ces deux spécialistes si c’est Samsung qui conçoit la puce de l’iPhone 5.

(source)


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Un comble quand on sait qu’Apple a fait interdire la Galaxy Tab aux USA pour violation de brevet…
    Manquerait plus que Samsung dépose un brevet pour ce genre de processeur et au lieu des Feux de l’amour on aurait les Feux des brevets \o/

  2. Pingback: best iphone and ipad apps, apps for iphone, apps for ipad, apps for mobile devices » FRANCE 24

  3. Samsung ramasse la mise en fournissant son principal adversaire, ils sont gagnants même quand ils ne vendent pas leurs propres produits ! Ce marché est très versatile, quand on voit avec du recul les chutes et les ascensions très rapides des différents acteurs du marché, Samsung n’était pas au top avant la sortie de ses Galaxy, quand à Nokia ou Sony…

  4. Pingback: iphone actualité » Blog Archive » Presse-citron.net cite par IPHONE Apple Rumeur une puce Samsung Exynos

Répondre