Connect with us

Référencement SEO

SEO : attention à vos liens factices, Google modifie ses conditions d’utilisation

Les recommandations de Google au sujet des systèmes de liens factices viennent de changer, sans grande annonce de la part du moteur de recherche. Toutefois, ce petit changement pourrait bien avoir d’importantes répercussions sur le SEO, mais aussi sur tout un écosystème de monétisation sur internet si Google venait à en faire une mise à jour algorithmique… Explications.

Il y a

le

SEO au Canada

C’est le tweet de Marie Haynes, une personne s’auto-définissant :  » complètement obsédée par les pénalités Google et les changements d’algorithme« , qui a initié les premiers retours sur un changement dans la politique de Google et qui pourrait un jour servir de base pour une nouvelle pénalité algorithmique.

Le site Abondance, toujours très bien renseigné sur le sujet, a donc lui aussi creusé la question et partage la vision de cette dernière, estimant qu’il n’est pas impossible d’imaginer un « nouveau Penguin 2019 », en restant bien sûr au conditionnel, puisque Google est un peu le maître du jeu. Alors, Google souhaite t-il s’attaquer aux systèmes de réseaux de liens factices ? C’est assez probable…

Tout d’abord, qu’est ce qu’un lien factice ? Ce terme est une appellation propre à Google qui désigne un lien externe considéré par le moteur de recherche comme un lien obtenu non naturellement. Google explique : « Tout lien destiné à manipuler le classement PageRank ou le classement d’un site dans les résultats de recherche Google peut être considéré comme faisant partie d’un système de liens et comme constituant une violation des consignes Google aux webmasters. Cela inclut toutes les opérations visant à manipuler les liens dirigeant vers votre site ou les liens contenus dans votre site et redirigeant vers d’autres pages ».

Un changement annonciateur d’une future mise à jour de Google ?

Actuellement, la pratique est déjà pénalisée et plusieurs cas sont précisés dans les conditions d’utilisation, que vous pouvez retrouver sur la page du support de Google. C’est précisément sur cette page qu’une petite mention a été ajoutée il y a peu par Google et qui aurait pu passer inaperçue, à savoir  :

Lien imposé dans le cadre de conditions d’utilisation, d’un contrat ou d’un arrangement similaire sans laisser à un propriétaire de contenu tiers la possibilité de recourir à l’attribut nofollow ou à une autre méthode de blocage de PageRank, s’il le souhaite.

Cela signifie donc donc que beaucoup de sites web ayant mis en place des partenariats avec d’autres sites, forums, influenceurs, applications, etc. Vont devoir checker tout cela en détails, car visiblement Google prépare une petite mise à jour de son algorithme et semble pouvoir déceler ces pratiques. L’unique solution pour les webmasters pour ne pas prendre le risque d’être un jour pénalisés, est de mettre tous ces liens factices en « nofollow ». Plutôt gênant quand on sait, que généralement ce type de liens se font moyennant finances ou réciprocité, afin justement d’obtenir des liens « Follow »… Une fois encore beaucoup de temps et d’argent qui s’en iront en fumée, pour l’optimisation du SEO au niveau mondial et pour un référencement le plus naturel qui soit.

> Lire aussi :  Rudy Giuliani n'a sans doute rien compris à Internet ou Twitter

A ce stade, il est donc trop tôt pour pronostiquer une mise à jour de Google et les pénalités qui vont avec, mais quoi qu’il en soit beaucoup de sites ne sont pas pour autant à l’abri, car rappelons que Google invite à la délation sur la page de son support concernant les liens factices ou les systèmes de liens, comme on peut le voir :

Si vous constatez qu’un site participe à des systèmes de liens visant à manipuler le classement PageRank, veuillez nous en informer. Nous utiliserons ces informations pour améliorer nos algorithmes de détection de ces liens.

C’est donc peut-être un concurrent, vous ayant démasqué qui se chargera de la besogne…

 

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Ryana

    30 décembre 2018 at 8 h 39 min

    Je dois avouer que la délation peut être tentante quand un blogger écrit 4000 mots qui détaille un certain sujet sous tous ses angles photos+vidéos inclus (sans aucun backlink) et qu il est positionné #3 alors que le site position #1 a 250 mots et une tonne de backlinks, fait par des pakistanais proposant différents SEO services sur fiverr.
    Est-ce juste?
    La question du coup est dois-je prendre le risque de faire des backlinks ou dois-je dénoncer mon « competiteur » direct à Google?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests